Logo Astuces-Jardin.fr
Icône de menu hamburger
Astuces-Jardin.fr, 2021

Conseils pour bien choisir son herbicide

  1. Entretien du jardin >
  2. Herbicide
herbicide

La lutte efficace contre les mauvaises herbes dans les maisons, les espaces publics et les champs est un casse-tête quotidien pour plus d’un. Il faut trouver la meilleure technique pour combattre ces adventices tout en cherchant à conserver la structure et la texture des sols en limitant au maximum les pollutions. Cela fait partie d’une des taches principale de l’entretien de jardin. Il existe plusieurs familles de substances pouvant jouer ce rôle. Parmi celles-ci figurent les pesticides qui contiennent des herbicides. Un herbicide est une substance active ou une préparation phytosanitaire dont la fonction est de détruire toutes sortes de vie végétale ou seulement une partie des végétaux se trouvant sur le lieu où il est appliqué. Il en existe de différents types selon leur mode d’action et selon leur composition. Choisir l’herbicide qu’il faut, quand il faut et où il faut sont autant de questions qui méritent des éclaircissements. Recevez donc quelques conseils et astuces pour bien choisir votre herbicide.

Le choix de l’herbicide naturel

C’est généralement le type d’herbicide qui intéresse le plus de monde pour des raisons écologiques.

Ce qu’il faut savoir sur l’herbicide naturel

Un herbicide est dit naturel quand il ne subit aucune transformation de la part de l’homme ou d’aucun mélange quelconque réalisé par qui que ce soit. Il peut être d’origine animale ou végétale.

Herbicides d’origine animale

Les herbicides d’origine animale sont pour la plupart du temps des urines d’animaux et du purin qui contiennent un fort taux d’urée. Dans certains cas, il est possible de se servir des animaux eux-mêmes lorsqu’ils ont un régime d’herbivore. Il y a des espèces qui ont un régime alimentaire connu de tous. Si sur votre terre il y a des plantes que vous voulez éliminer au profit d’autres, il vous suffit de mettre l’espèce animale qui consomme ces feuilles. Ainsi, de façon naturelle les mauvaises herbes seront éliminées sans aucun effort de votre part. Par exemple, vous pouvez mettre sur votre espace à cultiver des animaux qui prisent les graminées herbacées si vous voulez installer une espèce végétale arbustive ou vivace. Les herbacées seront consommées par ces derniers ce qui donnera plus de chances à vos cultures de survivre et de vaincre les attaques des mauvaises herbes.

Herbicides d’origine végétale

Les herbicides végétaux sont soit les plantes elles-mêmes ou un extrait de ces dernières. En effet, certains végétaux peuvent servir d’herbicide contre d’autres. Cela peut s’expliquer par le fait que la présence de certaines espèces végétales inhibe le développe d’autres. Pour lutter contre l’apparition des mauvaises herbes, vous pouvez planter des espèces qui peuvent empêcher leur développement. Par exemple la partie aérienne de certaines plantes comme Artemisia annua, Bromus tectorum, Hordeum murinum, Origanum vulgare et bien d’autres espèces végétales peuvent influencer la composition du sol. Les feuilles séchées de ces dernières inhibent le développement de certaines mauvaises herbes en libérant des matières organiques dans le sol.

Les extraits de végétaux qui sont utilisés comme étant des herbicides sont souvent des huiles extraites des graines végétales. Il peut s’agir de l’huile de girofle qui joue un grand rôle dans la lutte contre certaines espèces végétales indésirables. Elles sont diluées dans l’eau et le mélange sert à remplir des pulvérisateurs pour être ensuite répandu sur l’espace à nettoyer. Les avantages de ce type d’herbicide sont de plusieurs ordres, mais les inconvénients aussi ne sont pas à négliger.

Les avantages du choix d’un herbicide naturel

L’utilisation de l’herbicide naturel s’avère bénéfique sur plusieurs aspects.

Maintien de la fertilité du sol

Les herbicides naturels présentent beaucoup d’avantages dont le principal est la conservation de la texture de la terre cultivable. En effet, en optant pour ce type d’herbicide, vous assurez à vos terres une longue durée de vie. L’herbicide naturel ne contient aucune substance chimique qui peut être nuisible à la terre. Le rôle principal des herbicides en général est de protéger les plantes contre les attaques de mauvaises herbes, mais une utilisation à forte dose peut aussi avoir de lourdes conséquences. Avec les désherbants naturels, ce problème ne se pose pas. L’avantage ici est que le sol a la capacité de conserver pendant longtemps les substances actives qui peuvent être nuisibles aux mauvaises herbes. En cas de faible utilisation, le niveau d’efficacité sera bas, mais il ne sera pas nul. Autrement dit, l’efficacité des herbicides est fonction de la dose appliquée.

Protection des cultures et de l’environnement

Les herbicides naturels peuvent être utilisés à tout moment pendant la période culturale sans risque d’avoir un effet sur les cultures. Ils n’ont pas un délai d’attente ni une période pendant laquelle ils se montrent plus efficaces. La sélectivité de cet herbicide est en plus sans faille. En effet, si vous utilisez de l’herbicide naturel, vous ne courrez aucun risque d’éliminer vos propres cultures. Le travail est fait naturellement vous permettant ainsi d’économiser en énergie et en temps. Avec ce type d’herbicide, l’investissement est moindre et l’efficacité est appréciable. Grâce aux herbicides naturels, il n’y a aucun risque de pollution les eaux environnantes ni de l’air.

Les limites de l’herbicide naturel

Les herbicides naturels sont certes très recommandés pour leurs multiples vertus, mais ils ne garantissent pas une grande production. Cela est dû au fait que leur utilisation sur des espaces beaucoup plus grande est limitée. En effet, les herbicides naturels sont souvent disponibles en faible quantité. Vous risquez une sous-production si vous vous servez uniquement de ça dans une culture agricole à grande échelle. Il y a aussi le fait que certains herbicides naturels d’origine végétale peuvent entrer en concurrence d’espace avec les cultures. Il s’agit des herbicides végétaux qui ont les mêmes caractères qu’une culture à part entière. Cette concurrence ne se remarque pas seulement au niveau de l’espace, elle s’étend aussi à l’utilisation des éléments nutritifs du sol. Cela ne favorise malheureusement pas le développement optimal de votre culture.

Les herbicides biologiques, un choix judicieux

Les nuances entre les termes herbicides biologiques et herbicides naturels ne sont pas souvent connues de tous.

L’essentiel sur les herbicides biologiques

Pour plusieurs personnes, les expressions herbicides biologiques et herbicides naturels semblent avoir les mêmes significations. Il existe bel et bien une distinction entre les deux. L’herbicide naturel résulte directement de ce que la nature a offert et ne subit aucune transformation. Il n’y a donc pas de mélange. Par contre, les herbicides biologiques peuvent être issus de mélange de plusieurs substances ou non. Du moment où les éléments constituants ce mélange sont naturels, le produit prend le nom d’herbicide biologique. Autrement dit, les herbicides biologiques sont naturels à la base, mais ils sont issus de mélange ou de composition. Il peut s’agir par exemple de purin obtenu après la production du fumier. Cette technique aussi permet d’obtenir un type de désherbant qui marche très bien dans la lutte contre les mauvaises herbes.

Les raisons d’opter pour l’herbicide biologique

Les avantages des herbicides biologiques sont presque les mêmes que ceux des herbicides naturels. La différence réside dans le niveau d’efficacité. Étant donné que les herbicides biologiques sont issus d’une composition de plusieurs substances, ces derniers travaillent en interaction pour lutter contre la poussée des mauvaises herbes. Cela permet d’aboutir à un résultat beaucoup plus satisfaisant.

Absence de résistance des herbes

Les doses d’incorporation ou les doses utilisées dans les traitements sont plus ou moins de petites quantités et garantissent un bon résultat en un temps record. Avec les herbicides biologiques, vous n’allez pas constater le phénomène de résistance des herbes. En effet, l’utilisation de certains herbicides qui possèdent une seule substance active est comparable à celle des antibiotiques pour se défendre contre des bactéries. À force d’utiliser le même médicament, ces dernières finissent par développer une résistance contre la substance. C’est exactement le même phénomène qui se produit avec ces herbicides. L’avantage avec les herbicides biologiques est qu’ils contiennent une multitude de substances actives. Cela réduit les risques d’inefficacité sur le long terme. Les adventices n’arrivent pas à développer une résistance contre le produit. Si l’une de ces substances venait à être défaillante, une autre prend le relais et ainsi de suite.

Bonne productivité et excellente qualité hygiénique

Avec les herbicides biologiques, vous réaliserez une production bio, ce qui est très recherché aujourd’hui. La consommation des produits bios met à l’abri des dangers de santé notamment ceux relatifs aux différents types de cancers. Les herbicides biologiques étant composés de mélanges ou de transformation d’herbicides naturels il n’y a pas de risque de concurrence pour l’espace et les nutriments du sol. Ce qui permet d’avoir une productivité plus importante des sols.

Ce qui peut être reproché aux herbicides biologiques

Tout comme les herbicides naturels, les herbicides biologiques ne permettent pas d’avoir une production intensive pour les mêmes raisons que les herbicides naturels. De plus, leur utilisation fait appel à beaucoup d’investissement ce qui entraîne un coût élevé du traitement. La production bio est certes bien pour la santé humaine, la biodiversité végétale et animale ainsi que pour l’environnement, c’est son coût qui fait tache. Elle est souvent au-dessus des moyens de la plupart des agriculteurs.

Opter pour un herbicide maison

Dans bien des cas, l’herbicide maison se propose comme le meilleur choix à faire. Il en existe en plus une très grande diversité à la portée de tous.

Tout sur les herbicides maisons

Les herbicides maison sont ceux qui sont utilisés dans les ménages. Leur fonction reste quand même identique que celle de l’ensemble des herbicides. Ils sont employés sur des terrasses pour éviter la poussée des mauvaises herbes. Dans les jardins, ils servent à contrôler les attaques des adventices ou même à limiter le développement incontrôlé des gazons ou de certaines fleurs. Il n’est pas nécessaire de se procurer ce type d’herbicide dans les boutiques de vente de produits phytosanitaires. Vous pouvez les produire chez vous, d’où l’aspect « fait maison » dans leur dénomination.

Leur application est toutefois un peu délicate. L’action de ces herbicides n’est pas dirigée vers un type d’herbe précis. Il faut donc les utiliser uniquement sur les surfaces sur lesquelles vous voulez vous débarrasser des mauvaises herbes. Cela réduit le risque que les plantes et fleurs de votre jardin soient aussi victimes de l’opération de désherbage. Les herbicides maison n’ont aucun effet sur l’environnement à court, à moyen ou à long terme. C’est en effet un moyen très écologique de se débarrasser des mauvaises herbes. Voici la liste de quelques herbicides maison que vous pouvez utiliser contre les herbes indésirables de vos maisons.

Le monoxyde de dihydrogène bouillant

Le monoxyde de dihydrogène bouillant n’est rien d’autre que l’eau chauffée à température de cuisson. C’est de loin l’herbicide le plus simple à réaliser. Il ne nécessite aucun effort particulier de votre part. Il suffit de mettre de l’eau de ménage dans un récipient de chauffage que vous mettez au feu. Vous versez ensuite l’eau bouillante sur les herbes que vous voulez éliminer. La chaleur produite par cette eau va flétrir les feuilles de ces dernières et aller même jusqu’à leurs racines. La seule précaution à prendre est d’éviter de vous verser de l’eau sur le corps. L’avantage que cet herbicide a c’est qu’il pénètre même les endroits les plus étroits et les plus contigus. Ils sont appliqués sur les murs, les terrasses, les trottoirs et bien d’autres espaces difficiles à atteindre par les autres herbicides. Il ne coûtera en plus rien du tout.

La chaleur directe

L’application directe de la chaleur sur les mauvaises herbes accélère le processus de désherbage. Vous pouvez ainsi désherber les espaces de vos maisons grâce à un matériel appelé désherbeur thermique. Il se vend dans les magasins de jardinage. Il contient une certaine quantité de gaz qui permet d’allumer un feu et de maintenir la flamme pour le temps nécessaire à l’opération. La flamme est appliquée directement sur les végétaux à éliminer. Si vous la maintenez longtemps sur le sol, la chaleur va atteindre les racines des plantes et ainsi accélérer l’opération. Le désherbeur thermique est un outil très pratique qui vous évite de faire un grand feu et de perturber ainsi votre entourage.

Le sel de cuisine ou sel de table

Le sel de cuisine encore appelé chlorure de sodium est un herbicide puissant et très efficace. Pour son application, il vous suffira de diluer le chlorure de sodium dans de l’eau chaude puis d’ajouter une petite quantité de liquide vaisselle. Le liquide permet au sel d’adhérer plus facilement à la surface des feuilles des mauvaises herbes que vous souhaitez éliminer. Mettre le mélange dans un vaporisateur puis vaporiser les feuilles des herbes indésirables. Vu la puissance que la solution a sur les plantes, il est recommandé de couvrir la surface de vos fleurs pour éviter leur flétrissement. Ce type d’herbicide est utilisé directement sur les plantes à détruire ou sur les surfaces à débarrasser. Il faut surtout éviter de les appliquer sur des surfaces cimentées ou les trottoirs au risque de dégrader leur structure.

Le bicarbonate de soude

L’utilisation du bicarbonate de soude est une des alternatives employées depuis des années pour lutter contre les mauvaises herbes. Mélangez-le à l’eau puis pulvérisez la préparation sur l’espace que vous voulez purifier. Cette solution permet à la végétation de votre pelouse d’être toujours active. Elle permet aussi de la maintenir dans un état toujours propre.

Le vinaigre blanc

Aussi connu sous le nom de vinaigre d’alcool, le vinaigre blanc est un désherbant très efficace. En l’appliquant sur les feuilles des mauvaises herbes, vous faites de la place aux plantes désirables tout en favorisant leur croissance et leur développement. En effet, ce produit contient de l’acide acétique qui est très nuisible aux plantes. Le taux d’acide utilisé pour la production du vinaigre est fonction de l’usage qui sera fait de ce dernier. Cependant, il existe des vinaigres dont le taux d’acide acétique est de 5 % et d’autres de 20 %. Dans l’un ou l’autre des cas, l’efficacité est sûre et certaine. Pour celui contenant 20 % d’acide acétique, il faut beaucoup faire attention car il peut être nuisible à votre peau, vos yeux ou encore vos poumons. L’application de ce type de désherbant se fait à l’aide d’un pulvérisateur. Pour donner plus de tonus au vinaigre et rendre son action visible dans un bref délai, vous pouvez y ajouter une solution liquide de vaisselle.

Les produits de vaisselles

Certains produits de vaisselles sont connus pour leur grande efficacité dans la lutte contre les herbes indésirables. Il s’agit par exemple du Borax. En effet, ce produit est un savon poudreux utilisé dans les vaisselles domestiques. Il en existe plusieurs déclinaisons, mais c’est uniquement celui qui est utilisé pour la vaisselle qui peut servir de désherbant. Pour l’utiliser contre les mauvaises herbes, il faut le diluer dans une certaine quantité d’eau (300 grammes de poudre de Borax dans 7,5 litres d’eau) puis pulvériser sur les plantes à détruire.

Conseils sur l’utilisation d’un herbicide fait maison

Les herbicides maison cités plus haut travaillent presque tous de façon singulière. Il est quand même possible de les mélanger afin d’avoir une recette dont l’action sera plus visible avec des effets à long terme. Préparez donc votre herbicide maison en faisant le mélange de : 100 grammes de sel, 3 litres de vinaigre blanc et une cuillère à soupe de produit de vaisselle. Mettre le mélange dans le pulvérisateur, secouer de façon à obtenir de la mousse. Pulvériser ensuite la préparation sur les feuilles des herbes indésirables. Les résultats seront sans doute meilleurs à ceux obtenus avec les ingrédients pris isolément. Pour protéger votre jardin ou votre potager, il faut toujours couvrir les feuilles ou fleurs à entretenir. Évitez de répandre le mélange sur vos pelouses au risque de voir vos gazons détruits.

L’option des herbicides chimiques

Un herbicide est dit chimique lorsqu’il est issu de la synthèse de plusieurs composés. Il peut être uniquement constitué d’éléments chimiques comme il peut être issu d’un mélange de produits chimiques et naturels. En fonction de leur mode de désherbage, il faut distinguer les herbicides sélectifs et les herbicides totaux.

Ce qu’il faut savoir sur l’herbicide sélectif

Un herbicide est dit sélectif lorsqu’il est efficace seulement sur un groupe de végétaux dans une population où est présente une large variété d’espèces. Cette sélection est souvent faite dans les champs de céréales et est possible grâce à plusieurs facteurs.

  • Différence de nature entre les feuilles du végétal cultivé et celles des plantes indésirables

La sélectivité peut être effective, lorsque le traitement est appliqué sous forme de liquide grâce à la différence de mouillabilité des feuilles. En effet, il y a des espèces végétales dont les feuilles sont plus larges que d’autres. Les plantes qui possèdent des feuilles d’une grande surface seront plus imbibées du liquide contenant l’herbicide que celles ayant des feuilles moins larges. Ceci va sans doute provoquer une élimination des plantes ayant reçu un fort taux d’herbicides. On le qualifie dans ce cas d’herbicide de contact.

  • Différence dans la physiologie des espèces

Certains produits après absorption rentrent dans le métabolisme de la plante et bloquent toute réaction de vie. Ce blocage de l’activité vitale dépend du niveau de toxicité du produit. En effet, certaines plantes sont moins résistantes que d’autres et peuvent facilement perdre toute vitalité en absorbant même une toute petite quantité de ces produits. Ces types d’herbicides sont appelés herbicides télétoxiques.

L’essentiel sur l’herbicide total

Un herbicide total a pour propriété de tuer toutes les espèces végétales présentes sur l’espace sur lequel il est appliqué. Il est conseillé de l’utiliser si vous désirez désherber toute une surface. Son efficacité est indiscutable. Cela dépend néanmoins de la saison où il est pratiqué et de la dose utilisée pour le traitement.

Avantages des herbicides chimiques

Les herbicides chimiques ont une grande importance dans la lutte contre les mauvaises herbes. Ils servent dans le domaine de l’agriculture, de la santé et de l’urbanisme. La lutte chimique contre les végétations spontanées permet de faciliter l’entretien des infrastructures publiques et privées. L’élimination des mauvaises herbes permet en effet de mettre ces lieux dans de meilleurs états. Les herbicides chimiques représentent une bonne alternative au feu de brousse pour désherber une grande surface entièrement.

C’est grâce à la possibilité de s’en servir à grande échelle qu’elle est parfaite pour les grands producteurs agricoles. La destruction des plantes adventices permet d’augmenter la productivité des terres en limitant les concurrences entre les cultures et les herbes indésirables. Les herbicides chimiques coûtent moins cher que les autres types d’herbicides et ont une action plus rapide. En une seule application, le résultat est nettement visible et peut être appliqué à tous les âges et à tous les types de végétation spontanée.

Inconvénients des herbicides chimiques

Bien que l’utilisation des herbicides chimiques présente de nombreux avantages, ses inconvénients ne sont pas non plus des moindres.

Pollution de l’environnement

Il s’agit surtout des diverses pollutions que crée ce type de produit. Les herbicides chimiques contaminent les cours d’eau et la nappe phréatique lors de leur transport par les averses. Ils remontent ainsi la chaîne alimentaire et se retrouvent dans les produits de consommation. L’ingestion des résidus d’herbicide chimique crée des maladies de toute sorte. Le Roundup par exemple est un herbicide très puissant dont la principale substance active est le glyphosate. Il crée des douleurs oculaires, des troubles de la vision, et du système respiratoire chez les grands utilisateurs. Il est même associé à des cancers entraînant la mort des sujets.

Réduction de la biodiversité

L’utilisation des herbicides chimiques provoque aussi une contamination ou la mort des micro-organismes qui transforment les matières inutilisables par l’homme en matière organique bénéfique pour le sol. Ceci entraîne le déséquilibre de la biodiversité locale et l’appauvrissement des terres cultivables.

Développement de résistance des sols

Le sol développe avec le temps une résistance contre les herbicides si c’est un seul type qui est toujours utilisé pour le désherbage. Un autre inconvénient des herbicides chimiques réside dans le temps de repousse des mauvaises herbes. Certes, les effets se remarquent plus rapidement, mais les mauvaises herbes ne tardent pas souvent à repousser. Si la dose appliquée est insuffisante, le résultat n’est pas certain et si cette dose est encore en excès, l’effet risque de rejaillir sur les cultures.

Ce qu’il faut retenir pour bien choisir son herbicide

En somme, le choix d’un herbicide au détriment d’un autre dépend de la surface sur la laquelle il veut être appliqué. Si vous voulez faire une production intensive, votre choix doit porter sur les herbicides chimiques. Cela vous donne la chance de désherber toute la surface et d’être certain de l’efficacité et de la rapidité du produit. Si votre surface cultivable est petite, il vaut mieux opter pour les herbicides naturels et biologiques. Ceux-ci vous permettent d’avoir une production de qualité et aussi d’assurer la sécurité sanitaire des consommateurs. Optez pour les herbicides naturels et biologiques revient à militer en faveur de la conservation de vos sols en limitant les risques de pollution. Les herbicides maison sont quant à eux recommandés pour les jardins, les infrastructures domestiques et les potagers de maison. Ils sont très simples à réaliser, peu coûteux et très efficaces.

Tableau récapitulatif et comparatif

Type d’herbicideAvantagesInconvénientsCoût estimé par 10 m²
Herbicide naturelConservation de la biodiversitéMaintien de la fertilité des solsDisponibilité réduiteApplicable uniquement sur de petits espacesMoins de 5 euros
Herbicide biologiqueRiche production bioAbsence de résistance des solsOnéreuxEnviron 15 euros
Herbicide maisonApplication simpleEconomiquesAbsence de sélectivitéNécessite une grande concentrationMoins de 5 euros
Herbicide chimiqueAction rapide et efficaceApplicable sur de grande surfacePollution de l’environnementDiminution de la fertilité des solsMoins de 10 euros
Astuces-Jardin.fr, 2021