Logo Astuces-Jardin.fr
Icône de menu hamburger
Astuces-Jardin.fr, 2020

Comment construire sa piscine en béton banché : les étapes à suivre

  1. Construction de piscine >
  2. Construire sa piscine en béton banché
Banniere de la page

Il faut du temps et de l’argent, mais aussi de la main-d’œuvre pour construire une piscine chez soi. Toutefois, il est possible de réduire les dépenses liées à la construction, en optant pour une piscine en béton banché. De plus, vous pouvez la réaliser vous-même sans faire appel à une entreprise professionnelle. Pour cela, il suffit de vous lancer et de suivre les instructions à chaque étape pour avancer. Vous découvrirez dans les paragraphes qui suivront les avantages d’une piscine en béton banché, les équipements qu’il faut pour son installation et bien d’autres informations qui vous faciliteront cette construction.

Faites-vous une raison

La construction d’une piscine en béton banché est un projet qui comporte à la fois des avantages, mais aussi des inconvénients.

Avantages de la piscine en béton banché

Toutes les raisons sont bonnes pour construire sa piscine grâce à cette méthode. La première est indéniablement le caractère financier du projet. Contrairement à une piscine en béton projeté, il n’est pas nécessaire de dépenser une fortune pour y arriver.

Sous l’aspect technique, le béton banché offre une pérennité à votre piscine et une résistance aux ondes sismiques. Cette construction peut se faire sur tout type de terrains et présente une garantie anti-fissure.

De plus, la structure jouit d’une étanchéité même sans utilisation de liner, grâce à un coulage de béton homogène. Il faut ajouter que cela résiste à tout type de climats, même les extrêmes. Toutefois, sa réalisation n’est pas sans limites.

Les inconvénients

Lorsque vous optez pour la construction de votre piscine en utilisant le béton banché, vous devez vous attendre à des insuffisances. La première concerne le coût de la réalisation qui peut s’avérer très élevé si les travaux sont réalisés par une entreprise BTP.

En dehors de cela, il faut ajouter qu’au bout d’un certain nombre d’années, les fissures commencent par apparaître. Il pourrait donc y avoir une filtration à partir de l’extérieur.

Le budget nécessaire pour la construction

Le prix de la réalisation d’une piscine en béton banché dépend du type de béton, de banche et de la main-d’œuvre utilisée. Si vous vous faites livrer un BPE, les dépenses seront plus conséquentes.

Par contre, si vous réalisez le travail vous-même et préparez votre béton à la main, vous ferez plus d’économie. Toutefois, pour être à l’abri de toute éventualité, prévoyez un budget de 25 000 TTC.

Apprêtez le matériel et les matériaux

Avant de vous engager dans cette entreprise, il est important d’avoir les matériaux nécessaires. Vous devez avoir les équipements qu’il faut pour la réalisation d’une piscine enterrée.

Les équipements qu’il vous faut

Pour mener à bien cette mission, vous aurez besoin d’outils professionnels de BTP. Il s’agit des truelles carrées et rondes, d’une règle métallique grand format, d’un niveau à bulle. Vous aurez à casser du béton et cela nécessite une massette. Une bétonnière vous servira aussi sur le chantier, ainsi que des serre-joints, des ligatureurs d’armature. Il faudra également disposer :

  • d’un couteau à enduire assez large
  • d’une scie radiale
  • de pinces
  • d’une perceuse ou une visseuse
  • de seaux ou un entonnoir
  • d’une échelle.

Un petit échafaudage planches et une brouette seront aussi utiles dans la construction. Il faudra aussi louer une machine à projeter l’enduit.

Ce qui entre dans la construction

Pour réaliser une piscine en béton banché, il est évident que la première matière soit du bloc à bancher. Vous devez en disposer en bonne quantité selon la taille de votre projet. Pour le béton, il faudra du ciment, du sable et du gravier. Des fers de 8 mm de diamètre seront utilisés, ainsi que des lames de bois. Pour l’étanchéité, vous devez utiliser de l’enduit en quantité suffisante pour bien retenir l’eau. Il faudra aussi prévoir des planches de coffrages, des lambourdes et du contreplaqué cintrable. Pour réussir votre entreprise, vous devez utiliser les accessoires de piscines que voici :

  • une bonde de fond
  • des skimmers
  • des buses de refoulement
  • un filtre à sable
  • une Pompe.

Pour les travaux de finition de la plage, prévoyez de la colle PVC, des clips de fixations invisibles. Vous aurez aussi besoin de vis à ce niveau, donc n’oubliez pas la visserie.

Par ailleurs, il faut ajouter l’investissement personnel dans ce travail qui a un niveau de difficulté de 3/4. Il est préférable de ne pas s’y lancer seul. Vous devez avoir une autre arme à votre arsenal. Ayez un ami qui vous accompagne dans votre projet pour plus d’efficacité. Il s’achèvera vite si vous formez une équipe solide de plusieurs personnes. Il faut ajouter que le temps nécessaire pour avoir votre piscine est d’environ deux mois. Si vous y êtes préparé, à vos outils, prêts, partez !

Construisez la structure de base

Après avoir signalé votre projet de construction aux autorités compétentes, vous pouvez commencer vos travaux. La première étape consiste à définir l’emplacement de votre piscine et à délimiter son périmètre. Vous pouvez utiliser un systeme de marquage pour permettre une excavation avec de la précision. Cette étape doit se faire de manière à avoir le niveau zéro à la bordure en fin de travaux.

La réalisation du fond

Une fois la fosse creusée selon les dimensions voulues, il faut procéder au terrassement du fond. Avant cela, vous devez lui donner la configuration que vous souhaitez (inclinée ou plate). L’étape suivante consiste à la réalisation du radier. Pour le réaliser, vous aurez besoin de deux couches de treillis. Elles doivent être soudées à des fers disposés verticalement. Ceux-ci doivent être disposés en quinconce et il doit avoir un intervalle de 20 cm entre chacun d’eux. Pour les travaux de ferraillage d’un grand bassin, vous aurez besoin d’une équipe pour plus de rapidité. Installez les bondes sur l’armature et scellez-les convenablement.

Utilisez vos brouettes pour couler la dalle ou utiliser un système de distribution au tuyau. Le radier doit avoir une épaisseur de 28 cm et demandera environ un mois pour bien sécher. Dans la construction de cette partie, réservez une partie pour le local technique. Cela vous évitera d’investir dans l’achat d’un équipement puissant pour le remplissage. Vous pouvez le couvrir avec des planches en bois, et cette surface servira de plage pour la piscine.

Le montage de la paroi

Dès que le fond de votre bassin est bien sec, vous pouvez passer à la réalisation des murs de la piscine. C’est le moment de faire recours à vos blocs à bancher livrés à sec. Disposez-les de manière à faire passer les barres verticales à travers leur creux. Réalisez le posage en décalant les joints comme pour une coque rectangulaire. À chaque rangée posée, utilisez le niveau à bulle et le cordeau pour vérifier si la surface est plane. Ayez aussi un regard rigoureux sur l’aplomb à chaque étape.

À chaque couche de blocs, vous devez réaliser un chaînage avec deux fers de 8, soudé ou attaché aux barres verticales. Au bout de ces dernières, ajoutez les tors de 8 mm et continuez votre progression. Pour un bassin à forme rectangulaire, croisez les blocs au niveau des angles pour une structure plus résistante. Il peut arriver que vos briques débordent un peu aux extrémités, mais vos massettes peuvent y remédier.

Arrivé à l’avant-dernière rangée, c’est le moment d’insérer les buses, le kit de filtration et les skimmers. Il sera nécessaire d’effectuer les incisions dans les blocs, en fonction du type d’accessoires utilisés. Certains propriétaires préfèrent ajouter des projecteurs et d’autres dispositifs à leur construction. Pour cela, vous devez placer le projecteur un peu plus bas en premier lieu. Il faut ensuite mettre les buses à 30 cm de la surface de l’eau avant de disposer délicatement les skimmers. Cette pièce sera visible, donc elle doit être droite pour s’aligner au niveau du sol.

Sur la dernière rangée de parpaings, réalisez encore un dernier chaînage avec du fer à béton. Ensuite, faites le coffrage pour effectuer le coulage de béton. Le niveau des planches doit dépasser celui des briques d’environ 5 cm. C’est à ce niveau qu’interviennent les serre-joints pour une deuxième fois après avoir servi à maintenir les accessoires. Ils joueront le même rôle à cette étape du projet.

Contrairement à la paroi du bassin, celle du local technique n’aura pas toutes les rangées de blocs. Cette place doit recevoir la dalle en guise de toit. Prévoyez une porte d’accès à la pièce, à utiliser pour d’éventuels besoins.

Remplissez le mur et procédez à la finition

Vous pouvez le réaliser vous-même ou en acheter du prêt à l’emploi. La première option a un coût moins élevé, mais reste plus gourmande en énergie physique. Le BPE quant à lui est plus cher, mais il offre plus d’avantages.

Coulez le béton

Vous pouvez utiliser des seaux pour remplir les alvéoles des blocs ou utiliser un système de pompage de béton. Quel que soit le système sur lequel vous portez votre choix, commencez par un angle de la structure. Cela permet une bonne répartition en ne laissant aucune partie vide. Le travail doit se faire en mode continue pour avoir un mur bien homogène. Pour cela, vous devez avoir une bonne quantité de béton pour toute la structure. Si vous utilisez des seaux pour le remplissage, assurez-vous d’être nombreux sur le projet. Un travail à la chaîne est plus fiable et moins épuisant.

Pour chasser les bulles d’air de la paroi de votre piscine, utilisez une aiguille vibrante lors du bétonnage. Si vous n’en disposez pas, servez-vous d’un tasseau assez long ou d’une barre de fer. Utilisez l’outil pour faire vibrer le béton à chaque étape afin de ne pas y laisser d’espace vide. Votre coulage sera terminé lorsque toutes les parties seront remplies à ras (jusqu’au niveau du coffrage).

Avec votre truelle, procédez à la répartition pour que la taille soit la même sur toute la structure. Il faut ensuite utiliser votre règle métallique pour lisser la partie supérieure de votre réalisation. Vous pouvez aussi utiliser un bout de tasseau bien droit pour le faire. L’essentiel est que le ciment soit au même niveau que le coffrage et présente une texture lisse.

Le même processus sera utilisé pour remplir le mur du local technique. Réalisez un linteau avec le coffrage pour couler le béton dans les contours de la porte d’entrée du local. Vous venez de terminer la structure de votre piscine et il ne reste plus qu’à raccorder les équipements. Les instructions pour cela sont généralement fournies par le fabricant et vous pouvez les suivre selon les modèles en face.

Préparer et projeter l’enduit

L’étape finale de la construction est l’imperméabilisation des parois. Pour le faire, il faut mélanger de l’enduit à de l’eau et dans une bétonnière pour obtenir une pâte homogène. Laissez le mélange reposer dans une bouette pendant 5 minutes avant de procéder à son utilisation.

À cette étape, vous aurez besoin de la machine à projeter que vous aviez louée. Dans sa cuve de malaxage, renversez le mélange et démarrez la machine. Passez une première couche d’environ 5 millimètres sur toutes les parois en insistant sur les arêtes d’angles. Laissez cette première couche d’enduit sécher durant 48 heures et posez-en une deuxième.

Cette dernière doit avoir une épaisseur de 2 cm au maximum. Pour vous assurer de la planéité, procédez par de petites bandes verticales et lissez avec une grande règle métallique. Le couteau à enduire vous sera aussi utile à cette étape de la réalisation. L’idéal est de faire le travail à deux en se partageant les tâches (projection et lissage) pour plus de qualité.

Lorsque l’enduit est projeté sur tous les côtés, il faut en mettre une couche au niveau des jonctions avec le fond. À l’aide d’une truelle carrée, étendez cela sur 20 cm en insistant sur les jonctions. À la fin, vous pouvez poser le revetement de liner pour assurer l’étanchéité de votre piscine.

Par ailleurs, si vous avez besoin d’aide pour la mise en oeuvre, vous pouvez contacter une entreprise professionnelle. Vous pouvez bénéficier d’un devis détaillé avec le prix pour les travaux.

Astuces-Jardin.fr, 2020