Logo Astuces-Jardin.fr
Icône de menu hamburger
Astuces-Jardin.fr, 2022

Conseils pour brûler vos mauvaises herbes

  1. Entretien du jardin >
  2. Mauvaise herbe >
  3. Brûler mauvaises herbes
bruler mauvaises herbes

Bien que les mauvaises herbes protègent le potager contre les attaques de nuisibles, ils dérobent les minéraux du sol qui sont destinés aux plantes. Leur vitesse de prolifération est phénoménale. En un rien de temps, tout le jardin est couvert. Pour toutes ces raisons, il est important de les éliminer. Quelques conseils peuvent éventuellement vous aider à brûler les mauvaises herbes efficacement.

Pourquoi brûler les mauvaises herbes ?

Quand les mauvaises herbes commencent à apparaître au niveau de votre terrasse, autour du barbecue, à l’entrée de votre maison, ou dans vos allées, il est nécessaire de procéder au désherbage précoce de vos extérieurs pour que votre jardin paraisse toujours propre et entretenu et avant que le traitement des mauvaises herbes ne devienne un cauchemar.
Par ailleurs, pour de meilleurs rendements de votre jardin potager, il est important de nettoyer régulièrement les espaces situées entre les semis, les plants ou la production de vos légumes. Les surfaces aérées favorisent une meilleure respiration du sol et un cycle naturel végétal optimisé.

Le désherbage thermique : une méthode innovante

Rassurez-vous, la technique du désherbage thermique ne consiste en aucun cas à mettre le feu dans votre jardin. C’est une méthode efficace utilisant un appareil fonctionnant au gaz ou à l’électricité. Elle a pour rôle de chauffer à très haute température les plantes indésirables sans les brûler. Les cellules végétales s’éclatent et les plantes jaunissent, se dessèchent et finissent par mourir. Très écologique, le désherbeur est de plus en plus prisé par les jardiniers soucieux de prendre soin de l’environnement. Ce procédé ne fait recours à aucun produit chimique ou toxique. Il fonctionne en produisant simplement une forte chaleur.

Les végétaux les plus tenaces requièrent souvent un renouvellement de l’opération (dans les 10 jours environ). En effet, cela concerne la plante rampante et les plantes à racines pivots. Le prix du désherbage dépend de la surface du terrain à désherber et du type de désherbage choisi. En moyenne, il coute 30 euros par mètre carré.

Désherbeur à gaz ou désherbeur électrique : que choisir ?

Que ce soit le modèle à gaz ou le modèle électrique, ces outils sont tous efficaces. Ils fonctionnent de la même façon à des détails près.

Les modèles à gaz

Les désherbeurs thermiques avec allumage piezo et cartouche de gaz disposent d’une bouteille de butane ou de propane sous pression. Ils sont munis d’une lance de 5 m de long et d’une flamme à haute température pouvant atteindre les 1000 °C. Cette dernière sort du bec de bruleur F60 pour éliminer les mauvaises herbes sur une surface importante. C’est un appareil ultraléger et très facile à utiliser. Le prix d’un deshérbeur thermique à gaz varie entre 25 et 150 euros.

Les modèles électriques

Aussi respectueux de l’environnement que son homologue à gaz, les modèles électriques ne produisent pas de flammes ni de produits chimiques. Ils sont faciles à utiliser et permettent un travail précis. Généralement, cette torche électrique est munie d’un câble de 5 mètres, d’une manche détachable de 61 cm et de 2 têtes. Très efficace, elle peut brûler les mauvaises herbes rapidement. Vous pouvez trouver ce type d’appareil dans la plupart des magasins de jardinage, et ce, à des prix intéressants. Le prix moyen d’un deshérbeur thermique électrique est de 70 euros.

Conseil d’utilisation d’un appareil de désherbage

Le désherbant thermique est un outil qui génère une puissance grandiose. C’est la raison pour laquelle, il est plus qu’indispensable d’être prudent lors de son utilisation. Veuillez arroser votre pelouse avant de désherber pour ne pas risquer d’incendier votre jardin. Le chalumeau électrique est plus sécurisant que l’appareil à gaz, car il ne produit pas de la flamme.

Prenez aussi la peine d’ôter le paillage qui couvre la terre et le gazon avant de procéder au désherbage. Il est extrêmement inflammable. Réservez un seau d’eau à utiliser, si jamais des flammes surgissent par accident. Peu importe le modèle que vous utilisez, réglez la longueur de la manche en fonction de votre taille. En plus, cet outil vous offre une expérience plus que plaisante lors de vos séances de jardinage.

Comment brûler les mauvaises herbes naturellement ?

Si l’arrachage manuel des racines combiné à l’utilisation de mélanges artisanaux de produits naturels tels que le vinaigre, le sel ou l’eau bouillante permettent de donner des résultats sur le long terme, l’efficacité d’un désherbant thermique ou électrique sera visible plus rapidement car son action sera davantage ciblée sur la destruction des mauvaises herbes. De nombreuses recettes de grands-mères préconisent le gros sel ou le bicarbonate de soude dilué en pulvérisation. De même, l’eau de cuisson des féculents, en raison de sa forte concentration en amidon peut être utilisée pour ses propriétés herbicides au naturel.
Toutefois, ces techniques naturelles présentent l’inconvénient majeur de ne pas cibler suffisamment les végétaux à traiter. En utilisant un désherbeur, la taille de la buse est assez étroite pour orienter la chaleur vers les végétaux ou une mauvaise herbe à détruire en particulier tout en préservant les végétaux d’ornement.
Un désherbeur à double cloches sera à privilégier si vous souhaitez traiter simultanément les zones situées de part et d’autres de vos routes de plantations
Quoi qu’il en soit, avec le retrait des solutions de désherbage chimique, entretenir votre jardin de façon écologique et naturelle est une nécessité autant qu’une alternative.

Foire aux questions

Quelles sont les préventions des dangers liés aux desherbeurs

Quelle que soit la technique employée, dotez vous d’un équipement de protection adapté. En effet, les buses de chalumeau ou brûleur thermique montent rapidement en température et le contact prolongé avec des végétaux peut provoquer rapidement un effet torche qui ne pourra être arrêté qu’en étouffant le départ de feu par piétinement au niveau de la flamme. L’usage de l’eau à proximité des outils de jardinage en général étant déconseillé voire proscrit pour les modèles électriques, cet avertissement est à prendre en compte avant vos activités de désherbage.
Le port de chaussures fermées est donc préconisé afin d’éviter les brûlures directes.
Par ailleurs, gants et lunettes de protection sont à privilégier en toute saison, en particulier si vous utilisez un désherbeur à gaz (propane…).

Point sur l'interdiction des produits chimiques désherbants à base de glyphosate

L’Organisation Mondiale de la Santé ayant classé le glyphosate comme substance « cancérogène probable », il est ici rappelé que pour les particuliers, l’usage et le stockage d’un produit de synthèse tel que le glyphosate (ou « Roundup ») sont définitivement interdits depuis 2019.
Tout contrevenant s’expose à une amende pouvant atteindre 30.000 euros assortie d’une peine de prison de 6 mois.

Comment entretenir un desherbeur thermique ?

Pour conserver efficacité et augmenter la durée de vie de ce précieux outil de jardinage, il est important d’en prendre soin.
Souvent en plastique, le manche se nettoie facilement à l’aide d’un chiffon imbibé d’eau savonneuse.
Chaque buse, cloche et autre partie en contact avec les végétaux à traiter doivent être brossées et essuyées régulièrement afin d’éviter que les dépôts et résidus liés à la combustion viennent obstruer le conduit de la lance.
Pour les brûleurs à gaz, il convient de vérifier régulièrement si la bouteille ne fuit pas, changer le tuyau lorsque la date d’utilisation figurant sur celui-ci arrive à terme et bien refermer le robinet de la bonbonne après chaque utilisation.

Partager ce contenu

Astuces-Jardin.fr, 2022