Logo Astuces-Jardin.fr
Icône de menu hamburger
Astuces-Jardin.fr, 2022

La consommation électrique d'un spa extérieur

  1. Spa >
  2. Spa extérieur >
  3. Consommation électrique d’un spa extérieur
consommation électrique spa extérieur

L’électricité est un facteur qu’il est primordial de prendre en compte dans votre projet d’achat d’un spa. Le spa est un équipement d’hydrothérapie qui utilise une pompe qui doit rester constamment allumée si vous l’utilisez régulièrement. Les factures d’électricité ont toutes les chances de s’en ressentir, notamment si vous n’y prêtez pas attention et ne prenez pas certaines mesures pour en réduire le coût. Lorsque vous vous délectez de la magnifique vue sur votre jardin du haut de votre spa extérieur, bercé par les jets bouillonnants qui vous parcourent le corps, gardez à l’esprit que sous cette structure se trouve toute une machinerie qui fonctionne à l’énergie électrique. La production de jets, le compresseur qui engendre les bulles, le chauffage ou encore le panneau de contrôle ont, eux aussi, besoin de ressources. En fonction des modèles et de la marque, il peut y avoir d’autres fonctionnalités énergivores comme l’éclairage interne, le diffuseur d’arômes, les haut-parleurs ou encore le système de désinfection. Si vous comptez utiliser votre spa l’hiver, sachez que c’est durant cette saison que la consommation d’énergie est la plus lourde pour le spa d’extérieur en raison des conditions climatiques.

Qu’est-ce qu’un spa extérieur ?

Les spas extérieurs vous offrent la possibilité d’admirer le paysage tout en profitant d’un pur moment de détente. Par tout temps, de jour comme de nuit, la température de votre cuve vous permettra d’être confortablement installé et soulagé aussi bien physiquement que mentalement de votre journée éprouvante. Les atouts majeurs du spa extérieur sont :

  • le contact de l’eau détendra vos articulations et traitera, dans le cas des personnes concernées, les rhumatismes et l’arthrite.
  • les buses de massage vous libèreront des douleurs et des tensions musculaires grâce à leur effet dynamisant et de relaxation.
  • les jets stimulent la circulation sanguine, ce qui redonne également du tonus à la peau et favorise l’expulsion des toxines.
  • l’action de l’eau et de la chaleur promeut la régénération du système immunitaire et renforce les défenses naturelles

Les facteurs affectant la consommation électrique d’un spa extérieur

La question centrale autour de la sélection et achat d’un spa reste son aspect financier. Si le petit spa peut paraître plus frêle et moins impressionnant que celui d’une qualité haut de gamme, il en est tout autre sous la coque. Sur tous les appareils, de multiples fonctions ont besoin d’énergie électrique pour tourner. Outre la pompe de circulation, le filtre servant au nettoyage de l’âge ne peut mener à bien ses actions sans énergie. Il en est de même pour le réseau d’hydrojets, le chauffage, le compresseur, le réchauffeur et pléthore d’autres fonctionnalités. Les modèles plus sophistiqués et complets disposent d’appareillage encore plus développé comme la luminothérapie qui augmentent toujours un peu plus le montant de la facture.

Le choix des équipements

De ce fait, il vous faudra vous pencher sur les éléments qui composent votre spa : la pompe de filtration, le filtre, le compresseur à air, le compresseur à bulles ou encore les éclairages. Par exemple, une pompe gère 20-25 jets en moyenne. Plus l’appareil disposera de jets, plus il y aura besoin de pompes. Mais plus il y aura de pompes, moins il sera isolé, nécessitant par ricochet plus d’énergie au réchauffage de l’eau.

L’isolation de l’appareil

L’isolation est un facteur crucial dans la réduction et le maintien des déperditions de chaleur. À moins que vous ne comptiez être absent durant une certaine période, il est recommandé de garder l’eau bien chaude dans le spa entre les utilisations. Cela évite à l’appareil d’enclencher à nouveau le réchauffage intégral, très coûteux en énergie. Cela vous permet de réaliser de petites économies sur votre facture, essentiellement en hiver. Autre détail à souligner, les coûts énergétiques d’un spa varient aussi selon le type de spa. Un modèle encastrable (notamment intérieur) connaîtra une déperdition d’énergie moins importante qu’un gonflable ou portable hors-sol en raison de l’isolation produite par l’encastrement dans le sol.

Efficacité de la pompe

La pompe de filtration, aussi appelée de circulation, est un élément important de la structure globale. Elle permet d’aspirer l’eau vers le filtre pour en extraire les impuretés. Elle se compose de trois éléments : le pré-filtre, le cœur de la pompe et son moteur. Étant donné qu’elle doit fonctionner en continu, sa puissance électrique doit être de 750 watts minimum.

Comment calculer la consommation électrique d’un spa extérieur ?

consommation électrique d'un spa extérieur

Il n’y a pas de barème de consommation fixe et varie selon les propriétaires puisqu’elle dépend du modèle de l’appareil, de la température définie ainsi que de la fréquence d’utilisation. Néanmoins, connaître la tension du chauffe-eau de l’appareil peut aider à faire l’estimation de la quantité électrique nécessaire. Globalement, un chauffe-eau de 120 volts affiche une consommation de 1 500 watts. Un chauffage de 240 volts a besoin de 6 000 watts. Parallèlement, les pompes de circulation ont recours au même volume d’énergie que le chauffage, soit 120 volts.

Pour calculer la consommation en électricité, prenons l’exemple d’un spa possédant un chauffage de 240 volts qui lui-même utilise 7,5 kW (ou 7 500 watts). Considérez le nombre d’heures d’utilisation de votre appareil au moins et multipliez-le par la quantité de kilowatts dont il a besoin. Ici, une trentaine d’heures au moins multipliée par 7,5 kilowatts donne pour résultat 225 kW. Admettons que le kilowattheure soit déterminé à 15 centimes d’euros, le spa vous coûtera 33 € en électricité au mois, soit 396 € sur 12 mois.

La consommation électrique moyenne d’un spa extérieur par mois

De manière générale, un spa extérieur à 4 place consomme entre 2 500 et 7 500 kWh par an. En hiver, il est probable que la consommation atteigne son maximum. Dans le cas où le tarif d’1 kW est encore une fois fixé à 15 centimes, cela revient à une facture de 1 125 € par an pour un usage du spa de 30 minutes par jour.

Comment économiser sur sa consommation de spa extérieur ?

Ça y est. Vous y êtes presque. Vous avez d’ores et déjà sélectionné le spa de vos rêves, mais souhaitez des conseils supplémentaires sur comment réduire votre consommation en électricité. Sachez qu’il existe des astuces qui vous aideront à faire de plus amples économies sur vos factures sans besoin de promo énergétique.

Une excellente isolation de la cuve et des composants.

Sachez que le spa fonctionne comme une voiture. Au démarrage, il consomme davantage et vous payez plus cher. L’objectif de notre première astuce est de conserver la chaleur entre chaque utilisation et contourner le risque d’un temps de réchauffage excessivement long. La solution isolante idéale est probablement la mousse d’isolation à intégrer aux panneaux.

L’entretien régulier du spa et des filtres

Le principe est simple. Une filtration de piètre performance demande plus d’effort de la part de la pompe de filtration. Ainsi, un nettoyage régulier de la cartouche de filtre à hauteur d’une fois par semaine peut aider à réduire le niveau de dépense énergétique de la pompe. Pensez, par ailleurs, à changer de cartouche tous les 3 mois et à vérifier l’état de toutes les pièces détachées de la structure une fois par trimestre.

La couverture thermique

En été comme en hiver, une eau que vous laissez à l’air libre aura plus de chance de se refroidir. Afin d’éviter les déperditions thermiques, recouvrez votre appareil d’une couverture thermique après chaque bain en hiver et seulement la nuit en été, surtout s’il est placé en plein soleil. Si vous comptez ne pas l’utiliser l’hiver, vous pourrez l’hiverner. Vous pourrez en trouver en magasins spécialisés ainsi qu’en jardinerie aux dimensions désirées.

Chauffer le spa en heures creuses

Si votre spa dispose d’un panneau de contrôle qui permet la gestion des horaires de filtration, il vous sera probablement possible de faire fonctionner le système en heures creuses afin de réaliser des économies sur votre consommation. Si votre maison dispose d’une box domotique pour gérer tous vos systèmes à distance, vous pourrez l’effectuer de celle-ci.

Les autres dépenses à prévoir

Le marché des spas actuel a révolutionné l’équipement pour qu’il soit accessible à quasiment l’ensemble des bourses quel que soit son design. Il ne faut toutefois pas omettre les coûts liés à son fonctionnement pour autant. Même dans le cas des spas gonflables, les modèles les moins couteux, la structure continuera de générer des dépenses. Un spa fonctionne non seulement à l’électricité, mais aussi à l’eau. Il faudra compter sur les frais de livraison ainsi que d’entretien.

Les frais de livraison

Le prix de vente des spas, déjà élevé pour certains, ne comprennent pas toujours le transport du spa et des matériaux annexes par un professionnel. Les coûts de transports et les coûts de pose dépendent essentiellement du type de spa choisi et de son poids.
Mais l’emplacement choisi pour son installation peut aussi déterminer le type de services de livraison à prévoir également. Si le spa de nage ou encastrable est jugé trop lourd, après analyse de l’artisan, et que l’accès au lieu des travaux n’est pas simple, vous devrez probablement faire appel à des offres de grutage (800 € en moyenne) ou demander le devis pour un héliportage (ou hélitreuillage, 25/30 € la minute).
De manière générale, la livraison coûte entre 500 et 1 000 € selon la méthode choisie.

La consommation d’eau

D’après les chiffres délivrés par l’Observatoire national des services d’eau et d’assainissement en avril 2021, le tarif moyen de l’eau en France se place autour de 0,00414 € TTC le litre. Dans le cas d’un spa de 4-6 assises (format pour famille) d’une capacité de 800 litres, cela signifie que son remplissage s’élève à 3,31 €.
À hauteur de 5 changements par an pour un spa extérieur, il faudra compter 16,55 € par an en consommation d’eau. Compte tenu de cette somme bien modique, vous observerez que changer l’eau régulièrement (vidange) peut être une stratégie pertinente pour garder votre spa sain et ainsi payer moins cher pour les frais d’entretien et les produits de filtrage. Il s’agit d’un investissement en soi.

Les frais d’entretien

Les frais annexes peuvent donc être liés à l’entretien de la désinfection de la cuve. Sans être de la même envergure que pour une piscine, l’entretien du bain à remous reste malgré tout un poste de dépense à ne pas négliger. La combinaison d’eau et de chaleur créée l’environnement idéal à la prolifération des bactéries, ce qui vous force à réaliser un nettoyage bi annuel minimum et jusqu’à 6 fois dans l’année.
La cartouche de filtre doit aussi être parfaitement assainie au nettoyant à base de sel minéral, au désinfectant oxygéné actif, à l’ozone, à l’UV-C et surtout au bicarbonate de soude. L’eau de javel, le chlore pour ecostérilisateur, le brome et le PHMB sont des alternatives possibles, mais plus agressives. L’assainissement des accessoires de l’appareil comme le filtre ou encore la pompe nécessitera un budget moyen de 144-192 € par an.

Tableau récapitulatif de tous les tarifs

Observons l’ensemble des coûts évoqués dans ce tableau récapitulatif.

Budget de consommation électriqueEntre 600 et 2 500 €
Budget de consommation d’eauEnviron 19,87 €
Frais de livraisonEntre 500 et 1 000 €
Frais d’entretienEntre 144 et 192 € par an

Calculez votre consommation énergétique mensuelle avec notre calculateur

La consommation énergétique mensuelle peut être un paramètre déroutant pour les nouveaux acquéreurs d’un spa extérieur. C’est la raison pour laquelle il est préférable d’anticiper vos factures en ayant recours à notre calculateur en ligne pour de meilleurs bons plans. Cet outil ingénieux vous permet de faire l’estimation de vos futures factures rien qu’en fournissant quelques informations essentielles sur votre appareil de balnéothérapie. V
ous devrez préciser le type de spa en question, son espace disponible ou encore sa puissance électrique. Grâce à ces informations, le calculateur devrait être en mesure de vous donner le montant moyen d’une facture d’électricité type selon l’utilisation.

Notre avis sur la consommation électrique d’un spa extérieur

Afin d’éviter une sollicitation trop grande de la part de votre système de chauffage et dépenser moins, votre structure devra être placée à un lieu stratégique. Il faudra tout d’abord éviter les lieux exposés au vent, au froid et au soleil. Les rayons du soleil peuvent endommager le revêtement de la cuve, tout comme la pompe à chaleur. Le vent peut refroidir trop rapidement l’eau, forçant le système à sans cesse la réchauffer.
Pour autant, il n’est pas recommandé de placer votre spa sous des arbres ou de petits arbustes, car des débris peuvent très souvent tomber dans l’eau. Ils peuvent aussi attirer certains insectes ou oiseaux qui peuvent dégrader l’équipement notamment s’il est en bois. Le lieu idéal serait un kiosque de jardin.

FAQ

Peut-on mettre un programmateur sur un spa extérieur ?

Il existe désormais une fonction de chauffage particulièrement appréciée des acheteurs de spa, le réglage automatique. Cette fonction permet de contrôler et d’ajuster le chauffage jusqu’à 72 h avant l’utilisation du spa. L’objectif est de limiter le gaspillage d’énergie en ayant la main sur la durée de chauffage. De cette manière, vous pouvez profiter de l’équipement sans avoir à laisser le chauffe-eau constamment allumé.

Partager ce contenu

Astuces-Jardin.fr, 2022