Logo Astuces-Jardin.fr
Icône de menu hamburger
Astuces-Jardin.fr, 2022

Conseils pour l'entretien de la mauvaise herbe

  1. Entretien du jardin >
  2. Mauvaise herbe
mauvaise herbe

Le jardin est un endroit où pousse une multitude d’herbes. Ces dernières se développent de façon fulgurante et peuvent largement atteindre toute la surface du terrain et peuvent même s’allonger sur la terrasse. Pour éviter un tel débordement, il est important de solliciter le service des jardiniers.

Le professionnel contacté devra faire le nettoyage de votre maison. Cela vous permet d’avoir un gazon à la taille de vos espérances. L’entretien vous garantit un mode de vie sain. Il vous permet de vous protéger contre les animaux sauvages dont le serpent et les rats. À défaut de solliciter l’aide d’un professionnel, vous pouvez aussi vous occuper personnellement de l’entretien de votre jardin. Pour ce faire, vous devez maîtriser certaines techniques indispensables pour l’élimination des mauvaises herbes. Découvrez ici, quelques conseils qui vous aideront à bien assurer ce service de jardinage.

Quels produits peut-on utiliser pour débarrasser son jardin des mauvaises herbes ?

L’élimination des mauvaises herbes peut se faire avec le concours de différents produits. Voici une présentation des plus usités.

Utilisez le gros sel

Le gros sel est l’une des solutions efficaces pour désherber. Ce dernier s’emploie de deux façons distinctes. La première consiste à l’éparpiller de sorte à favoriser l’aération de la surface qui doit être désherbée. Ensuite, la pluie fera le reste du ménage. En l’absence de cette dernière, vous pouvez arroser les zones concernées avec de l’eau. La seconde façon est de mélanger une quantité de 200 grammes du produit avec 1 litre d’eau. Il suffira par suite, d’asperger les parties à désherber avec ce mélange.

Vous pouvez utiliser l’eau récupérée des bacs d’absorbeurs humides

Pour éliminer différentes espèces de mauvaises herbes présentes sur le sol d’un jardin, l’eau récupérée des bacs d’absorbeurs humides est aussi une bonne solution. Au cas où vous n’aurez pas ces bacs pour enlever l’humidité dans votre chambre, il est conseillé de faire usage de cette réserve d’eau pour éliminer les mauvaises herbes. Pour ce faire, vous devez arroser les zones concernées avec cette eau. Il faut noter que c’est le sel contenu dans cette eau qui lui confère son efficacité.

Le bicarbonate de soude est aussi un produit efficace

Le bicarbonate de soude est aussi une solution qui permet d’éliminer les herbes indésirables dans une culture. Vous devez le verser autour des endroits envahis par les mauvaises herbes puis les arroser avec de l’eau. À défaut de l’arrosage manuel, vous pouvez aussi vous en tenir à la pluie comme dans le cas de l’utilisation du gros sel.

Utiliser l’eau de cuisson offre aussi de gros avantages

L’eau de cuisson est une excellente solution pour mettre fin à la propagation des mauvaises herbes dans votre jardin. Elle est l’un des herbicides naturels qui permettent d’avoir le controle et de lutter contre la pousse des mauvaises herbes sur les sols. Désormais, récupérez les eaux de cuisson de riz qui sont essentiellement salées. Ces eaux chaudes écraseront instantanément les mauvaises herbes des semis. Les avis des utilisateurs sont généralement positifs par rapport à ces astuces. Faites attention toutefois à ne pas brûler les jeunes plantes qui peuvent agrémenter votre potager.

Quels sont les différents types de désherbage qui existent ?

Pour arracher les mauvaises herbes, vous pouvez choisir le désherbage manuelchimique ou thermique. Certains jardiniers parlent de brûler mauvaises herbes. Voici en quoi chacune de ces techniques diffère.

Que faut-il savoir du désherbage manuel ?

Le désherbage manuel est la solution la plus écologique des trois même s’il nécessite une dépense énergétique de la part du jardinier. Il est mieux recommandé pour préserver l’écosystème environnemental ou les rhizomes. Pour ce faire, vous devez vous équiper de matériaux dont un couteau, une tondeuse et des gants de jardinage. Ils vous permettront d’arracher les racines des mauvaises herbes afin d’éviter leur renaissance.

Le désherbage chimique, l’essentiel à retenir

Dans les champs, le désherbage chimique se fait à l’aide de certains produits spécialement conçus pour la tâche. Il en existe pour convenir à chaque catégorie de plante. Après le choix, il suffit d’en répandre sur la surface à désherber. Le bémol, c’est qu’en raison de leur efficacité, des produits peuvent éliminer les plantules aux alentours des mauvaises herbes. Prenez-en donc garde.

Le désherbage thermique, une autre solution

Le désherbage thermique est une solution utilisée pour anéantir les plantes sur place grâce à une quantité suffisante de chaleur. À l’inverse du désherbage chimique, cette solution respecte mieux les règles de protection de l’environnement.

Comment bien traiter la pelouse des mauvaises herbes ?

Pour avoir une pelouse verdoyante, il est primordial de considérer certains élements.

Tenir compte d’une régularité pour le désherbage

D’autant plus que les mauvaises herbes se développent rapidement depuis le ras du sol, le traitement de votre pelouse doit se faire de manière régulière. À défaut de la tondre, vous pouvez utiliser l’un ou l’autre des trois techniques mentionnées ci-haut. Ainsi, vous parviendrez à chasser le pissenlit, le plantain, en coupant leurs racines.

Le purin d’orties peut vous servir

Le purin d’orties est également une solution de désherbage naturel. Pour l’utiliser, vous devez mélanger 1 kg de feuilles et tiges découpées en des petits morceaux dans un récipient de 10 litres d’eau de pluie. Le mélange doit faire 3 voire 4 jours avant son utilisation.

Prévenir la formation de mousse

Pour éviter la formation de mousse dans une surface d’ombre de votre pelouse, il est nécessaire d’éliminer les arbustes qui s’y forment rapidement. Utilisez un bon anti-mousse pour y parvenir. Notez cependant que tous les engrais ne contribuent pas à la destruction des éléments actifs.

Dans ce sens, le glyphosate et d’autres pesticides de synthèse sont strictement interdits en France, depuis le 1er janvier de l’année 2019. Priorisez par contre, le sulfate de fer (sous forme de solide avec 2 kg/100 m² et liquide avec 1 l/10 l d’eau) qui est une solution moins polluante. Pour éviter les maladies nuisibles à votre pelouse comme la cryptogamie, il faut penser à leur prévention ou recourir aux traitements curatifs fongicides.

Penser à la scarification

Aussi, vous devez opter pour la scarification de votre pelouse et ce, deux fois par an au moins. Elle est possible généralement à l’automne et au printemps. Vous éliminez ainsi les déchets ainsi que la mousse logée sur les fleurs et la terre.

Comment utiliser le vinaigre blanc pour tuer les mauvaises herbes ?

Le vinaigre blanc est bien connu comme étant un nettoyant antibactérien. Voici pourquoi et comment bien l’utiliser pour cette opération de désherbage.

Intérêt d’utiliser le vinaigre blanc pour le désherbage

C’est un produit naturel et polyvalent. Il peut intervenir pour interrompre l’apparition des mauvaises herbes tout en protégeant vos graines et en conservant ses éléments nutritifs. Il est avant tout, un produit industriel obtenu par la transformation de l’éthanol en acide acétique. Contrairement aux autres vinaigres, le vinaigre blanc est fait à base d’un excellent alcool. Celui qu’on note dans le commerce dispose de 8 à 10 % d’acide acétique. Cet acide élimine efficacement les herbes telles que les orties, le liseron ou le chiendent. Il agit également sur les plantes aux alentours de ces herbes. Le vinaigre brûle rapidement la sève de la plante par simple contact.

Mode d’utilisation

Pour utiliser le vinaigre blanc, il est indispensable de le diluer avec de l’eau. Le mélange doit être équilibré, soit 50 % d’eau et 50 % de vinaigre. Pour que ce mélange atteigne le feuillage, il est conseillé de lui ajouter du savon noir naturel ou d’opter pour un paillage. Ce produit pourra rester sur la plante pendant longtemps. Il faudra ensuite procéder à un arrosage adéquat pour une bonne floraison et garder votre pelouse en bonne santé. Au cas où vous constaterez que la plante reprend sa pousse après application du mélange, il suffira de l’immerger à nouveau de l’eau bouillante de plus de 125°.

Conseils d’utilisation

Pour information, il est conseillé d’appliquer le vinaigre pur puisque c’est lui qui permet de détruire les micro-organismes du sol. Il est primordial de choisir un jour ensoleillé pour appliquer la solution de vinaigre blanc et l’eau. À ce mélange, vous pouvez également ajouter un demi-verre de sel par litre de vinaigre. Tout comme le savon naturel, le sel a tendance à rester pendant longtemps dans le sol. En gros, le vinaigre blanc intervient dans le traitement des adventices non désirables et bien d’autres herbes sauvages.

Quel arrache mauvaise herbe choisir ?

Pour être efficace dans le traitement des mauvaises herbes, les outils de désherbage seront vos meilleurs alliés… Encore faut-il bien les choisir ! Qu’il soit manuel ou thermique, un bon désherbeur doit vous permettre de gagner en efficacité tout en vous évitant de vous faire mal aux articulations. Voici donc la liste complète des solutions qui s’offrent à vous ainsi que tous nos conseils pour faire votre choix :

  • Le grattoir : léger et compact, un grattoir est un petit outil composé d’une lame tranchante, généralement en acier inoxydable, fixée à l’extrémité d’un manche court. Pratique pour désherber les allées, cet accessoire reste peu recommandé au quotidien car il nécessite de se pencher.
  • La binette : outil de jardinage permettant d’aérer votre sol et de butter vos légumes, la binette vous permet de supprimer les mauvaises herbes de manière traditionnelle. S’il en existe de toutes formes, nous vous conseillons de privilégier celles à long manche afin de ne pas vous faire mal au dos. Notez également que les binettes sont plus efficaces sur les plantules et herbes peu profondes. Pour la végétation plus coriace, d’autres outils plus résistants seront certainement plus adaptés.
  • Le couteau désherbeur : parfait pour un désherbage localisé, un couteau désherbeur sera efficace contre les plantules les plus coriaces car il permet d’arracher les plantes par poignée, sans laisser de racines.
  • Le désherbeur manuel : spécialement conçu pour enlever efficacement les adventices et mauvaises herbes, le désherbeur est le nouveau compagnon favori des jardiniers. Avec son long manche, il vous évite notamment de vous pencher pendant toute la durée du désherbage tout en permettant un travail soigné. Un désherbeur manuel peut être chimique ou électrique. Le premier pulvérise les herbes et empêche la repousse grâce à un dépôt chimique qui anéantit la plante. Le second est souvent privilégié pour le désherbage des allées car il enlève à la fois les mauvaises herbes et la terre entre les dalles.
  • Le désherbeur thermique : puissant et efficace, cet outil permet de créer un concentré chimique qui aura pour but de provoquer un choc thermique mortel à vos mauvaises herbes. Le principal avantage de cet outil est sa facilité d’utilisation et le gain de temps qu’il permet, en particulier pour traiter les surfaces larges.

Quels traitements de la pelouse pour les mauvaises herbes ?

Pour éliminer durablement les mauvaises herbes du gazon, le secret est de s’y prendre tôt et d’être régulier. En effet, la lutte contre les mauvaises herbes commence avant même l’apparition des plantes parasites par un entretien assidu. Pour cela, utilisez régulièrement de l’engrais sur votre pelouse afin de lui apporter les nutriments nécessaires à son renforcement. Une tonte régulière est aussi recommandée pour entretenir votre pelouse, les mauvaises herbes se développant souvent en hauteur. Autre traitement très utile : utilisez un désherbant (biologique, de préférence), pour suppléer le désherbage régulier de votre pelouse. Enfin, n’hésitez pas à vous tourner vers des produits spécifiques comme de l’herbicide spécial gazon pour lutter contre les amas de mauvaises herbes : en quelques pulvérisations ou arrosages ciblés après la tonte, ces produits seront un bon moyen de parfaire votre gazon.

Mauvaise herbe rampante : que faire ?

Mouron, convolvulus, calystegia, renoncule rampante… que de jolis noms pour décrire ces graminées et plantes rampantes qui envahissent nos jardins ! Pour lutter contre leur propagation, certaines astuces de grand-mère s’avèrent très efficaces : vinaigre blanc mélangé avec de l’eau, bicarbonate de soude, eau de cuisson des pâtes, du riz ou des pommes de terre… les solutions ne manquent pas. Ici, la meilleure méthode n’est pas d’être sélectif. Bien au contraire : essayez différentes astuces sur vos mauvaises herbes pendant une période et observez les plus efficaces.

Autre solution peu connue : la cendre de cheminée. Très utilisée en particulier pour lutter contre la prolifération de la mousse dans votre jardin ou votre potager, la cendre de bois assèche durablement cette dernière et freine ainsi largement son développement. Riche en calcaire, la cendre ne doit cependant pas être polluante pour votre sol. Il convient donc d’utiliser des cendres naturelles et sans ajouts chimiques.

Mauvaises herbes : fleurs jaunes, oxalis et liseron… que faire ?

Que ce soit pour vos haies, boutures ou mauvaises herbes, le mot d’ordre en matière de jardinage est d’adapter sa stratégie à son adversaire. Un conseil : pour lutter efficacement contre la pousse d’herbes non désirées, renseignez-vous sur les caractéristiques des plantes qui vous posent problème pour trouver les solutions les plus adaptées.

Il est par exemple conseillé de traiter l’oxalis en l’arrachant délicatement au début de la tige, sans la briser. Pour les plantes comme les ronces ou le chardon des champs, l’intégralité de la racine doit être retirée, tandis qu’on conseille d’utiliser du sulfate de magnésium (plus connu sous le nom de sel d’Epsom) ou de l’eau de cuisson encore chaude pour éradiquer les fleurs jaunes des pissenlits. Pour les liserons des champs, le désherbage manuel est efficace mais éprouvant : pour en venir à bout, il faut toutes les semaines couper les tiges et arracher les racines. Une plante pouvant produire jusqu’à un demi millier de graines, le désherbage thermique est une alternative efficace. Enfin, la solarisation ainsi que le paillage à l’aide d’une bâche adaptée peuvent également être des solutions contre ce type de végétaux.

Foire aux questions

Quelles sont les mauvaises herbes et comment les reconnaître ?

Les mauvaises herbes sont des petites plantes à prolifération rapide qui poussent à des endroits inappropriés et altèrent la qualité de votre pelouse. Coriaces et persistantes, les cultures et espèces les plus communes sont facilement reconnaissable. Parmi elles, on retrouve notamment :

  • Le pissenlit, reconnaissable par ses fines pétales jaune soleil voire moutarde, fleurit au printemps
  • Le chiendent, qui est une graminée vivace aux feuilles vertes difficiles à éliminer
  • Le trèfle blanc, une plante sauvage que l’on repère à sa fleur blanchâtre en forme de boule

Comment enlever la mauvaise herbe entre les dalles ?

Pour se débarrasser des herbes parasites entre les dalles de votre allée ou à l’intérieur de vos serres, plusieurs méthodes sont possibles. L’arrache mauvaise herbe électrique est très efficace contre ce type de nuisances. Mais pour ceux qui ne souhaitent pas investir dans un tel appareil, pas de panique ! De nombreuses astuces ont déjà prouvé leur efficacité, comme celles précédemment évoquées du vinaigre blanc ou d’eau brûlante qu’il suffit de verser sur les herbes une à plusieurs fois par semaine.

Partager ce contenu

Astuces-Jardin.fr, 2022