Logo Astuces-Jardin.fr
Icône de menu hamburger
Astuces-Jardin.fr, 2021

Toutes les infos pour bien choisir son motoculteur

  1. Les équipement de jardin >
  2. Le motoculteur
motoculteur

Le motoculteur est l’outil idéal pour sarcler, fraiser, labourer ou ameublir la terre. Pour faire ou réorganiser un jardin, une pelouse ou préparer un potager ou un terrain dédié à la culture, vous devez travailler la terre au préalable. Pour cela, il vous faudra un motoculteur adapté aux travaux que vous souhaitez effectuer. Cet équipement de jardin fournit de bons rendements avec peu d’efforts. Il se distingue de sa cousine la motobineuse en termes de robustesse et de capacité de rendement.

Le motoculteur est un appareil utilisable aussi bien par le jardinier que par le cultivateur. Si vous souhaitez en acheter pour vos divers travaux, vous devez choisir un modèle qui répond à vos besoins. Ce guide vous donne toutes les informations relatives aux caractéristiques et aux modèles de motoculteurs qui existent. Il vous fournit également des conseils pratiques pour acquérir le meilleur appareil qui soit. En le parcourant, vous serez en mesure de faire une belle acquisition.

Qu’est-ce qu’un motoculteur ?

Le motoculteur est un engin doté d’un moteur à essence qui sert à préparer, travailler la terre afin de cultiver. C’est un outil de labour destiné à travailler de grandes et moyennes surfaces ou des terres de cultures de 400 m², 2000 m — et même plus. Il permet de travailler la terre en profondeur (30 à 35 cm) et de la sarcler afin de l’ensemencer. De plus, il permet de sarcler, de labourer, d’émietter et de biner la terre en une seule action. Il existe différents types ou modèles de motoculteurs.

Motoculteur : quelles sont ses caractéristiques ?

Les caractéristiques du moteur du motoculteur sont des éléments clés à connaître avant d’acheter votre machine. Le moteur du motoculteur est doté d’une grande puissance dont la valeur est exprimée en chevaux. La puissance varie souvent de 5 à 8 chevaux.

La vitesse de transmission est un point fondamental du moteur. Celle-ci contribue à la robustesse de la machine. Pour ce qui est des éléments caractéristiques à contrôler avant l’achat, il s’agit de la cylindrée (grande), du type de motorisation (idéalement 4 temps).

Par ailleurs, les points suivants sont également à prendre en compte :

  • la charrue : elle sert à retourner la terre en profondeur
  • le guidon malléable : il permet d’orienter la machine dans plusieurs sens
  • l’existence de roues agraires (2) : elles permettent à l’appareil de rouler
  • les contrepoids : ils sont situés à l’avant et servent à équilibrer la machine pour l’empêcher de s’enfoncer dans le sol durant l’usage
  • les fraises : elles garantissent un travail de qualité et déterminent la nature des travaux à effectuer selon leur position (avant ou arrière)
  • les vitesses : elles facilitent la conduite de l’appareil sur le terrain
  • diverses pièces telles que le carburateur, courroie, bougie, pont, roues, lanceurs.
  • Marche arrière.

Si vous êtes à votre premier achat de motoculteur, veuillez vérifier toutes ces composantes. Le moteur du motoculteur peut être selon les modèles à 2 temps ou à 4 temps. Selon l’intensité des travaux à effectuer, cet appareil est décliné en deux grandes catégories ; à savoir le motoculteur à fraise arrière et le motoculteur à fraise avant.

Le motoculteur à fraise arrière permet de faire des travaux de grande intensité sur des pelouses compactes. Le motoculteur à fraise avant permet, quant à lui, de faire des travaux de faible intensité.

L’usage du motoculteur est assez simple et accessible à tous. Il suffit de lire le manuel d’utilisateur ou encore d’apprendre à s’en servir en suivant des tutoriels ou auprès de quelqu’un qui sait se servir de cette machine. Par ailleurs, cet appareil est équipé de la fonction marche-arrière qui est indispensable pour manœuvrer facilement.

Que savoir de la motoculture ?

La motoculture est l’art de travailler le sol, c’est-à-dire de sarcler, de biner, de fraiser ou de retourner la terre au moyen d’engins ou d’outils à moteur. Ainsi, avec ces matériels motorisés, le travail se fait assez vite et sans user d’une grande quantité d’énergie. En d’autres termes, la motoculture est l’action d’utiliser des outils de travail motorisés (tronçonneuses, taille-haies, motoculteurs, motobineuses, tondeuses…) pour préparer ou entretenir un jardin, une pelouse, un potager, ou une surface cultivable. Les jardiniers amateurs ou les cultivateurs professionnels sont les principaux utilisateurs des appareils de la motoculture.

Motoculteur ou motobineuse : Que choisir ?

Le motoculteur et la motobineuse sont deux appareils de motoculture qui servent à travailler la terre en vue d’un encensement. Ils ont tous deux l’avantage de faire des travaux de qualité en un temps record.

Cependant, la motobineuse est un appareil qui sert essentiellement à faire les travaux de surface. C’est-à-dire, le binage, le fraisage de la terre. La motobineuse est composée d’un guidon et de fraises qui assurent son déplacement. Elle est facile à manier, légère et peu encombrante, contrairement au motoculteur.

Toutefois, elle n’est pas assez puissante pour travailler une grande surface de terre ou pour retourner la terre à une profondeur importante. Elle est plutôt idéale pour travailler sur des superficies réduites (moins de 1 000 m2).

Le motoculteur, quant à lui, est doté d’un moteur assez puissant (8 chevaux) et d’une grande cylindrée. Ce qui permet à la machine de travailler à la terre en profondeur. La motobineuse est disponible en moteur à essence et électrique.

Le motoculteur est exclusivement disponible en moteur à essence. C’est un dérivé des appareils agricoles professionnels. Si vous ne savez pas quel appareil choisir entre un motoculteur et une motobineuse, sachez que le motoculteur est parfait pour effectuer des travaux intensifs ou travailler une terre dure. De même, il convient pour les grandes surfaces.

Quel modèle de motoculteur acheter ?

Pour acquérir un motoculteur, il est indispensable de connaître un certain nombre de détails et de caractéristiques techniques relatifs à la machine. De même, vous devez aussi connaître les différents modèles existants, afin de choisir celui qui comblera vos attentes. Nous vous présentons ici les différents modèles de motoculteurs, ainsi que leurs caractéristiques. Cela vous permettra de faire un choix judicieux lors de l’achat.

Motoculteur thermique : parfait appareil pour labourer les terrains difficiles

Plusieurs aspects du motoculteur thermique ont déjà été mentionnés plus haut. Toutefois, sachez qu’il s’agit d’un appareil doté d’un moteur à 2 ou 4 temps, idéal pour labourer les terrains difficiles et de grandes superficies. Il sert également à travailler les petites surfaces. Pour cela, vous devez opter pour un petit motoculteur.

La puissance du motoculteur thermique varie entre 5 et 8 chevaux. Plus le moteur est puissant, plus dur et vaste doivent être la terre à ameublir. Pour ce qui est du moteur proprement dit, nous vous conseillons d’opter pour un moteur de 4 temps. En effet, les moteurs de 4 temps sont moins résistants et le réservoir de l’huile est mélangé à celui de l’essence.

Ce qui oblige à faire un mélange des deux fluides avant de les mettre dans le réservoir. Les moteurs 4 temps sont aussi plus résistants et durent dans le temps. Assez modernes, ils ont des réservoirs d’huile et d’essence distincts.

Les fraises sont des composantes du motoculteur thermique qui facilitent le travail de la terre, notamment en termes de temps. Selon les modèles, un motoculteur peut être constitué de 4 à 8 fraises. Le nombre de fraises détermine aussi la largeur de travail de l’appareil. À titre d’exemple, 8 fraises équivalent à une largeur de travail d’environ 100 cm.

Vous avez, par ailleurs, la possibilité de réduire le nombre de fraises si la surface que vous souhaitez travailler est petite pour un bon rendement. En outre, il est possible d’adjoindre certains accessoires au motoculteur pour des besoins d’usage.

À cet effet, vous pouvez équiper la machine d’un soc de charrue pour labourer la terre tel un tracteur. Ce type de motoculteur est muni de vitesses qui servent à travailler différents types de sols (dur, boueux, meuble). Pour plus d’aisance et de praticité, certaines versions ou modèles de motoculteurs thermiques sont dotées d’un guidon réglable. Vous pouvez ainsi régler la hauteur de la machine à votre taille afin de travailler avec aisance.

La taille des roues est également une caractéristique technique à évaluer pour choisir un motoculteur thermique. Une machine équipée de roues de qualité et de grandes tailles facilite l’usage du motoculteur, particulièrement sur les terrains difficiles. Les constructeurs de ces types de motoculteurs ont pensé aux mesures sécuritaires et de protection lors de l’usage du motoculteur.

Il s’agit notamment des disques latéraux situés aux extrémités des axes qui font mouvoir les fraises. Ceux-ci vous protègent contre des projections de cailloux ou de particules. Ils protègent également les plans de votre potager ou de votre terrain de culture contre le tranchant des lames involontaires.

Choisir un motoculteur électrique, c’est miser sur un appareil robuste

Théoriquement, le motoculteur électrique n’existe pas. Cependant, certains modèles de l’appareil sont équipés d’un système d’allumage électrique. Ils permettent de travailler la terre, notamment les sols durs. Cette catégorie de motoculteurs est assez robuste et sert aussi bien à faire des sillons que labourer la terre grâce à la fixation de divers accessoires de travail.

Le motoculteur à démarrage électrique possède les mêmes fonctionnalités que le motoculteur ordinaire. Par contre, la cousine du motoculteur (motobineuse) existe en format électrique.

Motoculteur professionnel : l’accessoire parfait pour allier efficacité et performance

Le motoculteur professionnel se démarque du motoculteur classique sur un point essentiel. Il est dédié à un usage fréquent et intensif sur les grandes surfaces. À ce titre, il possède plus de capacités techniques (blocage différentiel) et des fonctionnalités comparativement au motoculteur classique.

Le motoculteur professionnel est doté d’un moteur assez puissant, d’un embrayage multidisque, de plusieurs vitesses et d’un guidon réversible. Ce qui rend l’appareil particulièrement robuste et multifonction. En effet, le motoculteur professionnel peut recevoir plusieurs accessoires afin d’accomplir plusieurs tâches comme le broyage, le sarclage, le déneigement, le labourage, le fauchage…

Ces engins s’utilisent facilement et ont un bon rendement. Les caractéristiques techniques du motoculteur professionnel varient selon la gamme choisie. Toutefois, l’appareil doit répondre à un minimum de caractéristiques techniques pour être qualifié de motoculteur technique. C’est, d’ailleurs, ces points que vous devez vérifier avant de procéder à l’achat de cette catégorie de motoculteur :

  • moteur thermique (essence ou diesel) assez puissant
  • guidon réversible et réglable en hauteur et en déport
  • couple puissance/cylindrée (comprise entre 300 cm3/8 kW et 500 cm3/9 kW, voire plus)
  • équipements standards tels que la fixation rapide, moyeux coulissants, masses de roues
  • roues assez larges
  • accessoires adaptables (brabant, herse de dents, faucheuse rotative, herse rotative, débroussailleuse, charrue, attelage, paroir à allées, ensouilleuse de pierre, sarclofraise), etc.

Le type d’accessoires du modèle choisi et des caractéristiques de la machine. Ainsi, si vous souhaitez acquérir un motoculteur pour un usage professionnel, le motoculteur professionnel est ce qu’il vous faut. En vous appuyant sur les caractéristiques techniques présentées ci-dessus, vous pouvez aisément choisir un bon motoculteur professionnel.

Pour un appareil avec des dimensions réduites, pourquoi ne pas opter pour un petit motoculteur ?

Le petit motoculteur est tout simplement un motoculteur dont les dimensions sont réduites. Il possède les mêmes caractéristiques que le motoculteur classique et fournit le même rendement. Il permet notamment de travailler la terre jusqu’à 30 cm de profondeur et est idéal pour labourer tous types de terrains (petites et grandes surfaces), mais convient plus aux terrains de petites superficies.

Tout comme le motoculteur, le mini motoculteur est équipé d’un moteur, de poignets de commandes et de fraises. Il est léger, peu encombrant et idéal si vous souhaitez cultiver votre petit jardin ou potager. Par ailleurs, le petit motoculteur n’est pas encombrant, peu bruyant et est parfait pour un usage en ville. Un mini format pour de meilleurs résultats.

Motoculteur ramasse cailloux : accessoire très utile pour réaliser des semis dans un potager

Ramasser les cailloux s’avère une tâche indispensable lorsqu’on souhaite faire des semis dans son jardin ou potager. De même, faire du jardinage ou implanté une pelouse sur un terrain gorgé de cailloux ou de pierres n’est pas du tout évident. Il faut nécessairement débarrasser le sol des pierres avant de le travailler.

Pour ce faire, vous avez le choix entre un outil qui sert à ramasser les cailloux ou en enfouisseur de pierre. Notifions que le ramassage de cailloux requiert plus de temps que l’enfouissement des pierres. C’est une tâche fastidieuse, mais certains outils permettent de la rendre moins fatigante. Il s’agit des outils de ramassage de cailloux comme le motoculteur ramasse cailloux qui permettent d’apprêter convenablement les terrains pierreux.

Avec un motoculteur muni de fraises contre-rotatives, les cailloux présents sur le terrain sont ramenés à la surface, ce qui facilite leur ramassage. C’est l’effet contraire que fait l’enfouisseur de pierre. Par ailleurs, vous pouvez associer à votre motoculteur, un outil ramasse cailloux pour débarrasser votre terrain des pierres qui s’y trouvent.

Si vous désirez acheter un motoculteur ramasse cailloux, optez pour un modèle puissant avec porte-outil, ou encore pour un autre avec des fraises contre-rotatives.

Pour préparer vos terrains, n’est-ce pas mieux d’opter pour un motoculteur motostandard ?

Le motoculteur motostandard est un appareil de motoculture qui sert à préparer les terrains avant d’engazonner un jardin ou une pelouse. Il est constitué de fraises, de masse d’équilibrage, d’un moteur monocylindré/bicylindré, de charrue et de roues. Les moteurs de ce type d’appareils sont selon les modèles à 2 temps ou 4 temps. Ils sont aussi équipés de vitesses avant/arrière avec marche arrière qui facilitent son usage.

À l’instar des motoculteurs classiques, le motoculteur monostandard convient aux moyens et grands terrains (à partir de 500 m2). La particularité du motoculteur motostandard est qu’il est démontable. Il est, donc, possible de désaccoupler le guidon du moteur en tirant des manettes prévues à cet effet. Avec ce motoculteur, vous pouvez facilement adapter les pièces. C’est un outil transformable dont les performances peuvent être améliorées pour de meilleurs rendements.

Motoculteur polyvalent : parfait accessoire pour réaliser plusieurs tâches à la fois

Si vous souhaitez effectuer des travaux qui vont au-delà du simple travail de la terre (labourer, ameublir des sols durs, sarcler), il vous faut un outil adéquat. Vous cherchez un appareil capable de faire la récolte des produits, broyer des végétaux, tondre le gazon du jardin ou votre pelouse, le motoculteur polyvalent est l’appareil qu’il vous faut. Il permet de faire tous les travaux susmentionnés, notamment grâce à sa capacité de traction.

Généralement, le motoculteur polyvalent contient 8 accessoires qui lui permettent d’effectuer divers travaux. Il allie performance, qualité et robustesse. C’est un appareil de motoculture multifonction qui dure dans le temps et qui facilite l’exécution des travaux. Optez pour ce motoculteur si vous avez un vaste terrain à travailler et particulièrement si vous faites un peu d’agriculture. Pour plus de praticité et d’aisance dans votre travail, optez pour le motoculteur polyvalent à 4 temps.

Quels sont les équipements indispensables à avoir pour une activité de motoculture ?

Pour l’entretien de vos espaces verts et de vos surfaces cultivables, la motoculture est une machine indispensable. Les divers appareils utilisés en motoculture couvrent un large éventail d’outils et instruments motorisés qui facilitent l’exécution des travaux tout en offrant un meilleur rendement. En fonction de vos besoins spécifiques, vous choisirez le matériel ou l’outil de motoculture qui répond à vos besoins. Faisons un tour d’horizon des matériels de motoculture.

Les différents appareils de motoculture

Plusieurs appareils sont utilisés en motoculture.

  • La motobineuse : on peut la considérer comme la petite sœur du motoculteur car elle accomplit les mêmes fonctions, mais à un niveau inférieur.
  • La tondeuse : ces appareils servent à tondre l’herbe des gazons ou des pelouses. Elles servent également dans certains cas à débroussailler les terrains enherbés. Elles sont disponibles en moteur thermique et électrique.
  • La motofaucheuse : cet appareil sert à couper les herbes ou végétaux suivant une hauteur donnée. Elle est simple d’usage et fournit un bon travail.
  • La débroussailleuse : elle sert à couper les herbes, les arbustes, les troncs d’arbre en vue d’entretenir le jardin. Il y a la débroussailleuse électrique et la débroussailleuse à batterie.
  • Les souffleurs, l’élagueuse, le taille-haie, le coupe-bordure et le broyeur de végétaux.
  • Tronçonneuse : elle sert à couper les arbres efficacement.

Hormis ces matériels susmentionnés, il existe d’autres outils motorisés qui permettent de cultiver, d’engazonner, de couper, de nettoyer, de tailler, de tondre…

Ne pas oublier de penser aux fraises pour motoculteur

Les fraises pour motoculteur sont des accessoires qui servent à faire plusieurs travaux d’aménagement du sol. Il s’agit précisément du labour, du sarclage et du binage. Ces appareils sont essentiellement destinés au travail de la terre contrairement à la motobineuse où elles font avancer l’appareil. Les fraises pour motoculteur sont, en effet, des instruments rotatifs composés de lames ou de couteaux. Elles pénètrent le sol grâce à leur rotation. Les couteaux de fraises sont assez distincts et conviennent à chaque type de travaux. A cet effet, il y a des couteaux de :

  • labour ;
  • sarclage
  • ou de binage.

Selon le travail que vous souhaitez effectuer, vous devez choisir le couteau adéquat pour les fraises de votre motoculteur. Les fraises pour motoculteur sont des couteaux (4) disposés sur une sorte de tronc ou d’arbre. L’ensemble tient sur une base carrée.

Le diamètre des fraises est proportionnel à la puissance du moteur et est compris entre 25 cm et 45 cm. La largeur des fraises est égale à la largeur de travail du motoculteur. Elle peut être de 15 cm, 85 cm et même plus si vous y rajoutez des fraises. Elles sont démontables et leurs lames échangeables.

Combien coûte un motoculteur ?

Pour effectuer l’achat d’un appareil ou d’un équipement, connaître son coût est essentiel pour faire des prévisions. Il en est de même pour votre projet d’achat du motoculteur. Le coût de l’engin dépend de plusieurs facteurs dont le modèle, la gamme et les fonctionnalités. Aussi, selon l’usage que vous souhaitez en faire, vous serez amené à débourser une somme plus ou moins importante pour acquérir votre machine.

Il y a certains critères à prendre en compte pour estimer le tarif du type de motoculteur que vous désirez acheter. Il s’agit du type de motorisation. Le motoculteur à essence coûte plus cher à l’achat et consomme une quantité importante de carburant. Le motoculteur à moteur diesel coûte également cher à l’achat, mais consomme moins de carburant. Le motoculteur équipé d’un porte-outil est également plus onéreux à l’achat que le motoculteur classique.

Par contre, si vous devez utiliser votre appareil à des fins professionnelles ou souhaitez plus de facilité à l’usage, optez pour le motoculteur porte-outils. Un autre critère qui influence le coût d’achat du motoculteur : la marque du fabricant. Les motoculteurs de marques non reconnues sont logiquement peu coûteux ou bon marché.

Toutefois, de grands risques y sont rattachés : pièces du moteur difficile à trouver, accessoires indisponibles. Les motoculteurs issus des marques classiques (reconnues) sont aussi à un coût accessible, mais la disponibilité des accessoires de la machine fait souvent défaut.

Les motoculteurs produits par les marques reconnues comme Honda sont onéreux, mais la garantie y est et les pièces du moteur ainsi que les accessoires sont disponibles. Bien que le prix moyen d’un motoculteur est généralement situé entre 400 euros et 4000 euros, son coût peut être plus élevé. En occasion, vous trouverez d’ailleurs ces engins à prix réduit.

Que faire pour acheter un motoculteur à moindre coût ?

Pour acquérir un motoculteur pas cher, certaines actions doivent être menées. La première démarche pour acheter votre motoculteur à prix abordable est de faire un comparatif (ou utiliser un comparateur) des prix du modèle que vous souhaitez avoir.

En procédant ainsi, vous avez l’occasion de conclure une bonne affaire. Pour ce faire, vous devez sillonner plusieurs points de vente (magasins ou sites internet) afin de comparer les prix proposés. Vous pouvez donc vous rendre sur des sites en ligne comme : Webmotoculture.com, amazon.fr, Cdiscount.com.

Vous pouvez également profiter des campagnes promotionnelles pour acheter votre motoculteur à prix réduit. Acheter un produit d’occasion est toujours avantageux en termes de budget. Vous pouvez dans ce sens explorer cette piste pour acquérir votre motoculteur.

Comment acquérir une mobobineuse à un prix abordable ?

Les motobineuses thermiques coûtent plus cher que les motobineuses électriques en raison de leur moteur qui est plus puissant. Pour trouver une motobineuse thermique low cost, vous pouvez suivre la procédure décrite plus haut pour acquérir un motoculteur pas cher.

Toutefois, sachez que vous aurez à débourser au minimum 200 euros pour avoir un tel appareil. Vous pouvez opter pour les modèles suivants : MT Einhell GC-MT 1636, Elem Garden technic, MTBT59-CC139L, BRAST AF 5000s. Ce sont des modèles à moins de 300 euros qui répondent à un bon rapport qualité/prix.

Tableau récapitulatif des prix du motoculteur

Le motoculteur est décliné en plusieurs modèles présentant diverses caractéristiques et fonctionnalités. Le nombre de la cylindrée, la puissance du moteur, le nombre de fraises sont des critères qui déterminent la puissance du moteur et dont dépend le montant à débourser pour acquérir un motoculteur.

Les prix de l’appareil varient ainsi de façon logique selon les modèles. Le tableau ci-dessous est un récapitulatif des prix du motoculteur. Il vous permettra d’avoir une idée des coûts appliqués sur le marché.

MotoculteurNombre de fraisesNombre de vitessesCylindréePrix
12 (1 avant et 1 arrière)Faible cylindrée350-1 000 euros
4-6 fraises3 à 4 vitessesCylindrée moyenne1000-1500 euros
46-8Grande cylindrée3000-5000 euros
Motoculteurs des marques reconnues (Honda, Husqvarna, STHL, Staub…) : Entrée de gamme200-1 000 euros
Motoculteurs des marques reconnues (Honda, Husqvarna, STHL, Staub…) : Motoculteurs professionnels4000-20 000 euros
Motoculteurs d’occasions (toutes catégories)200-7000 euros

Où acheter un motoculteur ?

Les motoculteurs sont des machines disponibles auprès de plusieurs vendeurs et revendeurs. Il y a notamment les fournisseurs confirmés qui sont les grands fabricants, les magasins de vente d’électroménagers. Les autres options sont les magasins spécialisés (magasins motoculture) et les sites de vente en ligne. Si vous souhaitez acheter un motoculteur, vous trouverez l’appareil de votre choix dans ces points de vente. Pour tous vos besoins en outillage de motoculteur, les magasins de motoculture sont les meilleures destinations.

Se rendre dans un magasin spécialisé dans la motoculture

Les magasins de motoculture sont des boutiques où l’on trouve tous les appareils et accessoires de la motoculture. Vous trouverez notamment :

  • Tondeuse (manuelle, autoportée, tractée, thermique, électrique, tondeuse robot)
  • Motoculteur
  • Motobineuse
  • Coupe-haies
  • tyoe
  • Débroussailleuse
  • Tronçonneuse
  • Broyeur de végétaux

On trouve également toutes les pièces de ces appareils ou engins motorisés dans les magasins de motoculture. Le kit complet des outils ou des pièces de motoculture est facilement disponible dans ces magasins. À titre d’exemple, vous pouvez vous rendre dans des magasins comme, ROMAIN MOTOCULTURE, équip’jardin, Motoculture Jeanselme.

En cas de panne ou de problèmes liés au fonctionnement de votre machine, vous trouverez aisément la pièce de rechange adéquate. Qu’il s’agisse d’un embrayage, d’une courroie, d’une bobine, d’un fil, d’une poulie de motoculteur, des couteaux de fraises, vous trouverez absolument tout.

Les magasins de la motoculture ne sont pas que physiques, il en existe une grande partie disponible en ligne : magasins virtuels. Ils offrent de très bons services et proposent souvent une gamme de produits à prix avantageux. De plus, ils sont assez pratiques car vous pourrez sillonner plusieurs magasins sans sortir de chez vous. Allez par exemple sur des sites en ligne comme, amazon.fr, Cdiscount.com, Webmotoculture.com.

Se trouver vers les marques de motoculteurs de qualité

Acheter un motoculteur de qualité, c’est avant tout, acheter les produits des marques fiables. Comme susmentionné, acheter un motoculteur issu des grandes marques du secteur, c’est le gage de disposer d’un appareil de qualité avec tous les accessoires et pièces disponible. Pour votre achat, portez votre choix sur les marques telles que Kubota, Husqvarna, staub, Rotavator, Iseki.

  • Kubota

Kubota est une marque japonaise fabricante des appareils de génie civil, électroménager et autres. Elle est implantée au Japon et exerce dans ce secteur d’activité depuis 1890. La marque dispose d’une équipe de techniciens qualifiés.

  • Husqvarna

Husqvarna est un géant dans la fabrication des appareils à moteur thermique. Créée depuis 1689, la marque n’a cessé d’améliorer ses performances pour répondre aux besoins de sa clientèle.

  • Staub

Depuis 1938, la marque staub a fabriqué son premier motoculteur qui a été apprécié par les consommateurs. Cela a, ainsi, permis à staub de connaître un énorme succès dans le commerce et de s’imposer à la concurrence.

  • Iseki

Créée depuis 1926, Iseki est une marque japonaise qui a commencé la fabrication des machines en 1936. Aujourd’hui, elle connaît un grand succès dans le domaine et met en place plusieurs techniques pour optimiser les performances de ses appareils.

Comment entretenir son motoculteur ?

Après avoir acheté votre motoculteur, vous devez l’entretenir afin qu’il résiste temps. Cet entretien passe par un nettoyage régulier de votre appareil. De préférence, après chaque usage. Un bâton, une brosse, une haute pression sont des outils indispensables pour cela. Toutefois, protégez-vous en nettoyant votre appareil quand il est éteint et aussi assurez-vous de ne pas mettre l’eau sur le moteur. Par ailleurs, faire des révisions momentanées, procéder à un allumage de l’appareil après une longue période d’utilisation sont des gestes importants.

Les différents conseils et astuces et descriptions techniques présentés dans ce guide sont utiles pour vous orienter dans votre achat. Utilisez-les pour acquérir le motoculteur qu’il vous faut.

Astuces-Jardin.fr, 2021