Logo Astuces-Jardin.fr
Icône de menu hamburger
Astuces-Jardin.fr, 2020

Construire un potager surélevé

  1. Création de potager >
  2. Construire potager surélevé

La tendance chez les jardiniers et les personnes possédant un potager est le potager surélevé. Il est énormément apprécié auprès d’eux. C’est le meilleur moyen qu’ont les personnes à mobilité réduite de pouvoir travailler la terre. En plus de ces quelques avantages, ce potager en hauteur titre sa popularité de son design. Le sol est à un certain niveau de la terre et ses alentours peuvent être décorés selon vos préférences. Un cadre en bois, en roche, en béton, le choix vous revient! Si vous voulez avoir plus d’informations sur la mise en place de ce lit de jardin, alors vous êtes au bon endroit.
Dans les paragraphes suivants, vous découvrirez tout ce que vous devez savoir sur ce type de potager.

Qu’est-ce qu’un potager surélevé?

Le potager surélevé est une autre façon de jardiner. Ici, le sol est constitué de plates-bandes pouvant avoir une longueur ou une forme indéterminée. Cependant, la plupart du temps, elles ont une largeur d’un mètre. De plus, le sol est rehaussé et est souvent encerclé par un cadre. Ce dernier est fabriqué à base de blocs de béton, de bois ou de roche.

Si vous le souhaitez, le sol peut être enrichi avec du compost. Par ailleurs, les plantes potagères que l’on retrouve dans un jardin surélevé sont disséminées suivant des motifs géométriques. Elles sont donc moins espacées les unes des autres que dans un jardin classique ou traditionnel. Celles-ci sont tellement proches que quand les légumes ont atteint leur maturation, leurs feuilles se frôlent. Cette promiscuité favorise un microclimat dans lequel les mauvaises herbes ne se développent pas. Ainsi, l’humidité est conservée.

Quels sont les divers types de jardins surélevés?

Il existe deux types de potagers surélevés : celui sur pieds et celui en contact avec le sol.

Le potager sur pieds

L’idée d’une jardinière sur pieds provient des tables de cultures réservées aux personnes à mobilité réduite. Il aide à faire le travail de laterre en étant assis ou debout. Il s’agit de bac en métal, en bois ou en plastiques, immenses. Le potager sur pieds est de diverses tailles et très ergonomique. Il convient aux petits espaces tels qu’une terrasse ou un balcon.

Le potager en contact avec le sol

C’est un potager surélevé composé de bacs sans fond posés à même le sol. Il peut s’agir de la terre ou d’une quelconque surface. De plus, il est doté d’une forme et d’une profondeur assez variable. Cette dernière varie d’une quinzaine de centimètres à plus d’un mètre. Ce typede potager surélevé est bâti en général avec du bois. Il est garni de substrat comme le terreau, la terre ou des couches de matières organiques.

Quels sont les avantages d’un potager surélevé?

Le potager surélevé possède des atouts indéniables qu’il est important de notifier.

Perfectionner le sol

L’un des avantages d’un potager surélevé est d’améliorer et de modeler le sol. En effet, ceci est possible grâce à l’ajout des amendements organiques du sol et du compost. Rajouter une énorme quantité de matière organique est la meilleure façon et la manière la plus rapide de perfectionner le sol.

Il faut noter que les réseaux fongiques et les organismes d’un jardin sans labour dégagent des liquides suintants. Ceux-ci permettent de garder le sol en place. En général, ils ne se trouvent pas dans un nouveau lit de jardin. C’est pour cette raison que le potager surélevé est aussi avantageux. En plus, les réseaux fongiques grandissent au fil du temps. Ils permettent ainsi de fixer le sol ensemble.

Travailler la terre dans des espaces étroits

Les plates-bandes d’un potager surélevé sont parfaites pour les petites superficies. Un jardin classique en rangée prend plus d’espace et peut être trop sauvage. Les lits surélevés offrent ainsi l’avantage de bien aménager et d’avoir un contrôle total sur l’évolution des plantes.

Empêcher l’érosion occasionnée par une pente

Il arrive que vous construisiez votre jardin sur une pente. Avec le temps, la terre finit par s’en aller. Les plates-bandes d’un potager surélevé évitent cette érosion. C’est le moyen le plus efficace pour maintenir la terre du jardin intacte.

De plus, vous pouvez employer plusieurs manières très inventives pour encadrer votre potager sur une pente. Vous avez la possibilité d’utiliser les matériaux que vous voulez. L’important est de fabriquer votre jardinière surélevée à niveau.

Une meilleure gestion des mauvaises herbes

Les plates-bandes potagères surélevées sont la solution idéale pour régler ce problème. En premier lieu, un sol surélevé est très souvent meuble. Cette caractéristique lui permet de faire sortir les mauvaises graines sans un grand effort.

Ensuite, il est possible d’éviter le développement des mauvaises herbes en faisant usage d’un paillis de feuilles. Pour cela, vous devez installer du carton dans le lit avant l’ajout de terre afin d’asphyxier ces dernières. Toutefois, ce procédé ne fonctionne pas avec toutes les mauvaises graines. Il ne marche pas avec celles avec un dispositif racinaire étendu (le charbon) ou le liseron des champs.

Enfin, le potager surélevé bloque l’infiltration des mauvaises herbes dans les allées avoisinantes. En ce qui concerne les plates-bandes creusées, c’est une vraie gageure pour y arriver. En effet, il faut les bordées régulièrement afin d’éviter l’entrée de l’herbe.

Se protéger de la contamination

Dans plusieurs lieux résidentiels, les sols contaminés sont une véritable source d’inquiétude. Il vaut mieux effectuer une analyse profonde du vôtre avant de faire pousser des plantes potagères. Si ce dernier est intoxiqué par de l’arsenicdu plomb ou des produits chimiques, il est obligatoire d’opter pour des plates-bandes surélevées.

La meilleure solution à votre portée est de préférer la fabrication de celles profondes. Elles permettent à vos plants d’avoir de bonnes racines. Ces plants n’auront pas à prélever des nutriments dans le sol contaminé en dessous.

Travailler la terre lors d’hivers longs

Quand arrive le printemps, les potagers surélevés se réchauffent plus vite. De plus, elles se rafraîchissent tout doucement en automne. Cet état de fait rallonge la saison de croissance dans les localités où les hivers sont interminables.

L’éventuelle mobilité de votre potager surélevé

Il est possible de monter votre potager surélevé sur des roulettes. Cette façon de faire vous aide à bouger ce dernier à n’importe quel moment et où vous le souhaitez. Vous pourrez ainsi le placer au soleil ou encore le mettre à l’abri de la pluie et des intempéries.

Faire office de rangement

En doublant l’espace, votre potager surélevé peut servir de rangement. Il vous permettrait de ranger tout ce que vous voulez. Par exemple, vous pourrez parquer vos arrosoirs sous ces derniers si vous n’avez pas assez d’espace.

Mieux adapté aux personnes limitées physiquement

Si vous êtes quelqu’un limité physiquement, les plates-bandes surélevées sont faites pour vous. En effet, elles servent à moins se pencher en avant. Pour toutes celles qui ont mal au dos ou qui sont en chaises roulantes, cette solution est un véritable soulagement.

Étant donné que vous ferez moins de flexions et d’agenouillement, travailler la terre est plus facile et commode. Vous protégez, ainsi, lors de l’entretien du jardin vos genoux et votre dos de la souffrance.

Diminuer l’entassement du sol

Les potagers surélevés créent une sorte de barrière. Cette dernière évite aux enfants, aux animaux de la basse-cour ou ceux de compagnie de piétiner le sol. Quand vous rehaussez vos plates-bandes, vous arrivez à gérer votre potager de l’extérieur. Vous n’êtes pas obligé d’y marcher pour le faire.

En outre, le fait de marcher dans un jardin est la façon la plus sûre de compresser le sol. Vous empêchez ainsi l’aération et la nutrition de celui-ci. L’entassement du sol peut aussi arriver en cas de fortes pluies. Quand l’eau dégouline, elles occasionnent des fragments de sol lourds. La compression n’est plus un problème étant donné que l’eau se fraye sans effort un passage du potager surélevé.

Quels matériaux à utiliser ?

Pour construire votre potager en hauteur, vous pouvez vous servir de différents matériaux.

Le bois

Le bois est le matériau que l’on emploie en général pour la construction d’un potager surélevé. En effet, vous ne dépensez pas beaucoup d’argent pour l’acheter. De plus, il est plus facile à manipuler et manier. Il est possible de trouver des modèles de potager surélevé en kit dans le commerce. Cependant, vous pouvez le bâtir tout seul chez vous avec quelques équipements à votre portée.

Par contre, sachez que le bois se dégrade très vite lorsqu’il est en contact avec l’humidité de la terre. Pour pallier ce problème, installez un film imperméable sur le contour intérieur de votre potager. N’en mettez pas dans le fond. En outre, pour une jardinière issue de la permaculture, le bois traité est vivement déconseillé.

Il est certes certifié sûr pour les plantations biologiques, mais son utilisation est sujette à des réserves. Optez plutôt pour celui européen ou servez-vous d’un traitement naturel pour protéger votre bois. Par exemple, utilisez l’huile de lin. Ce type de bois dure pendant plusieurs années, mais son prix ou budget est assez élevé.

Quel meilleur bois choisir pour votre potager ?

Vous avez trois possibilités si vous choisissez de fabriquer un lit en bois.

La première option est de privilégier le bois traité. Celui sous pression que l‘on vend dans le commerce actuel est composé d’un mélange de produits chimiques. Ils servent à empêcher le bois de pourrir à cause du sol humide et des intempéries. Il est certes certifié sûr pour les plantations biologiques, mais son utilisation est sujette à des réserves. Il est impossible de s’en servir pour concevoir une jardinière issue de la permaculture. En plus, vous avez des alternatives écologiques à votre disposition. Étant donné que les traverses de chemin de fer peuvent être traitées de manière toxique, elles sont donc à éviter.

Par ailleurs, les bois durables tels que le cèdre et le mélèze sont à privilégier. Ils sont composés d’huiles naturelles qui empêchent la pourriture. L’inconvénient c’est que le prix ou le budget de ces bois est souvent très élevé. Ce type de bois dure pendant plusieurs années. Par exemple, un mélèze avec 5 cm d’épaisseur pourrait perdurer pendant au moins dix ans.

En dehors du bois, vous pouvez utiliser des briques ou des blocs de béton. Toutefois, au fil du temps, le pH du sol a tendance à augmenter avec le béton. Il vous faudra donc faire attention à modifier le sol afin que vos plantes puissent se développer.

Le béton

Les bordures en béton pour la fabrication de votre potager ne sont pas franchement les plus design ou beaux. De plus, leur pose n’est pas très pratique. Toutefois, le matériau offre l’avantage de ne pas se détériorer. Il n’a pas besoin d’entretien pour perdurer. Il est possible également pour vous de fabriquer de petits murets pour former votre potager. Vous n’avez qu’à les parer de parement imitation pierre.

Le métal et le sac

D’autres matériaux sortant de l’ordinaire peuvent également servir à construire votre potager surélevé. Vous avez le métal qui perdure dans le temps et est résistant. Néanmoins, cela n’est valable que s’il est inoxydable. Comme matériau possible pour votre potager, vous avez le sac. Il n’est pas très commun, mais il est pratique.

Il est parfaitement adapté pour les petits modèles de jardinière mobile. Lorsque vous avez un petit espace ou vous ne savez pas encore où mettre votre potager, c’est la solution idéale. Le seul inconvénient, c’est que ce dernier risque de vite se dessécher, car il n’est pas en contact avec la terre. L’arrosage est donc une étape à laquelle vous devez prêter une attention particulière.

Quelle est la taille idéale pour ce type de potager ?

Pour être efficace, un potager surélevé n’a pas besoin d’être trop élevé. Une hauteur de 15 centimètres est assez suffisante. Elle permet au sol de garder une chaleur suffisante et d’être moins entassé. De plus, la qualité de celui-ci augmente considérablement. Ceci signifie que les plantes vont s’accroître.

Vous pouvez, néanmoins, étendre la profondeur du sol sans que le lit de votre potager soit plus élevé. Il vous suffit de creuser la terre du bout de terrain prévue jusqu’à la profondeur d’une pelle. Vous mettez ce sol de côté. Par la suite, vous le rendez meuble jusqu’à une autre profondeur de bêche. Vous retournez après la terre arable délicatement et vous assemblez les couches. Ce procédé se nomme le « double creusement». Elle consiste à délester et aérer la couche intérieure du sol.

C’est à vous de décider de ce que vous préférez en termes de largeur de votre lit surélevé. En général, les gens peuvent désherber et entretenir les plantes à une portée de 60 centimètres. C’est pourquoi la norme recommandée est d’un mètre vingt. Vous risquez de gâcher le résultat visé si vous dépassez cette largeur, dans le sens où il vous faudra marcher partout pour garder votre potager en bon état.

Pour ceux en fauteuil roulant, le jardinage demande la plupart du temps un lit plus élevé, mais étroit. Comptez 60 centimètres de haut et 90 de large. Toutefois, chaque fauteuil varie d’une personne à une autre. Le mieux donc est d’adapter les mesures au cas par cas.

Quel est le meilleur emplacement pour vos plates-bandes surélevées ?

Il convient de choisir le lieu idéal pour installer votre potager surélevé.

Il vous faut avant tout un lieu où la lumière du soleil pénètre tous les jours. On parle de 6 voire 8 heures de temps par jour. Il est conseillé de mettre votre potager à côté de la maison. Vous avez ainsi un accès facile afin de faire le désherbage et la récolte. Vous avez également la possibilité de déposer votre potager surélevé sur n’importe quelle surface (béton ou pavage).

Pensez à casser et ameublir la terre avant la mise en place du lit. Faites-le avec une fourchette d’arrosage afin que le sol ne soit pas compressé. Comptez entre 15 et 20 centimètres de profondeur. Certaines personnes préfèrent retirer la couche supérieure afin d’avoir un meilleur enracinement. Elles creusent ensuite une autre qu’elles mélangent avec celle enlevée.

Le jardin

Voulez-vous installer votre lit dans un endroit occupé par une pelouse? Pensez à disposer une feuille de carton, une bache ou un bout de tissu d’aménagement en premier. Cette protection permet de supprimer les mauvaises herbes. Attendez six semaines et retirez-la.
Le jardin est le lieu que choisi la plupart des gens pour l’installation d’un potager surélevé. Assurez-vous que ce dernier est orienté au nord-sud. Vos cultures pourront alors profiter d’une exposition idéale. Veillez à ce qu’il ne se retrouve pas en dessous de végétaux immenses comme les haies, les arbres ou les buissons. Ceux-ci apportent de l’ombre à vos plants.

Ces plantes ne captent plus le soleil nécessaire à leur développement. D’ailleurs, n’oubliez pas de les placer en fonction de leur taille. Cette précaution permet aux plants plus grands de ne pas faire de l’ombre aux plus petits. Disposez les plantes et fleurs à cycle court du côté nord. Mettez les herbes aromatiques en bordure afin de favoriser leur croissance.

Le balcon ou la terrasse

Comparée au jardin, la terrasse ou le balcon n’est pas l’endroit rêvé pour installer votre potager surélevé. Ce lieu apporte à vos cultures un climat similaire à celui dans les bacs et pots jardiniers. Ce type de potager surélevé est excellent pour la plantation d’herbes aromatiques telles que le thym, le persil, le basilic ou le romarin. Vous pouvez également choisir de poser vos plates-bandes surélevées tout près de votre salon de jardin. Si vous y plantez des fleurs, elles donneront un côté très esthétique. Cependant, il convient de noter que l’exposition de votre terrasse a une incidence sur le développement de vos plants.

Avec une orientation sud, privilégiez ceux méditerranéens tels que la lavande ou la sauge. Par contre, si elle est exposée plein nord, optez pour des plantes attirées par le soleil. Il s’agit de la campanule, du fuchsia, de l’aconit et de l’impatiens.

La serre

Aménager votre potager surélevé dans une serre est également une alternative à considérer. Elle profite d’un climat très différent à cause de ses parois et de sa toiture. Vous pouvez ainsi réaliser une culture sous châssis. Votre végétation est protégée du mauvais temps.

Elle a alors la chance de pouvoir se développer sans souci. Cet endroit vous permet de réaliser le jardinage de la salade et les épinards plus tôt. Il est parfaitement adapté à la culture des tomates, des melons, des poivrons et des aubergines. Ces derniers ne supportent pas du tout une atmosphère chaude.

Comment bien bâtir un potager surélevé?

La construction de plates-bandes surélevées peut être très simple et facile.

Les fournitures nécessaires

Afin de construire votre potager, vous aurez besoin de planches. Leur longueur, leur scission et leur quantité sont fonction de la forme et des dimensions de vos plates-bandes surélevées. Pour qu’elles durent dans le temps, optez pour des palettes d’épaisseur minimum 2,5 cm. Il vous faudra quatre poutres de bois de section 10×10 cm. Choisissez la longueur de celles-ci selon le nombre total de planches en hauteur. À titre illustratif, en optant pour des planches larges de 20 cm, les poutres devront être d’une longueur de 20 cm. Si les palettes doivent être au nombre de deux en hauteur, les poutres devront faire 40 cm de long.

En option, rajoutez deux piquets de bois de section 2,5×2,5cm longs de 30 cm plus la hauteur de votre potager. Si vous voulez, achetez une toile de plantation et un grillage souple à petites mailles. Pensez à prendre une bache imperméable. N’oubliez surtout pas la visseuse, la scie circulaire ou manuelle, la perceuse, l’équerre de menuisier, le marteau, le mètre et l’agrafeuse murale.

La construction en elle-même

Découpez les poutres à la même hauteur que vos plates-bandes surélevées. Ensuite, élaguez les planches à la bonne longueur puis vissez-les aux poutres. Servez-vous de l’équerre pour que les coins soient bien droits. Si le sol où vous installez votre potager est de mauvaise qualité, il vaut mieux utiliser la toile de plantation. Elle est indispensable avec des plates-bandes posées à même un sol dur. Mettez-la dans le fond puis agrafez sur les bordures. Cette toile permet d’empêcher la terre de s’écouler lorsqu’il pleut.

Si votre terrain reçoit tout le temps la visite de nuisibles, prenez le grillage que vous posez sous la toile. Ces derniers sont capables de détruire vos semis et de dévorer vos légumes. Faites juste attention à ce que ces deux remparts ne fassent pas obstacle à l’écoulement de l’eau.

En outre, du fait que le bois se détériore avec le temps, installez une bâche imperméable sur le contour intérieur de votre potager. Elle permet de cloisonner la terre des planches. Les piquets en bois ne sont pas indispensables. Ils ne sont utiles que dans le cas où votre potager est long de plus 2 mètres. Posez-les à l’intérieur puis pensez à visser les planches dessus. Ils permettent de maintenir les tasseaux de bois.

Quels sols idéaux ?

Vos lits surélevés doivent être chargés de nutriments de compost et de terre. Ceci est pour garantir une croissance idéale. Si vous réalisez le bon mélange, vous n’aurez pas besoin de rajouter de l’engrais. Il vous faudra juste un supplément de compost une ou deux fois dans l’année. Cela vous permet de recharger les nutriments de la culture suivante.

Il est possible d’employer la terre de rempotage réalisée commercialement. Cela vous évitera de faire beaucoup d’effort. Ce procédé de production a l’avantage de supprimer les graines des mauvaises herbes. Sachez que le sol d’un potager surélevé a tendance à sécher plus vite. Ce n’est évidemment pas un problème en automne et au printemps.

Néanmoins, en été, pensez à rajouter du foin, du paillis ou de la paille sur le sol. C’est le meilleur moyen pour aider à garder l’humidité de ce dernier. En plus, vous devez arroser régulièrement vos plates-bandes surélevées. Si elles sont aux premiers stades de croissance, c’est absolument nécessaire.

Mais au fait, que planter dans un potager surélevé ?

Après la construction de votre potager surélevé, vous devez choisir ce que vous voulez cultiver. Vous avez le choix entre les légumes, les herbes aromatiques et les fleurs.

Les légumes

Souvent, les potagers surélevés sont parfaits pour les cultures avec une croissance rapide.

Les légumes feuilles

Il s’agit de légumes tels que les épinards, les radis, la laitue, le cresson alénois et le chou frisé ou encore les blettes. Ces cultures de temps frais sont parfaites pour les plates-bandes surélevées. Vous devez les planter dès que vous avez la possibilité de mettre une truelle dans le sol.

Par ailleurs, le sol d’un potager surélevé se réchauffe plus vite. C’est pourquoi vous pouvez débuter avec la plantation de ces légumes le plus tôt possible. Vous avez ainsi la chance de faire plusieurs grandes récoltes avant l’été. Les légumes avec des fleurs vertes détestent les racines imbibées. Puisque le sol de votre potager surélevé draine rapidement l’eau, elles ne restent pas beaucoup dans l’eau. C’est l’idéal pour les légumes feuilles.

Les légumes racines

Il est essentiel d’avoir une emprise totale sur le sol lors d’un semis de cultures dont on utilise les racines. Les plates-bandes surélevées sont parfois garnies afin d’obtenir un sol optimal. On peut les remplir d’argile, de roches et de débris.

Ces éléments nuisent considérablement à la croissance des racines ou entraînent les vilains légumes. Il s’agit des légumes comme les betteraves, le panais, les carottes ou les radis. Ils ont l’habitude de grandir dans un sol meuble et sans roches. Ils ont ainsi toute la place suffisante afin de s’étaler.

Les oignons

Les oignons sont les légumes parfaits pour un potager surélevé. Les sols à drainage rapide sont idéaux pour ceux-ci. Ils doivent avoir beaucoup de matière organique. En outre, ils ont besoin d’une longue saison de développement.

Les sols des plates-bandes sont adaptables à vos besoins. Si vous pensez cultiver des oignons, il faut y rajouter beaucoup de compost. Ce procédé permet aux oignons d’arriver à maturité après plus de 100 jours. Le lit surélevé possédant un sol plus chaud, ces derniers ont une longueur d’avance.

Les tomates

Pour leur croissance, elles ont besoin d’un sol riche en nutriments. Il faudra particulariser votre sol en y intégrant du compost comme pour les oignons. Vous devrez faire face à un seul problème. En fait, les piquets à tomates ne peuvent pas rester debout dans les plates-bandes surélevées. Ceci est dû au fait que le sol y est meuble. Il faut donc prendre vos dispositions pour que cela n’arrive pas.

Les pommes de terre

Ces légumes se développent très bien dans les plates-bandes surélevées. Cette manière de faire rend leur récolte plus facile. Les pommes de terre sont des plants qui se développent grâce à la terre qui s’accumule autour de leur pousse.

La terre meuble qui se draine bien est idéale pour les pommes de terre. Elles s’accroissent parfaitement lorsqu’elles peuvent s’étaler dans le sol. Avec des tubercules plus gros, les pommes de terre plantées dans des plates-bandes surélevées ont un rendement plus élevé.

Les herbes aromatiques

Ce type de plantes est en général très bénéfique pour les autres végétaux. Ce sont des herbes qui diffusent des composés volatils qui empêchent la prolifération de parasites. La lavande permet de parfumer les desserts. Son arôme riche et intense protège les légumes. L’aneth accompagne très bien le navet. Il sert de répulsif contre les altises de ce dernier.

La sauge aide à la croissance des cornichons et concombres. La sarriette et le romarin protègent les haricots des moches, mais repoussent aussi la piéride du chou. Le basilic favorise le développement des tomates en les protégeant du mildiou. Le persil accompagne les oignons et stimule sa croissance.

Les fleurs

Les fleurs conviennent assez bien au jardin classique qu’au potager surélevé. Elles donnent de la vie avec leurs formes et leurs teintes. Certaines sont comestibles et luttent contre les nuisibles. Cultiver les tagètes et les œillets d’Inde à côté des tomates, des pommes de terre, des fraises et des betteraves. Ils servent de répulsifs contre les aleurodes et les nématodes.

Les cultures de la bourrache et de la phacélie sont utiles afin de produire des légumes. En effet, elles aident à capter l’attention d’insectes pollinisateurs. La grande capucine lutte contre les pucerons sur les haricots, les laitues et les concombres. Les tomates se développent normalement avec l’aide du tabac d’ornement.

Par ailleurs, il existe des fleurs que vous pouvez manger. Les fleurs et les boutons de la grande capucine sont tout à fait comestibles. La bourrache accompagne très bien les plats de poisson ou de fruits de mer en raison de sa saveur iodée. Les pâquerettes ont un goût de pamplemousse. Associez la fleur de bégonia avec le foie gras, les salades de fruits ou encore les poissons. Elle possède des pétales croustillants avec une odeur acidulée.

Comment entretenir et fertiliser votre potager surélevé ?

L’arrosage

En supposant que votre terre a été bien mélangée, elle pourra retenir très bien l’eau. Elle ne risque pas d’être saturée d’eau comme tous les sols argileux ordinaires. Ainsi, vous n’avez pas à mettre de l’eau chaque fois. Dès que les cultures sont au stade de maturation, patientez afin de sécher la première couche du sol.

Vous arrosez ensuite puis vous creusez de temps en temps un trou. Ce dernier doit mesurer environ 20 centimètres. Vous pouvez ainsi vérifier si le sol conserve bien toute son humidité. La terre des plates-bandes surélevées en général est excellente. Elle permet donc une plantation intensive. Cependant, les sols les plus parfaits ont besoin d’un coup de jeune de temps à autre.

L’entretien de vos plates-bandes surélevées

La hauteur d’un potager surélevé protège les cultures contre le gel et les nuisibles. Néanmoins, il demande un peu d’entretien. La meilleure façon de lutter contre les pucerons et les maladies cryptogamiques est de bien combiner les plantes. Une association judicieuse de ceux-ci vous empêche de vous servir de produits chimiques phytosanitaires.

Pensez donc à utiliser l’engrais organique à libération lente quand vous tirez une plantation et vous voulez cultiver la suivante. Pour cela, creusez-le dans les quelques centimètres supérieurs de la terre. Par ailleurs, employez un engrais foliaire afin que vos plantes acquièrent les nutriments essentiels pour elles.

Il est possible de mettre en place un rempart de protection comme le grillage à mailles fines. De plus, vous devez protéger votre potager du gel, dans le cas où vous cultivez des plantes vivaces. Servez-vous d’un film de protection, d’une couverture ou d’un voile d’hivernage. En outre, aérez régulièrement la couche de terre avec un râteau. Ceci sert à favoriser la teneur en eau et en nutriments. Pensez à changer toutes les couches de sol chaque six ans.

La fertilisation

Si votre sol a été bien aménagé, il est capable d’apporter assez d’éléments nutritifs à vos cultures. Toutefois, fertilisez-le au printemps pour l’utiliser durant pas mal d’années. Elle est également recommandée en été dans certains cas. Il faudra juste amener de l’engrais à la couche supérieure. Vous avez à votre disposition les engrais organiques et le compost. Les engrais organiques sont le fumier ou les déchets de jardin et de cuisine. Vous n’avez qu’à les disperser dans la terre. Ils vont ensuite libérer tous les nutriments indispensables lors de leur décomposition. Le compost est la meilleure façon de fertiliser un jardin surélevé.

Votre sol ne risque pas de s’appauvrir. De plus, pensez à faire une rotation de vos cultures sur un cycle de quatre ans. Cela vous permet de prévenir l’appauvrissement de votre sol. Vous évitez également une maladie ou un ravageur. Rajoutez durant chaque printemps et automne des cm de compost. Cet ajout aide à renouveler l’apport en matière organique.

Conclusion

Pour conclure, construire un potager surélevé n’est pas compliqué, mais nécessite beaucoup d’effort et d’énergie. Il faudra également être prêt à dépenser pour y arriver. Il est toutefois très avantageux et esthétique, donc n’hésitez pas à suivre les conseils ci-dessus afin de le mettre en place simplement et efficacement.

Les derniers articles
Astuces-Jardin.fr, 2020