Logo Astuces-Jardin.fr
Icône de menu hamburger
Astuces-Jardin.fr, 2022

Le carré potager de balcon : voici le guide complet

  1. Création de potager >
  2. Carré potager >
  3. Carré potager de balcon
Carré potager de balcon

La décennie passée, de nombreux ménages français ont choisi de consommer les aliments de leur production. Rien qu’en 2017, selon l’Insee, cette tendance a concerné 20% des foyers dans le pays. Et avec le gain de popularité de la culture potagère, les produits du jardin ont été bien présentés parmi ces aliments.
Le saviez-vous ? Le fait de vivre en ville ne constitue plus une excuse pour ne pas vous y lancer. Grâce à un carré potager de balcon, en effet, ceux qui vivent en appartement peuvent, désormais, s’adonner au plaisir de cultiver, de récolter et de manger leurs propres fruits et légumes. Si vous en faites partie, voici le guide ultime pour réussir votre culture potagère.

Que cultiver sur un carré potager de balcon ?

Avant de choisir les plantes à cultiver sur votre carré potager de balcon, vous devez considérer un certain nombre de paramètres. Les plus importants d’entre eux concernent :

  • L’espace disponible : il existe, en effet, des plantes de légume et de fruits qui en requièrent beaucoup. Les courgettes et les salades en sont les meilleurs exemples.
  • L’orientation du balcon : vos possibilités seront plus nombreuses, allant des cerises aux plantes aromatiques, en cas d’exposition plein sud de votre balcon. Autrement dit, aucun végétal, ou presque, n’est exclu. Ce qui ne sera pas le cas, si le balcon se trouve à l’ombre toute la journée. Seuls les carottes grelots, les radis et quelques fruits et légumes pourront supporter ces conditions et peuvent être plantés à l’intérieur. Faisons-en un focus.

Les inévitables tomates cerises

C’est la plantation à laquelle on pense le plus, quand on parle de culture potagère sur balcon. Vous en aurez, sûrement, besoin pour vous préparer un apéritif avec la famille, le dimanche autour de votre table. Le printemps, après les dernières gelées tardives, est la saison idéale pour la culture des tomates cerises. Vous pourrez en demander livraison en godets ou en pots. Vous recevez, régulièrement, quelques tomates bien fraîches – de quoi agrémenter vos salades tout l’été.

Radis et carottes

Le mois de mai est le meilleur moment pour vous lancer dans la culture jardinière de radis. C’est une semence à la volée qu’il faut faire avant de recouvrir les graines d’une fine couche terre. Les premières récoltes peuvent avoir lieu 6 semaines après, en cas d’arrosage régulier.

Pour ce qui est des carottes, ce ne sont pas toutes les variétés qui sont adaptées à une culture en bac design sur balcon. Vous devrez, surtout, privilégier les carottes grelot et les variétés ayant des racines courtes.

Les fraises

Si votre carré potager sur balcon bénéficie d’une excellente exposition au soleil, il ne reste plus qu’à ajouter de la terre fraîche pour qu’il puisse convenir pour la culture de fraises. Vous pourrez commencer à en consommer dès la fin du printemps jusqu’aux premières semaines de l’automne, si vous avez prévu d’en planter des variétés diverses.

Poivrons, piments et autres légumes de soleil

Une autre partie mieux exposée au soleil de votre balcon pourra, également, être privilégiée pour l’installation d’un carré potager destiné à la culture de piments, de poivrons ou un autre produit similaire. Choisissez le mois de février pour la réalisation de vos semis. Rien ne vous empêche, cependant, à vous faire livrer des godes en vue d’en planter à l’issue des dernières gelées du printemps. 

Plusieurs autres légumes sont, en outre, à privilégier pour une culture sur un carré potager en balcon. C’est le cas notamment des aubergines, des courgettes et des tomates. En ce qui concerne les premières, cependant, vous ferez mieux d’opter pour les variétés qualifiées de « non coureuses », si l’espace disponible est plus réduit.

Les plantes aromatiques

En plus des tomates cerises, les plantes aromatiques constituent l’autre grande vedette du garden en ville. Elles sont, en effet, moins encombrantes. Leur culture à la maison est, par ailleurs, moins contraignante. Vous devez, seulement, identifier celles qui ont des affinités pour pouvoir les planter ensemble. Vous pourrez ainsi prévoir :

  • Un coin pour le persil, l’oseille, la ciboulette et le basilic
  • Un coin pour le laurier, le romarin et le thym
  • Un coin pour l’origan, le cerfeuil et la marjolaine

Les autres types de plantes  à cultiver

Si au début, vous devez vous limiter aux seules plantes communes en potager urbain. Après avoir gagné de l’expérience en la matière, vous pourrez alterner les produits suivants, sur les carrés potagers de votre balcon:

  • Pommiers, poiriers nains et autres fruitiers nains
  • Haricots grimpants
  • Betterave
  • Menthe
  • Groseilles
  • Raisins
  • Plantes à fleurs

Acheter des carrés dans le commerce ou en fabriquer soi-même ?

Carré potager en terrasse

Si c’est la première fois que vous vous lancez dans la culture potagère en balcon ou en terrasse, mieux vaut acheter vos carrés dans le commerce. Vous aurez, généralement, le choix entre 3 tailles en fonction de l’espace disponible sur votre balcon :

  • 0,90 m de côté offrant 3 zones de culture par côté, soit 9 types de cultures en totalité, pour un espace plus réduit.
  • 1,20 m de côté offrant 4 zones de culture par côté, ce qui fait un total de 16 zones de culture, pour un espace à taille moyenne.
  • 1,20 m de côté auquel s’ajoute une place nécessaire pour les déplacements lors des entretiens, semences ou mises en terre. Ce modèle n’est adapté que pour les balcons les plus spacieux. 

Même si la plupart des potagers carrés sont prévus pour être apposés directement sur le sol, il sera toujours mieux d’opter pour un modèle surélevé. Un kit étoilé nécessitera, tout de même, un budget pouvant dépasser les 150 euros. Avec un budget plus réduit – c’est-à-dire allant de 20 à 50 euros – par contre, vous devrez vous contenter d’un kit plus basique.

Vous pourriez, ainsi, vous dire qu’au lieu de dépenser 20 à 150 euros, pour acheter des articles de jardinage en kit dans le commerce, il est préférable de vous charger vous-même de la fabrication de vos carrés.

Sachez que c’est possible. Cette solution gratuite nécessite, néanmoins, un savoir-faire précis en bricolage. Des outils ainsi que des fournitures spécifiques peuvent, par ailleurs, être nécessaires pour une telle opération. Parmi ces outils, citons entre autres la scie à bois, la scie sauteuse, la perceuse visseuse et le marteau arrache-clou. La liste des fournitures est encore plus longue, car incluant :

  • 3 palettes de récupération
  • billes d’argile ou fragments de pot en argile
  • lasure ou huile de lin
  • Bâche
  • pinceau
  • terreau
  • Crayon
  • Mètre
  • Vis à bois

À noter, en outre, que si vous voulez des carrés potagers sur-mesure, vous avez la possibilité de faire appel à un fabricant spécialisé. Mais là, il faudra prévoir – en plus du prix du kit – les frais de prestations du professionnel.

La nécessaire adaptation du carré potager à l’espace avant sa déstructuration

Vous ne pourrez pas passer à l’étape de l’achat ou de la fabrication de vos carrés potagers pour balcon, sans avoir pensé à l’espace et organisé le lieu prévu pour les accueillir. Comme nous l’avons déjà expliqué, il faudra, pour ce faire, considérer la disponibilité du balcon et les conditions d’ensoleillement.

Votre potager ne doit pas constituer un obstacle à l’accès à votre balcon. Raison pour laquelle, il sera mieux de procéder à sa déstructuration. Plutôt que d’opter pour un carré potager d’une seule pièce, nous vous conseillons d’utiliser plusieurs bacs que vous répartissez entre les endroits atteignables par la lumière solaire. Le nombre dépendra, bien évidemment, de l’espace disponible.

Quant à la taille de ces bacs, elle devra être assez importante pour que vous puissiez vous assurer de la réussite de votre culture : 30 cm minimum pour chaque côté et 40 cm de profondeur. À noter que si vous habitez une région où il gèle fréquemment, évitez d’investir dans des pots en terre cuite.

La surélévation est-elle obligatoire ?

La réponse est non. Nous trouvons, tout de même, utile de préciser que la surélévation est indispensable, dans le cas où c’est un garde-corps de béton qui sécurise votre balcon. Cette structure compromet l’atteinte du sol par la lumière.

Si vous avez déjà installé vos carrés potagers en kit, vous n’êtes pas obligé de les changer par des kits étoilés disposant des pieds. Contentez-vous de faire usage d’une simple étagère, que vous utiliserez pour accueillir les pots. Celle-ci sera disposée face au soleil et contre un mur. De quoi vous assurer que les cultures qui s’y trouvent profitent, pleinement, du rayonnement solaire tout en étant à l’abri du vent.

Choix du sol et règles relatives à l’arrosage

Si vous voulez réussir votre culture sur un carré potager de balcon, optez pour un sol qui peut délivrer tous les nutriments essentiels à l’épanouissement des plantes. Il faudra, également, que ce sol puisse bien approvisionner en eau les plantes dont il est question. Vous devez, à titre d’exemple :

  • Bien percer les pots et y déposer un lit de cailloux, pour assurer la bonne évacuation de l’eau.
  • Ajouter un mélange de terreau de plantation et de tourbe à une proportion de 80/20, pour favoriser la richesse du sol et la bonne rétention d’eau sans excès.

Enfin, en ce qui concerne l’arrosage, on vous recommande de vous soumettre à un certain nombre de règles.

  • L’arrosage de la terre doit être régulier, mais toujours en quantité modérée
  • Le meilleur moment pour l’arrosage est celui qui suit la couchée du soleil. Cela permet à chaque plante de bénéficier, pleinement, de toutes les vertus de l’eau durant la nuit. Profitez-en pour enlever, également, les mauvaises herbes.
  • Évitez l’arrosage des feuilles des plantes, car cela favorise la prolifération des maladies.                                

Partager ce contenu

Astuces-Jardin.fr, 2022