Logo Astuces-Jardin.fr
Icône de menu hamburger
Astuces-Jardin.fr, 2022

Carré potager en palette : comment en fabriquer ?

  1. Création de potager >
  2. Carré potager >
  3. Carré potager en palette

Avec le prix des légumes et des fruits qui ne cesse d’augmenter, pourquoi ne pas penser à en produire pour votre propre consommation ? Inutile, par ailleurs, d’avoir un immense terrain. Il suffit d’installer un carré potager sur votre terrasse, votre balcon ou votre petit jardin.
De plus, vous n’êtes plus obligé de prévoir un budget élevé pour vous procurer d’une telle structure. On peut en fabriquer chez soi, en utilisant de simples palettes de bois. Et ce ne sont pas les possibilités d’en trouver qui manquent. Ces palettes se commercialisant, annuellement, en France à plus de 50 millions d’unités depuis la moitié de la dernière décennie (source : Planetoscope).
Pour bien en tirer profit avec votre projet de culture potagère, découvrez toutes les infos et étapes relatives à la fabrication d’un carré potager en palette.

Carré potager en palettes de bois : quel matériel fournir ?

Le carré potager séduit les Français pour son excellent rendement sur un espace restreint. Elle est également appréciée pour sa facilité, car après la réalisation du carré, il ne reste plus qu’à se soucier des semis. À cela, il faut ajouter son apport esthétique qui lui permet d’être un élément décoratif à part entière pour votre intérieur, votre balcon, votre terrasse ou votre jardin.

Pour tirer profit d’un carré potager, cependant, il faudra commencer par en acheter ou en fabriquer. Si vous voulez limiter vos dépenses en la matière, la fabrication avec des palettes de bois en pin, en douglas, en mélèze, en châtaigner… figure parmi l’une de vos options. Elle nécessite, bien évidemment, des palettes de bois, mais également d’un matériel formé des articles suivants :

  • Un pied-de-biche
  • Une scie à bois
  • Un tournevis
  • Des vis
  • Une scie à bois
  • Une pince
  • Un marteau
  • Une tenaille
  • Des gants
  • Une agrafeuse murale éventuellement

Les palettes de bois – ayant subi un traitement naturel – sont facilement accessibles en magasin de jardinage et auprès de nombreux commerçants. Elles sont les plus recommandées pour la fabrication de votre carré potager. Ces produits sont, en effet, plus faciles à travailler, ce qui n’est pas le cas des palettes non traitées.

Quelles sont les dimensions idéales pour ce potager ?

Avant de commencer votre bricolage, prenez le soin de déterminer les dimensions de la future structure. Il s’agit notamment de la taille et de la profondeur.

La taille du carré potager varie en fonction de l’espace disponible et de vos besoins en matière de légumes et fruits potagers. C’est, donc, vous qui allez définir la longueur et la largeur du carré. La longueur moyenne en la matière est de 80 cm.

La profondeur sera également déterminée par vos besoins et les dimensions du lieu qui va accueillir le carré potager en palette. Cependant, cette épaisseur ne doit pas se trouver en deçà des 30 cm.

Par ailleurs, dans le cas où vous projetez d’y cultiver des plantes à racines, la profondeur minimale est de 50 cm. Sinon, vous pourrez vous tourner vers un modèle en pot ou un produit surélevé à plusieurs étages.

Quelles sont les étapes à suivre pour assembler les palettes ?

Pour procéder à l’assemblage de vos palettes de la manière la plus correcte possible, commencez par utiliser la pince pour détacher les planches. Vous devez, pour ce faire, retirer les clous des palettes.

Dessinez, ensuite, le plan pour la structure, avant de vous attaquer à la confection. Cela vous permettra de vous assurer qu’elle aura de bonnes dimensions. Une fois le plan établi, vous pouvez procéder à la :

  • Préparation des 4 tasseaux
  • Constitution des côtés du carré en utilisant trois planches clouées les unes aux autres
  • Fixation sur les tasseaux de la surface
  • Formation d’une deuxième face de mêmes dimensions, puis de deux autres faces de même largeur
  • Construction du cadre
  • Fabrication du fond du carré en utilisant les tasseaux pour former le support et en disposant un cadre en bois à l’envers

Il se pourrait que vous ayez envie d’avoir un carré potager en hauteur, afin d’éviter de vous accroupir au moment de l’entretien. Dans ce cas, pensez à former des pieds en faisant usage de certaines palettes.

Prévoyez, également, du renfort pour vous assurer d’une stabilité optimale du potager. Parmi les moyens à privilégier pour ce renfort se trouvent, notamment, les équerres. Mais vous pouvez également opter pour la fixation de trois ou quatre palettes.

En bref, il existe une infinité de possibilités pour la forme définitive de la structure. Raison pour laquelle, on vous recommande de prendre le temps d’imaginer votre carré potager en palettes, avant de passer à sa conception.

Comment la préparation du fond du carré doit-elle se dérouler ?

Le parfait développement de vos plants dépend, notablement, de l’état du fond du carré. Ainsi, pour que le drainage puisse être efficace, un espacement des planches est requis. Cela favorise le bon écoulement de l’eau.

Veuillez, tout de même, accoler une toile de plantation imperméable sur le carré, pour éviter la fuite de terre entre les planches. Vous devez, en outre, surveiller régulièrement les planches, pour que l’humidité ne fasse pas trop de dégâts, susceptibles de les détériorer.

Il faut reconnaître, toutefois, que les plants d’un carré potager ne peuvent profiter des ressources en nutriments aussi importantes que celles d’un terrain de culture classique. On peut, heureusement, rectifier le tir en « garnissant » votre carré potager avec un terreau riche, meuble et drainant. Et ce, dès le début de votre projet. Vous optimisez, ainsi, l’enracinement des légumes. Vous mettez, également, vos plants à l’abri des risques de submersions liés à un excès d’eau.

Cependant, au moment de choisir le terreau et le substrat de votre potager en palette, n’oubliez pas de vous référer aux plantes et à leurs besoins nutritionnels. En ce qui concerne, particulièrement, le substrat, une humidification suffisante est nécessaire avant la réception des plants. Pensez, donc, à l’arroser à plusieurs reprises. Ensuite, vous n’aurez plus qu’à vous armer de vos outils de jardin et débuter vos semis en respectant le calendrier potager.

Quelles sont les plantes ou fleurs incontournables pour des bacs en palette ?

Maintenant que vous avez fabriqué et préparé votre carré potager, il convient de choisir les plantes qui vont s’y trouver.

  • Radis : ceux-ci se trouvent en tête de liste, puisqu’il ne leur faut que peu de temps pour pousser et mûrir. 3 jours suffisent, généralement, pour se délecter des plats préparés avec ces légumes racines, à condition bien évidemment de choisir la bonne variété.
  • Tomates-cerises : elles constituent un incontournable pour agrémenter vos salades et autres apéritifs. Veillez, tout de même, à ce que leurs plantes puissent profiter d’un excellent niveau d’ensoleillement pour qu’elles puissent vous offrir de beaux fruits. Il faudra, en outre, une profondeur d’au moins 30 cm de votre bac. L’usage d’un tuteur peut, également, être nécessaire pour aider les plantes à se tenir bien droites. 
  • Piments et poivrons : ces légumes sont parfaits, si vous installez votre carré potager en palette dans un endroit chaud. Pour profiter des meilleures productions, on vous recommande de protéger leurs plants des rayons enflammés du soleil. Pensez, également, à ajouter des fertilisants durant la période de floraison.
  • Haricots mange-tout et haricots nains : ces derniers ont l’avantage de ne requérir que 20 cm de profondeur de sol et des tuteurs pour bien s’épanouir. Ils promettent un excellent rendement à l’atteinte de leur maturité.

Enfin, un carré potager n’en sera pas, vraiment, un sans les herbes aromatiques utiles aussi bien pour la cuisine que pour la lutte contre les insectes nuisibles. Le thym, l’estragon et la ciboulette en font partie.

Quid des légumes qu’il vaut mieux bannir sur le carré potager ?

Si en principe, un carré potager en palette peut recevoir toutes sortes de plantes, il en existe certaines qu’il vaut mieux éviter. Les raisons en sont nombreuses, à commencer par le fait qu’elles soient encombrantes.

Ceci concerne surtout les pommes de terre, les artichauts et les courges. Si vous vous lancez dans ce type de culture jardinière, c’est surtout pour profiter de plusieurs variétés de légumes, à table. Il y aura, certes, de belles récoltes de pommes de terre avec un bac potager en palette. Mais vous aurez du mal à trouver de la place pour planter d’autres légumes à côté de leurs plants.

Certaines plantes envahissantes doivent, également, être évitées, malgré l’excellence de leurs saveurs. Il s’agit, entre autres, du topinambour et de la menthe. Il sera mieux de les mettre dans un potager traditionnel.  

Enfin, bien que vous les aimiez bien, les choux de Bruxelles et les salsifis sont à bannir de votre carré potager. Ils prennent trop de temps pour pousser et mûrir. Il en est de même pour tous les légumes partageant cette caractéristique.

Partager ce contenu

Astuces-Jardin.fr, 2022