Logo Astuces-Jardin.fr
Icône de menu hamburger
Astuces-Jardin.fr, 2022

Le guide pour avoir un grand carré potager rentable

  1. Création de potager >
  2. Carré potager >
  3. Grand carré potager
Grand carré potager

Créer son potager est un acte militant aussi bien contre le gaspillage alimentaire que les effets de l’industrie agro-alimentaire, sur l’environnement. Cependant, ce n’est pas la seule raison de s’y adonner.
La culture potagère constitue, à notre avis, une solution économique pour profiter des légumes et fruits frais, en toutes saisons. Si 700 euros annuels étaient nécessaires pour l’approvisionnement en fruits et légumes d’un foyer de 4 individus. Une cinquantaine suffit, largement, avec un potager. Voici l’essentiel à savoir sur un grand carré potager.

Quelles sont les dimensions d’un grand carré potager ?

D’une manière générale, la taille maximale idéale pour un carré potager – qu’il soit en bois, en plastique, en acier galvanisé – est de 120x120cm.

Avec une telle dimension, vous avez la possibilité d’accéder facilement au centre, à partir de tous les côtés. Cependant, certaines familles nombreuses choisissent de créer un potager encore plus grand. Ainsi, pour s’assurer de l’accès à toutes les zones du carré, on le divise en plusieurs petits carrés, qui seront répartis entre deux ou 4 groupes.

En ce qui concerne sa hauteur, le bac ne doit pas excéder les 20 à 30 cm. Une telle hauteur permet de parvenir à un volume de terre raisonnable. Si vous êtes sujet au mal de dos, toutefois, il est possible de demander livraison gratuite d’un carré potager plus haut. Vous aurez le choix entre de nombreux types d’articles, adaptés à votre terrasse, à votre balcon ou à votre garden : un modèle surélevé sur pieds, une table de culture, un modèle en escalier très design, etc. Leur prix peut aller de 200 à 400€, selon la gamme.

Comment aménager son grand carré potager ?

Vous avez trouvé le carré potager correspondant à vos besoins et à l’espace disponible à l’extérieur de votre habitation ? Découvrez comment l’aménager pour obtenir de belles récoltes.

Quel est l’emplacement idéal du potager ?

L’ensoleillement tient un rôle important, pour favoriser l’épanouissement de vos plantes. Cependant, le niveau d’exposition requis n’est pas le même d’un végétal à un autre. Si certaines plantes ont besoin d’être exposées au soleil, pendant au moins 6 heures par jour. D’autres, en revanche, peuvent se trouver longtemps dans des zones mi- ombragées.

Bien évidemment, ces règles ne sont pas hégémoniques. Même si certains végétaux nécessitent une exposition journalière plus longue au soleil, ils pourront très bien se développer dans l’ombre, si la terre est chaude. Notez également qu’au cours de certaines saisons, les zones ensoleillées peuvent être moins étendues qu’en été.

En plus du niveau d’ensoleillement, vous devez également tenir compte de la proximité de votre maison, avant de vous fixer sur le choix de l’emplacement. Cela vous permettra d’éviter de longs va-et-vient entre la cuisine et le jardin, quand vous aurez besoin de certains ingrédients pour vos préparations culinaires.

Préparation de la terre et drainage : comment s’y prendre ?

Les plantes ne peuvent pas s’épanouir convenablement, si leur terre ne contient pas tous les nutriments essentiels à leur développement. Vous devez, dans ce cas, remplir le grand carré potager sur pied de 50% de terreau universel. Vous pouvez accompagner ce terreau, par du compost, de l’humus et de fumier. Enfin, pensez à procéder à un tassement de la terre, avant la semence ou la plantation.

Autres points importants : même si les besoins en humidité de certaines plantes sont plus élevés, évitez de gaver la terre d’une quantité trop importante d’eau. Cela favorise, en effet, le pourrissement des plants. Si vous disposez, néanmoins, d’un bon système de drainage, vous n’aurez pas à vous soucier de ce détail. L’évacuation du surplus d’eau est, en effet, garantie avec un tel système.

Aucun problème n’est, par ailleurs, à craindre dans le cas où vous avez opté pour des carrés potagers en contact direct avec le sol. Si vous faites de la culture jardinière hors sol, en revanche, on vous recommande plutôt de choisir entre les billes d’argile, toiles de fond ou toiles de paillage.  

Comment créer des allées pour le grand carré potager ?

Il est, toujours, mieux de prévoir des allées entre les différents bacs du grand carré potager. De quoi faciliter vos travaux d’entretien. En ce qui concerne les dimensions de ces allées, les experts en jardinage recommandent une largeur d’environ 80 cm.

Vous pouvez, également, créer délibérément les allées. Cela vous permettra de ne pas surélever votre grand carré potager, si vous n’avez pas envie de vous baisser lors de l’arrosage et de l’entretien. Notez, par ailleurs, que ces allées peuvent constituer un atout esthétique, notamment si vous les ornez de pas japonais, de pavés ou de blanches, entre autres.

Quelles plantes cultiver et associer dans chaque bac ?

Si beaucoup ont tendance à faire un parallèle entre permaculture et culture en carré potager. C’est qu’il y a de nombreux points communs entre les deux. Vous avez la possibilité d’associer sur une même place des légumes et autres plantes différentes. Ce qui permet aux végétaux de se compléter entre eux.

Sachez, en effet, que certaines plantes s’épanouissent mieux, en côtoyant d’autres. Si vous cultivez les bonnes plantes ensemble sur un même grand pot :

  • Les unes pourront combler les besoins en nutriments des autres ;
  • Les plantes grimpantes pourront offrir de l’ombre à ses compagnons ;
  • Certains végétaux pourront protéger, naturellement, les autres plantes des nuisibles.

Notez, en outre, que l’association de plusieurs plantes vous fait gagner de l’espace – et par ricochet – optimise la rentabilité de votre grand carré potager.

Assurez-vous, tout de même, que les plantes que vous placez sur une même zone, fassent du bien sur les autres. Si vous cultivez des asperges, par exemple, il est tout à fait recommandé d’y ajouter des haricots nains, du persil et des salades.

Vous pouvez, également, associer carottes, radis et salades. Les radis et choux-raves constituent, de leur côté, les meilleurs voisins immédiats pour la betterave et les poireaux. Enfin, les tomates et les choux fleurs, eux, pourront accompagner le céleri.

Quid de l’organisation des cultures ?

Les besoins en eau, en nutriments et le temps de pousse ne sont pas les mêmes d’une plante à une autre. Pensez, de ce fait, à bien organiser vos cultures sur votre grand carré potager. Nous vous conseillons, tout d’abord, de procéder à une rotation de ces cultures d’une année sur l’autre – évitant ainsi que le sol ne s’épuise.

Veuillez, également, disposer correctement vos plantes dans vos bacs, pour éviter que les unes compromettent le développement des autres, en faisant obstacle à leur ensoleillement.

Les plantes les moins imposantes devront, ainsi, se trouver sur les bords ; et les plus grands végétaux au centre de chaque carré. Vous pouvez, également, cultiver les plants de tomate au centre. Ils seront entourés par le basilic, le persil et d’autres herbes aromatiques de hauteur réduite.

Entretien du grand carré potager : ce qu’il faut savoir

Pour vous assurer de belles récoltes de produit frais toutes les saisons, un entretien rigoureux du grand carré potager s’impose. Voici nos recommandations.

Comment arroser les plantes ?

Pour vous assurer de la bonne croissance de vos plants, vous devez trouver le juste dosage, en ce qui concerne leur arrosage. Dès lors, soyez attentif quant à la météo.  Durant les jours pluvieux, par exemple, il n’y aura plus besoin d’arroser.

Vous devez, également, bien contrôler la terre. Si la surface est sèche, l’humidification via l’arrosage est inévitable. Évitez, cependant, d’arroser les feuilles des plantes. La stagnation d’eau sur cette partie peut, en effet, favoriser la prolifération de bactéries à l’origine de maladies de type mildiou, affectant en particulier les tomates.

Comment protéger les plantes des insectes ?

Les insectes font partie des pires ennemis des plantes. Si vous voulez réussir votre culture potagère, trouvez rapidement des solutions pour les tenir éloignés.

Cependant, plutôt que de vous servir des insecticides à base d’ingrédients chimiques. Pourquoi ne pas utiliser les répulsifs plus naturels ? Il est possible de miser sur les plantes répulsives anti-insectes, que vous pourrez répartir entre plusieurs zones. C’est le cas, notamment, de la citronnelle, de la tanaisie, du basilic, de la lavande, de la capucine et du romarin.

Ces plantes ont pour point commun d’avoir une forte odeur. La plupart étant des herbes aromatiques, vous aurez également de quoi remplir vos besoins en herbes fraîches, pour l’assaisonnement de vos plats toute l’année !

Comment entretenir la terre ?

En plus de la rotation des cultures, deux opérations vous permettent, également, de combler correctement les besoins en nutriments des plantes de votre carré potager.

L’ajout d’engrais naturel en est la première. Par engrais naturels, on entend compost, humus, décomposition de plantes et engrais naturels fait-maison, comme du purin d’orties. Il devra, notamment, se réaliser en automne et en hiver, durant les moments d’attente des semis du printemps. 

La seconde n’est autre que le paillage, une opération qui contribue notamment :

  • À la protection du sol contre les effets néfastes du rayonnement solaire, pouvant compromettre sa composition en été.
  • À la protection du sol contre les effets néfastes du froid sur son équilibre nutritionnel en hiver.
  • À l’éloignement des éléments nuisibles.

Partager ce contenu

Astuces-Jardin.fr, 2022