Logo Astuces-Jardin.fr
Icône de menu hamburger
Astuces-Jardin.fr, 2022

Notre choix des meilleurs motoculteurs

  1. Les équipement de jardin >
  2. Le motoculteur >
  3. Meilleurs motoculteurs
meilleurs motoculteurs

Traditionnellement, quand on laboure son jardin, on se contente d’utiliser ses forces, en se faisant aider par quelques outils rudimentaires. Une technique qui n’est pas moins épuisante et contraignante.
Ce constat a poussé les fabricants d’outils de jardinage à se lancer dans la conception de motoculteurs. Et ces derniers n’ont pas pour seul objectif d’alléger la charge de travail de ses utilisateurs. Ils permettent, également, de profiter des rendements agricoles plus importants.
Cependant, parmi la mélopée d’offre sur le marché, il vous est difficile de choisir le modèle adapté à vos besoins. Pour vous aider, nous vous présentons notre comparatif des meilleurs motoculteurs, du marché en 2022.

Qu’est-ce qu’un motoculteur ?

Il s’agit d’un engin motorisé, destiné au labour d’un champ ou d’un jardin. Il est reconnaissable, de par ses deux roues tractées, sans lesquelles il ne peut pas se déplacer durant le travail de la terre. Un certain nombre d’outils y sont associés lors de sa conception, pour lui permettre de bien répondre à sa vocation.

Le guidon de manœuvre en est le premier. Il est constitué de deux branches qui se chargent du support du conducteur et de garder les deux fraises en rotation à une certaine distance. Il y a, ensuite, la poignée de commande, sans laquelle l’embrayage et le pivotement vers l’avant ou l’arrière de l’engin ne seront pas possibles. À cela s’ajoutent des carters, qui assurent la protection de l’utilisateur vis-à-vis de cette mécanique puissante, dédiée au retournement du sol.

Quels sont les critères pour connaître les meilleurs motoculteurs ?

Pour qu’il puisse assurer le travail de la terre, un motoculteur doit être suffisamment performant, en matière de précision, d’efficacité et de rapidité. Son usage doit également être confortable. Pour savoir si un modèle répond à ces impératifs, nous vous recommandons de vous baser sur un certain nombre de critères, à commencer par le moteur, sa puissance et le fraisage.

Moteur et puissance

Si un motoculteur fonctionne, normalement, c’est surtout grâce à la qualité et au bon état de son moteur. De deux ou de quatre temps, ce dernier n’aura, tout de même, pas le même usage en fonction de sa puissance qui, elle, est exprimée en chevaux (CV). Le nombre de chevaux le plus faible est de 3 et celui le plus élevé de 4.

Si vous optez, ainsi, pour un motoculteur 4 temps et de 3 chevaux de puissance, vous ne trouverez satisfaction que pour un travail superficiel du sol. Un tel engin n’est, donc, adapté que pour les plates-bandes et les jardins. Par contre, pour entrer plus en profondeur et dompter les surfaces allant de 1000 m² et 3000 m², mieux vaut opter pour un motoculteur ayant un moteur de plus de 4 chevaux.

Fraisage de la machine

Si c’est le fonctionnement du moteur qui permet au motoculteur d’être en marche, le labour de la terre ne sera possible qu’avec les mouvements des fraises. Ces formes de roues griffées sont au nombre de 2 à 10. C’est de ce nombre que dépend la largeur de fraisage. Si avec deux fraises, cette dernière environne les 20 cm, avec quatre, il est possible de parvenir jusqu’à 40 cm. Vous passerez, ainsi, moins de temps pour le labour, en optant pour un appareil qui compte un plus grand nombre de fraises. Dans le cas contraire, vous devrez effectuer beaucoup plus de tours pour dompter le sol, efficacement.

Les accessoires additionnels, des éléments indispensables

Les accessoires influent, également, sur l’efficacité d’un motoculteur. Raison pour laquelle nous avons décidé d’en dédier toute une section. À noter qu’avec certains des meilleurs motoculteurs, ces accessoires sont, déjà, fournis à l’achat. En voici les plus importants d’entre eux.

  • La herse : Cette grille dotée de points résistants sur sa partie inférieure est vouée à la préparation de la terre à la semence. Ces points exercent une pression, afin de se débarrasser des mauvaises herbes en les ramenant en surface. À la suite de l’implantation de la semence, on peut également en user pour la remise de la terre.
  • Le brabant : Le brabant a la même vocation que la fraise : préparer la terre à la réception d’un nouveau semis. Il s’en distingue, cependant, par un agissement plus en profondeur quand il est retourné. Cela permet même d’ensevelir les débris et résidus des anciennes cultures.
  • Le butteur : cet accessoire qui permet à la terre d’avoir une forme butte est très utile, pour bien s’assurer que les tubercules puissent s’épanouir.
  • Le rouleau : cet outil est destiné à se charger de l’enfouissement des graines dans la terre. Il est ainsi d’une grande utilité pour la pose des semences.
  • Le contrepoids : Il s’agit d’une charge pesant aux alentours de 10 kg. Il a pour vocation de favoriser l’équilibre du motoculteur durant son utilisation.

À ces accessoires peuvent encore être ajoutés plusieurs autres qui ne sont vraiment utiles, que dans des situations bien précises. C’est le cas notamment des disques protège-plante, de la fraise à neige, du chasse-neige et de la remorque.

Quel type de motoculteur privilégier ?

En passant en revue toutes les offres du marché en matière de motoculteurs, vous pourrez constater que vous avez le choix entre 3 catégories de motoculteurs : Le motoculteur à fraise arrière, la motobineuse et le motoculteur à soc. Découvrons-les une à une pour savoir laquelle est meilleure.

Motoculteur à fraise arrière

C’est le motoculteur qu’il vous faudra, si vous voulez profiter d’un engin d’une grande puissance, allant entre 3 et 11 kW. Il trouve, ainsi, un grand nombre d’adeptes parmi ceux qui ont une grande surface à travailler. Son fonctionnement est assuré par un moteur thermique à essence ; et son déplacement par des roues plaquées au sol. L’association de ces deux éléments favorise l’atteinte d’une profondeur pouvant aller jusqu’à 50 millimètres, par les lames arrière. De quoi assurer de bonnes semences et une hydratation optimale, notamment si le nombre des fraises est plus important.

Ce type de motoculteur est, par ailleurs, reconnaissable de par son poids allant de 60 à 100 kg, et la robustesse de ses fraises arrière. L’importance de poids ne compromet en rien son efficacité, bien au contraire. Sa manœuvre reste facile grâce à son réglage de vitesses et à sa fonction marche arrière, ce qui en fait un allié de taille pour les travaux de longue durée. À noter, par ailleurs, que dans les virages sur les grandes surfaces, l’efficacité de cet engin reste la même.

Motobineuse

Nous vous expliquons déjà la différence entre motobineuse et motoculteur dans cet article. Mais nous l’avons intégré dans ce guide, sachant que ces deux engins sont, tous les deux, utilisés en motoculture. D’ailleurs, les fabricants sont nombreux à considérer la motobineuse comme une variante des motoculteurs, conçue pour les petites surfaces.

Cet engin constituera, donc, surtout un bon choix, si vous voulez une machine pour travailler votre jardin, mesurant entre 100 et 1000 m². Mais là aussi, la machine existe en deux variantes. La première se nomme motobineuse électrique. Comme son nom le laisse déjà savoir, elle ne peut fonctionner sans être branchée sur une prise électrique. La présence de son fil lui permet, tout de même, d’avoir une couverture allant entre 100 à 200 m. Cet engin émet moins de bruit que sa concurrente directe. 

Cette concurrente directe n’est autre que la motobineuse thermique, qui se distingue par sa grande autonomie. Son fonctionnement est assuré par un moteur à essence de 4 temps. Le gain en puissance se fait plus aisément avec cet engin, grâce à son système d’embrayage centrifuge à une vitesse. Cela contribue à sa capacité à opérer plus efficacement sur des surfaces pouvant atteindre les 1000 m².

Motoculteur à soc

Cet engin est, également, connu sous l’appellation de motoculteur avec charrue. Il se distingue des deux autres types de motoculteurs, de par sa polyvalence. Cette machine peut se prêter à plusieurs types de travaux, allant du labour de la terre en passage unique au binage, en passant par le sarclage.

Grâce à la puissance de son moteur, à ses deux roues et à sa grande boîte vitesse, l’engin peut couvrir une surface qui peut aller de 400  à 5000 m². Il est, par ailleurs, le seul parmi les trois types de motoculteurs, qui vous donne la possibilité d’atteindre 20 cm de profondeur du sol. Cet avantage est dû à sa charrue vouée au défrichage et au creusage du sol.

Combien ces machines coûtent-elles ?

prix d'un motoculteur

Un certain nombre de paramètres sont à considérer pour définir le prix d’un motoculteur, à commencer par la puissance. Pour cette raison, la motobineuse est le meilleur choix à faire, pour un budget réduit. Vous avez la possibilité d’en acheter à un prix partant de 60 euros. Les modèles les moins chers sont, néanmoins, ceux qui fonctionnent à l’électricité. Pour avoir une motobineuse thermique, vous devrez disposer d’un budget d’au moins 200 euros. Les modèles les plus chers et les plus puissants pour cet engin coûtent même plus de 500 euros. Enfin, pour ce qui est des motoculteurs à fraise arrière ou à soc les plus puissants, mieux vaut préparer un budget de 600 euros en moyenne.

MotobineuseMotoculteurs à frais arrière ou à soc
À partir de 60 à 1000€À partir de 600€

Quelle marquer privilégier pour investir dans les meilleurs motoculteurs ?

À une période où les particuliers sont prêts à investir dans des motoculteurs pour travailler leurs champs et leur jardin, les fabricants sont également nombreux à se spécialiser sur cette niche. Mais seuls quelques-uns méritent qu’on s’y attarde. En voici de bons exemples.

Einhell

Il est difficile de parler d’engins agricoles, sans faire mention de ce fabricant allemand. Einhell est, en effet, une véritable référence dans le domaine en matière de qualité et d’innovation. Il suffit de consulter son catalogue pour se rendre compte de sa volonté à proposer aux cultivateurs et jardiniers des produits à la pointe de la technologie.

Pourtant, l’instrument qui a inspiré le concepteur est pour le moins basique. Il s’agit de la pelle. Derrière ses formes élémentaires, en effet, cette dernière est d’une grande polyvalence, servant à la fois à travailler la terre et à lui fournir des nutriments à travers des engrais. Cette polyvalence est, également, palpable avec les produits Einhell, mais qui, contrairement aux pelles, ne nécessitent pas de grands efforts de la part de leurs utilisateurs. Ces engins ont, par ailleurs, l’avantage d’être facilement maniables et réglables tout en étant performants.

Honda

Ce n’est pas, seulement, dans le segment des automobiles et des motocycles que ce fabricant japonais s’est fait un nom. Honda est, aussi, un acteur de premier plan dans la fourniture de motocultures.

Sa figuration parmi les plus grandes marques dans le domaine résulte de sa politique basée sur la fiabilité et la qualité de ses produits. Avec cette marque, par ailleurs, la puissance n’implique pas de sacrifice environnemental. Les appareils à moteurs 4 temps signés Honda émettent moins de C02 que la quasi-totalité de leurs concurrents directs. Ils sont, en outre, reconnus pour leur durabilité et leur polyvalence. En ce qui concerne ce dernier avantage, sachez que ces motoculteurs peuvent comporter jusqu’à 8 accessoires non seulement pour le défrichage, mais également pour la récolte.

Schiller Grounds Care

Il ne s’agit pas d’une marque, mais plutôt d’un groupe américain spécialisé dans les matériels agricoles. Grâce à environ demi-siècle d’existence, cet acteur a pu rassembler tous les éléments nécessaires, pour concevoir des engins agricoles conformes à l’évolution des exigences des utilisateurs et de la terre. De par sa filiale grand public Mantis, Schiller Grounds Care met à la disposition d’un grand nombre de cultivateur et de jardinier un large choix de dispositifs, reconnus pour leur robustesse et leur performance.

Elem Technic

Elem Technic est une marque appartenant au groupe belge éponyme. Cela fait maintenant de nombreuses années qu’elle donne satisfaction aux cultivateurs et jardiniers à la recherche de motoculteurs, de motobineuses et de rotovators adaptés à leurs besoins. Ceux-ci se distinguent, notamment, par leur grande qualité et leur conformité aux normes des engins motorisés. La grande majorité d’entre eux attirent par leur grande polyvalence d’usage. 

Notre top 3 des meilleurs produits en 2022

Ce ne sont pas les offres en matière de motoculteurs qui manquent sur le marché. Mais, comme ce ne sont pas tous les produits qui valent le détour, nous avons analysé leurs descriptions et les avis des utilisateurs, pour vous en présenter un top 3.

Motobineuse électrique Einhell GC RT 1440 M

Le terme « motobineuse » n’est pas toujours synonyme de puissance réduite. Le modèle GC — RT 1440 M en constitue la plus grande preuve. L’engin peut, en effet, délivrer jusqu’à 1400 Watts. Cette puissance n’est pas la seule source de son efficacité. Il y a, également, les lames incurvées de ses six fraises, qui lui donnent la possibilité d’atteindre une profondeur de fraisage de 20 cm.

Le constructeur allemand n’a pas, seulement, misé sur la puissance et le nombre de fraises pour s’assurer de l’efficacité de ce motoculteur. Il a, également, fait en sorte que ce dernier soit ergonomique pour ses utilisateurs, d’où la présence des commandes manuelles sur la hauteur du guidon. Il n’y a aucun risque que les câbles de connexion s’arrachent pendant l’utilisation, grâce à un système de protection spécifique. L’usage se fera, par ailleurs, en toute sécurité grâce à un double interrupteur. Cet engin convient, notamment, pour opérer sur des petites surfaces, dont les jardins.

Motobineuse Elem Technic MTBE 754

Le deuxième engin de notre top est également dédié aux petites surfaces. C’est, en effet, une motobineuse pesant seulement 7 kg et qui peut se faufiler partout, ce qui en fait un choix idéal pour travailler la terre des recoins difficilement accessible de votre jardin. Sa puissance est, tout de même, plus réduite que celle du produit précité, car elle ne peut pas dépasser les 750 Watts.

Mais cela ne compromet en rien son efficacité pour labourer et désherber les terrains ayant une superficie de moins de 1000 m². Cette efficacité est due, notamment, aux couteaux recourbés de ses 4 fraises. L’engin compte aussi parmi ses atouts la facilité de son montage. Ceci peut se réaliser en seulement 10 minutes chrono.

Motoculteur VidaXL

Cet engin agricole est le plus puissant de notre top. Il fonctionne, en effet, grâce à un moteur 4 temps pouvant déployer jusqu’à 6 chevaux. Pour avoir une idée sur l’efficacité du produit, sachez que son moteur effectue chaque minute 3600 tours. De quoi faire atteindre à ses fraises aux lames solides une largeur de travail de 50 cm. En fonction de vos besoins et de votre type de sol, il vous sera possible d’atteindre une profondeur allant jusqu’à 350 mm. Un résultat encore plus professionnel est promis grâce aux fonctions marche avant et marche arrière de l’engin. Par ailleurs, comme chaque utilisateur a ses propres caractéristiques physiques, VidaXl vous donne la possibilité d’en ajuster la hauteur.

Sélection des meilleurs motoculteurs du marché

ProduitLes avantagesLes inconvénientsLe prix  moyen
Einhell GC RT 1440 M  1400 Watts à une fréquence de 50 Hz déployés
20 cm de profondeur de binage et 40 cm de largeur de travail
Confort d’utilisation, grâce au guidon ergonomique
Déplacement rendu facile par la possibilité d’élever les roues
Puissance insuffisante pour travailler sur une surface de plus de 500 m²
Défrichage superficiel seulement de la terre
150€
Motobineuse Elem Technic MTBE 754  Puissance de 750 Watts du moteur
Facilité de déplacement grâce à un poids réduit
32 cm de largeur et 20 cm de profondeur de travail
Efficacité sur les terrains de moins de 1000 m²
Adaptation aux potagers
Facilité de montage
Efficacité très limitée sur une plus grande surface
Non opérant sur un sol argileux
150€
Motoculteur VidaXL  Puissance très élevée de son moteur 4 temps175 à 350 mm de profondeur de travail et 50 cm de largeur de travail
Vibrations plus faibles à l’usage
Fonction marche arrière et marche avant
Possibilité de régler le guidon
Adaptation à tout type de sol
12 lames performantes et robustes en métal
Capacité de 3,6 litres pour le réservoir
Poids trop important (70 kg), compromettant la maniabilité
Émission plus importante de bruits
Prix trop élevé (mais avec une livraison gratuite)
994€

Notre avis sur les meilleurs motoculteurs

Le motoculteur est, à notre avis, un appareil indispensable pour labourer, sarcler ou biner votre terrain sans que vous n’ayez à déployer tous vos efforts. Il existe, cependant, en une grande diversité de modèles : motoculteurs à frais arrière, motobineuse, motoculteurs à soc.

Mais comme ces machines nécessitent un investissement relativement important – pouvant aller jusqu’à des milliers d’euros – nous vous conseillons de considérer plusieurs paramètres, avant de faire votre choix. Parmi ceux-ci se trouvent, notamment, la puissance du moteur, la largeur du fraisage et les accessoires. On vous recommande d’investir dans une motobineuse – qui coûte moins cher, tout en restant performante – si c’est pour travailler de petites surfaces de moins de 1000 m². Il vaut mieux, toutefois, vous tourner vers les motoculteurs à fraise arrière ou à soc – qui sont plus puissants mais également plus coûteux – si vous devez travailler un terrain de plus de 2000m².

FAQ

Que dit la loi sur l’utilisation d’un motoculteur ?

Comme tout le monde, vous souhaitez directement utiliser votre motoculteur après son achat. Avant de vous y lancer, cependant, sachez que l’utilisation de cet engin est légalement encadrée. Voici les dispositions en vigueur en France le concernant :

  • Le bruit émis par le motoculteur pendant son utilisation ne doit pas dépasser les 96 décibels ;
  • Respect des horaires d’utilisation qui varient en fonction du jour d’utilisation :
    • de 8 h 30 à 12 h et  de 14 h 30 à 19 h 30 pendant les jours ouvrables
    • de 9 h à 12 h et 15 h à 19 h le samedi
    • de 10 h à 12 h le dimanche

À noter, que ces conditions peuvent varier d’une commune à une autre.

Comment un motoculteur démarre-t-il ?

Un motoculteur peut fonctionner soit grâce à un moteur électrique, soit grâce à un moteur thermique. Quel que soit son type, c’est « la pression » exercée par ce moteur qui entraînera des mouvements des socs et fraises, permettant de travailler la terre. Au conducteur, ensuite, de régler la vitesse en fonction de l’objectif souhaité.

Partager ce contenu

Astuces-Jardin.fr, 2022