Logo Astuces-Jardin.fr
Icône de menu hamburger
Astuces-Jardin.fr, 2021

Comment bien faire un potager sur son balcon

  1. Création de potager >
  2. Faire un potager sur son balcon
creer potager sur balcon

Plus qu’une simple activité, développer soi-même son jardin est une tâche assez passionnante. À ce propos, tous les milieux sont propices pour cultiver ses plantations préférées. Il suffit de recourir aux bonnes techniques et de considérer les caractéristiques de chaque plant pour un meilleur résultat. Si vous êtes tenté par l’idée de développer votre potager à domicile, vous pouvez penser au balcon de l’appartement. Pour ce faire, il faut surtout sélectionner des plants appropriés à cet espace et avoir les bonnes astuces d’entretien. Pour vous apporter un coup de main, voici un dossier qui peut vous guider efficacement à chaque étape de votre projet.

Les différents types de création de potagers sur son balcon à réaliser soi-même

Avant d’entamer son initiative de création d’un jardin sur le balcon, il est important de connaître les différents types de création envisageables. À ce titre, les principales recommandations sont :

  • la technique dujardinage en carrés,
  • la technique du grand bac,
  • la technique de plusieurs pots de plantes individuels.

Opter pour la tactique du potager en carrés

Cette stratégie est qualifiée de rentable, car elle facilite l’optimisation de l’espace disponible à la culture du potager. Pour l’appliquer, vous devez diviser la surface du récipient en petites portions carrées de 20 à 30 cm de côté. Ensuite, il suffit de planter une variété sur chaque surface.

Les avantages du potager en carrés

En premier lieu, il est recommandé de procéder à la technique du potager en carrés parce qu’elle est idéale pour les petits espaces de la maison. Ensuite, elle permet d’organiser de manière esthétique vos différents légumes et plantes. L’autre raison pour laquelle il faut envisager unjardinen carrés sur son balcon, c’est le peu de temps d’entretien requis par cette méthode. En effet, il est facile de procéder au désherbage. De plus il n’est pas nécessaire de recourir aux fertilisants pour faciliter la croissance des plantes. Finalement il faut ajouter que pour l’arrosage, vous utilisez uniquement la quantité d’eau nécessaire à chaque plant. Cela permet de réaliser une bonne économie sur l’eau.

Comment procéder à un jardinage en carrés ?

L’utilisation de la méthode du potager en carrés s’articule en trois points. D’abord, il faut procéder à l’orientation qui consiste à organiser correctement la place de chaque plantation. Cette première étape est indispensable pour leur offrir de meilleures conditions de croissance. Il faut ensuite planter de nouvelles cultures dès que les plantations semées préalablement sont récoltées. Cette phase doit être exécutée tout en respectant la théorie des rotations et des associations. Il s’agit d’un principe culturel qui stipule la succession des cultures en cycles réguliers, à travers le temps.

La dernière étape de la culture en carrés dans leslocaux de son logement consiste à entretenir les variétés semées. Pour ce faire, vous pouvez utiliser du compost, des préparations naturelles à l’instar des extraits fermentés d’orties ou des fertilisantsbio.

Planter sur son balcon avec la technique du grand bac avec diverses plantes

Le choix des grandsbacs est une option de culture sur terrasse qui offre de nombreuses possibilités également. Si vous choisissez cette solution, il faut donc envisager une alternative parmi :

  • le grand bac en terre cuite,
  • le grand bac en plastique,
  • le grand bac en bois.

Selon la place disponible sur votre balcon, vous pouvez choisir une solution avec les dimensions appropriées. Ce qui rend le grand contenant très intéressant pour la culture sur balcon, c’est bien les nombreux avantages que procurent les divers modèles évoqués.

Les avantages de la stratégie du grand bac avec différentes plantations

La culture en bac est très plébiscitée par de nombreux ménages désireux de développer des plantations sur leurs balcons. En effet, cela est principalement dû à la facilité de jardinage qu’offre cette alternative. Vous n’êtes plus obligé de vous baisser pour prendre soin des plantations, parce qu’elles sont toutes à la bonne hauteur. D’un autre côté, il est question d’une stratégie qui offre un très grand rendement, car la réserve d’eau est largement suffisante, contrairement à la culture dans une butte.

Les étapes pour utiliser le grand bac pour ses plantations sur balcon

Pour commencer, il faut construire son propre récipient en recourant à un vieux seau, une poubelle, ou encore un bac de recyclage. Vous devez ensuite faire des trous de drainage dans le fond pour empêcher que les plantes se noient après l’arrosage. Il faut ensuite installer le bac dans un grand récipient qui va servir à recueillir l’eau.

Après la phase de construction du bac, vous devez arroser régulièrement les plantes qui y sont disposées. Mais bien avant, il faut prévoir du terreau pour remplir le contenant. En cas de difficultés à trouver des sources locales, il est recommandé d’acheter de la terre en sac dans un centre de jardinage.

Créer son jardin de balcon grâce à la stratégie des pots de plantes individuels

Il est aussi possible de développer son potager avec la stratégie du jardinage en pots. Il existe une diversité de pots qui peuvent servir à la plantation sur balcon. Entre autres, il y a :

  • le pot en terre cuite
  • le pot en plastique
  • le pot en plastique avec réserve d’eau.

Chacune de ces options procure de nombreux avantages. Il suffit de sélectionner un contenant approprié à votre projet de potager de balcon.

Les avantages de la tactique des pots de plantes individuels

Les pots de plantes individuels permettent avant tout de garder le contrôle sur l’exposition des plantations au soleil. Aussi, cette alternative procure l’avantage au jardinier, de rectifier les éventuelles erreurs d’emplacement en déplaçant le pot d’un point à un autre. Également, en optant pour cette technique, vous déployez très peu d’effort pour le désherbage. En dernier lieu, les pots de plantes individuels permettent de protéger les espèces cultivées en période de basses températures.

Comment réussir à exécuter la technique de plusieurs pots de plantes individuels

Dans un premier temps, il faut procéder au semis et à la plantation. À cet effet, vous devez mettre les graines en terre puis leur donner un peu d’eau pour qu’elles puissent germer efficacement. Lorsqu’elles atteignent l’étape de plantules, la semence doit être effectuée le plus rapidement possible. Il faut disposer les pots à l’ombre pendant les premiers jours après la plantation, car les rayons solaires nuisent aux légumes repiqués.

Une fois la phase de semence achevée, il faut procéder à l’arrosage. Il existe une astuce qui consiste à plonger un doigt dans la terre une fois par jour pour vérifier la présence ou non d’eau dans le pot. Si le doigt ressort humide, vous pouvez conclure que les légumes ont encore des réserves d’eau. Lorsque ces dernières manquent d’eau, votre doigt ressortira tout sec. Il faudra donc les arroser jusqu’à ce que l’eau coule du pot. Il faut cependant veiller à ce que l’eau utilisée ne soit pas froide, au risque de nuire à la croissance des plants. Lorsque le terreau est épuisé, vous devez recycler les pots. Pour cela, il suffit de les vider et de retirer les racines de la terre. Celle-ci doit, à son tour, être mélangée avec du compost frais.

Les plantes et légumes à cultiver sur son balcon

Il est possible de cultiver plusieurs variétés de plantes sur son balcon. Le grand avantage de ce type de jardinage, c’est que toutes les espèces peuvent profiter de la chaleur et du vent nécessaires à une bonne croissance. Alors, parmi les options envisageables, on peut évoquer 13 types de plantes.

Les plantes aromatiques à cultiver sur son balcon

Il est possible de semer une variété de plantes aromatiques dans son jardin sur balcon. Notamment, vous pouvez envisager des annuelles comme la ciboulette, la coriandre, le thym, la menthe et même les plants debasilic.

Planter des carottes sur sa balconnière

Vous pouvez aussi faire pousser une diversité de carottes sur votre balcon. La seule règle à suivre dans ce cadre consiste à privilégier les espèces ayant des racines courtes. Également, il est important de procéder à la semence entre les mois d’avril et de juin. En ce qui concerne le contenu de vos pots de carottes, il faut opter nécessairement pour un mélange léger sableux dont les 2/3 sont constitués de terreau et le 1/3 restant de sable grossier. L’arrosage doit, quant à lui, être effectué de manière régulière et modérée. Pour finir, vous pouvez ajouter quelques graines de radis à la plantation de carottes pour éloigner les araignées rouges qui peuvent nuire à leur croissance.

Semer des concombres sur sa véranda

Planter des concombres sur son balcon est également une excellente idée. Seulement, il faut commencer la semence dès le mois de mai pour bénéficier de meilleures conditions de croissance. Les petits plants de concombre doivent être disposés dans de grands pots larges de 30 cm au minimum. Vous pouvez enrichir le terreau en compost algo ou avec de l’engrais organique à diffusion lente pour booster leur fructification. Il est toutefois important de souligner que les plants de concombre ne doivent pas être associés aux tomates dans votre jardin sur balcon.

Faire pousser des courgettes sur sa terrasse

Les courgettes figurent aussi parmi les plants qui peuvent être cultivés sur un balcon. Avant toute chose, vous devez choisir surtout les variétés « non coureuses » pour faciliter leur développement dans lepot. Par ailleurs, ce dernier doit avoir essentiellement un diamètre compris entre 30 et 40 cm et une profondeur assez conséquente. Pour de meilleures conditions de croissance, veuillez ajouter des engrais à tomates tous les 15 jours. L’arrosage doit être impérativement effectué au niveau du pied sans humidifier les feuilles. Les plants de courgettes ne doivent pas être mélangés avec les laitues, lesaromatiques et lesharicots.

Fertiliser des épinards sur son balcon

Vous pouvez aussi penser aux bons épinards dans le cadre de votre projet de jardin sur balcon. Il faut juste garder à l’esprit qu’il est nécessaire d’effectuer la semence dans une terre légère, composée de terreau et d’un quart de sable. Lorsque vous parvenez à arroser régulièrement les plants, vous pouvez commencer la phase de la récolte au bout de 7 semaines après le semis.

Cultiver des haricots sur sa balconnière

Les variétés de haricot doivent être plantées sur votre balcon à partir du mois d’avril. Vous pouvez procéder au semis en poquets de 4 graines séparées par une distance de 30 cm. Il faut privilégier un type de terre non calcaire ou un terreau allégé avec une faible quantité de sable grossier. En dehors de l’arrosage que vous devez effectuer de manière ponctuelle, il faut éclairer légèrement votre balcon et buter les plants dès qu’ils atteignent 20 cm de longueur.

Semer des laitues sur son balcon

Si vous êtes intéressé par la plantation de laitues, alors il faut prévoir la prochaine semence entre avril et juin sur votre balcon. Cette tâche doit surtout être effectuée dans un terreau léger et fertile. Vous pouvez aussi planter vos laitues dans un mélange composé de 50 % de terre, 25 % de terreau de feuilles puis 25 % de sable grossier. Il faut, en outre, éviter de planter ses laitues près des plants de tournesol ou de persil.

Faire pousser de la mâche sur le balcon

Il est également possible de produire de la mâche sur sa terrasse. Toutefois, il faut le faire dans un grand bac dans une terre légère, fraîche et réduite en miettes. Il est ensuite indispensable de couvrir les graines partiellement et de les tasser. Comme tous les autres plants, vous devez arroser la mâche puis l’éclaircir au passage. Notez qu’il s’agit d’une espèce qui peut coexister avec les plantes aromatiques et les choux d’hiver.

Planter des poivrons sur son balcon

Les poivrons sont également envisageables pour un jardin sur balcon. Il est conseillé de les planter dans des pots individuels d’environ 30 cm de profondeur. Vous pouvez aussi opter pour une plantation directe dans un grand bac. La semence doit être effectuée en mi-mai pour obtenir d’excellentes saveurs après récolte.

Cultiver des radis sur son balcon

Dans un terreau suffisamment drainé dans des jardinières de 15 à 20 cm de profondeur, vous pouvez développer votre culture de radis sur le balcon. Pour que les plants puissent grandir convenablement, il faut surtout les éclaircir après la levée. La principale condition à observer est de planter uniquement les espèces de radis à forcer. En ce qui concerne la période idéale de semence, vous devez privilégier la période entre août et septembre ou toutes les 2 à 3 semaines de chaque mois.

Semer de la roquette sur son balcon

Sur votre balcon, vous pouvez ensemencer, en lignes ou à la volée, des plants de roquettes. Le terreau à utiliser doit être bien drainé avec au moins 25 % de sable. Pour un résultat parfait, il est recommandé d’éclaircir vos plants de roquettes dès qu’elles ont entre 3 et 4 feuilles. L’arrosage, quant à lui, doit être effectué plus régulièrement en période de forte chaleur. À côté de ces plants, il est possible de cultiver aussi des haricots, des tomates et des poivrons.

Fertiliser des tomates sur son balcon

Les plants detomates connaissent également une excellente croissance sur le balcon. Parmi les espèces à envisager, il y a les tomates naines, les tomates tombantes et les tomates cerises. Il suffit de disposer les plants dans des pots de 30 cm de diamètre et de profondeur dans le mois de mai. Vous devez surtout privilégier du terreau riche en engrais organique pour une croissance rapide de vos tomates. Pour conseil, il faut compléter tous les 15 jours de l’engrais liquide pour tomates ou purin d’ortie. Il faut également tuteurer les plants dès la semence pour réaliser des économies. Peu de temps après, lorsque ces derniers commencent à croitre, il faut les paillers avec des fleurs d’ortie et de consoude hachées.

Cultiver de petits fruits sur son balcon

Si vous adorez les petits fruits, alors il y a de bonnes raisons de se réjouir, car ils peuvent être cultivés sur votre balcon. En premier lieu, il faut penser à des plants de fraisiers. Il suffit de recourir à des pots de 20 à 30 cm de diamètre. L’une des meilleuresidées au moment de la semence consiste à opter pour des plants, car effectuer dessemis peut devenir une tâche difficile à effectuer. Autrement, il faut planter en surface tout en évitant d’enfoncer vos graines à une température comprise entre 18 et 20 °C.

En dehors des fraisiers, vous pouvez cultiver des framboisiers, des groseilliers et des cassis en pots en second lieu à l’intérieur sur le balcon. Pour astuces, il faut surtout les cultiver au printemps et en automne dans des pots de 20 à 30 cm de diamètre. Par ailleurs, en hiver, il faut les tailler pour qu’ils puissent reprendre le processus de croissance de nouvelles tiges plus tard.

Les autres astuces indispensables

Pour réussir sa culture surbalcon, il est indispensable de considérer certains aspects très importants. Entre autres, il faut prendre en compte les divers types de terreau ainsi que les modèles de jardinières à envisager.

Choisir le terreau approprié

La sélection du bon terreau est un facteur déterminant pour la réussite d’un projet de jardinage sur balcon. À ce titre, il est recommandéd’effectuer un mélange de plusieurs types de terre. En effet, vous devez d’abord prévoir une moitié de terre de jardin qui peut toutefois être substituée par de la terre végétale. Cette dernière est par ailleurs vendue en ville à de petits prix. Il faut ensuite utiliser un quart de compost. Il peut s’agir soit d’un compost de jardin, soit d’un compost algo forestier ou encore d’un terreau de feuilles. Il faut, en dernier ressort, envisager un quart de sable grossier.

L’autre aspect à prendre en compte au niveau du terreau est la couche de drainage. Il faut s’assurer que celle-ci ait quelques centimètres et soit bien ajoutée dans chaque pot, chaque jardinière et chaque grand bac de plantations. Cette astuce permet surtout de prévenir tout risque de stagnation d’humidité qui peut causer l’asphyxie des racines de vos plantes. Pour finir, il faut souligner qu’en optant pour de petits pots, vous devez arroser beaucoup plus souvent dans les périodes de forte chaleur.

Opter pour le pot adéquat et la bonne jardinière

En ce qui concerne le pot, vous devez privilégier les options qui disposent de trous de drainage afin d’évacuer beaucoup plus facilement l’eau. Lorsqu’il est question d’utiliser des pots enterre cuite non vernissée, il est conseillé de les tremper dans l’eau pendant toute une nuit au moins. Avant tout, il faut rappeler qu’il est indispensable de procéder à un nettoyage minutieux quand vous devez utiliser des pots ou jardinières déjà exploités une fois.

Parmi les différentes alternatives de pots disponibles sur le marché, vous devez prévoir des modèles profonds pour les cultures de tomates, de poirées, de navets et de courges. Pour les plantations de radis, de salades à couper, de roquette, de mâches et de plantes aromatiques, il faut privilégier les pots larges avec un peu de profondeur ou des jardinières basses. De manière générale, il est très important de bien disposer ses pots pour que chaque plante reçoive la dose de soleil nécessaire à sa croissance. Ainsi, lorsqu’ils sont tous de la même taille, vous devez les aligner en escalier. Pour ce faire, il est possible de recourir à une étagère à pots. A contrario, s’ils ont des tailles différentes, il est astucieux d’organiser les gros pots derrière les tout-petits.

L’entretien de son potager sur son balcon

Vous devez absolument prendre soin du potager sur le balcon pour un jardinage réussi. D’abord, en ce qui concerne l’arrosage, il faut commencer par compléter l’eau au terreau dès lors qu’il devient sec sur une profondeur de 1 cm. Par ailleurs, il est recommandé d’arroser les soirs tout en évitant de mouiller les feuillages afin de réduire les probabilités de maladies.

D’un autre côté, il faut prévoir desengrais en poudre qui doivent être incorporés au pied des légumes d’aubergines, de courgettes et de tomates. Aussi, de façon régulière, vous devez tailler les concombres. Pour finir, quand vient le moment de procéder à la récolte, il faut surtout retirer les plantes ayant atteint la maturité uniquement. En outre, vous devez exclusivement récolter la quantité correspondant à vos besoins. Le respect de ces conseils vous aidera à bien profiter de votre potager.

Astuces-Jardin.fr, 2021