Logo Astuces-Jardin.fr
Icône de menu hamburger
Astuces-Jardin.fr, 2021

Astuces pour choisir ou fabriquer son anti-mousse naturel

  1. Entretien du jardin >
  2. Désherbant >
  3. Anti-mousse naturel
Anti-mousse naturel

La mousse est une mauvaise herbe qui s’installe facilement en certaines périodes de l’année. Elle apparaît dans les endroits humides de votre maison. Cette espèce ne doit pas être la bienvenue chez vous car elle peut détruire la toiture, les murs et rendre glissantes vos terrasses. Il existe des produits anti mousse qui permettent de lutter efficacement contre ce végétal envahisseur. Cependant, il faut savoir les choisir. Mieux, vous devez surtout savoir les utiliser. Une autre alternative est de partir des procédés naturels pour en fabriquer soi-même à la maison. Il est important de faire un tour d’horizon sur les produits désherbants anti mousse disponibles sur le marché et les multiples moyens d’en fabriquer soi-même. Voici des conseils et tout ce que vous devez savoir sur le choix ou la fabrication d’anti mousse.

Les critères de choix d’un produit anti mousse

Il y a sur le marché plusieurs produits antimousse en bidon pour le traitement de la toiture, de la terrasse et d’autres endroits de votre maison. Les marques comme Starwax et Bionetal produisent des anti mousses naturels de très bonne qualité. Ces produits anti mousse bio sont parmi les plus écologiques du marché. Ils font un démoussage de façade, des toitures et dessèchent en 30 minutes les algues rouges, les lichens et les dépôts verts. Vous pouvez opter pour l’un ou l’autre de ces marques sans faire recours à un comparatif. Il est important de savoir qu’il n’existe pas de produit anti mousse qui traite votre surface de façon permanente. À partir du moment où certains lieux de votre maison ou la facade de votre domicile commencent par être envahis par les mousses, vous devez comprendre qu’il en sera ainsi régulièrement. Il faudra donc vous devez procéder à un traitement périodique. En bref, les critères déterminants pour choisir un produit anti mousse sont :

  • la compatibilité avec les matériaux de la surface à traiter,
  • la procédure d’application,
  • le coût du produit,
  • les effets sur l’environnement et
  • le temps de qu’il faut attendre pour que ça fasse effet.

Sans respecter ces recommandations, il devient critique de choisir un produit anti mousse efficace.

La compatibilité des anti mousses avec les surfaces à traiter

En ce qui concerne la compatibilité avec la nature des parois à traiter, il y a des produits anti-mousse qui ne conviennent pas à certains matériaux. Ils peuvent détruire la surface de ceux-ci. Il est surtout question des produits en cuivre et en chlore. Il ne faut pas utiliser le cuivre sur une surface de zinc ou le chlore sur une surface de toiture à cause de problèmes d’étanchéité. La détérioration sera grande. Il en est de même de javel concentré sur certaines surfaces.

La procédure d’application

Un autre critère est la procédure d’application. Pour utiliser efficacement certains anti mousses, il faut des matériels spécifiques. Ce sont souvent des nettoyeurs haute pression ou des pulvérisateurs. Il faut privilégier un produit simple d’utilisation qui ne nécessite pas de faire recours à un professionnel. Cela vous évitera de débourser des sous supplémentaires.

Le coût du produit anti-mousse

Le critère du prix doit tenir compte de votre budget. En effet, les coûts des produits anti mousses sont variables compte de leurs différentes efficacités. Il est quand même recommandé d’éviter de lésiner sur les moyens afin d’opter pour un produit dont l’efficacité sera indiscutable. Dans cette catégorie, vous obtiendrez les liquides antimousses à un prix maximal de 5 € le litre. En effet, Cdiscount qui fait indéniablement partie des meilleurs marchands dans ce domaine propose des bidons de 5 L à partir de 22 €95. Les bidons de 20 sont disponibles à 44 €. Ce sont tous des produits polyvalents dont vous pouvez vous servir sur la toiture, la terrasse, le dallage et sur la façade.

Un produit anti mousse qui respecte l’environnement

Il faut tenir compte des effets du produit sur l’environnement. Certains anti mousses sont hautement toxiques pour d’autres espèces végétales comme certaines algues d’origine aquatique. Non seulement, son emploi vous expose à des effets nocifs mais vous détruisez aussi l’engrais utilisé dans votre jardin. Cela sera fatal pour les plantes utiles de votre domicile. Il faut privilégier les produits qui ont une dominance en substance chlorée et qui sont biodégradables.

Le temps que met le produit pour faire effet

Certains anti mousses ne demandent pas un rinçage après utilisation. L’eau de pluie est suffisante pour emporter les mousses après le passage du désherbant. Cependant, lorsque vous utilisez des produits antimousses à action rapide, vous devez appliquer sur la surface un arrosage à haute pression. Pour un nettoyage sous haute pression, il faut éviter des toitures aux tuiles. Le choix entre un produit à action rapide ou un antimousse à action lente dépendra principalement de vos besoins, et de la surface à traiter.

Par ailleurs, il faut lire avec attention les notices ou recommandations inscrites sur les étiquettes des produits. Cette étape est importante pour éviter de prendre des anti mousses mélangés à l’hydrofuge.

Quand utiliser un produit anti mouse ?

Le démoussage doit être prévu deux fois au cours de l’année. Le moment recommandé pour utiliser un produit anti mousse sur les surfaces envahies est la fin de l’automne et au début du temps de printemps. C’est le meilleur temps car toutes les feuilles mortes tombent en cette période et drainent des microorganismes sur les surfaces humides. Cela rend les mousses un peu plus vulnérables. Il faut donc agir au moment idéal c’est-à-dire la fin de l’automne. Le deuxième moment parfait où il faut agir est le retour du printemps. En ce temps le dégel permet d’identifier les mousses résistantes. Il faut donc procéder à l’enlèvement de ces derniers dès le début de printemps. En résumé, voici comment il faut planifier l’opération.

  • Automne : démoussage préventif.
  • Printemps : éradication des mousses résistantes.

Bien que la fréquence de démoussage préconisée est de deux fois au par an, il faut parfois éviter une prolifération très incontrôlable et agir immédiatement. Par exemple quand vous voyez se développer une colonie de mousses, surtout dans le gazon ou la pelouse le mieux est de vous en débarrasser dans un bref délai.

Comment utiliser les produits anti-mousse ?

Les conditions d’utilisation du produit antimousse sont strictes sur certaines surfaces, notamment sur les toitures. L’entretien des autres surfaces comme la terrasse et le sol est moins contraignant. En effet sur les toitures, le produit anti mousse peut être appliqué par un spécialiste couvreur. Ce dernier va examiner votre toiture et vous dira les précautions à tenir. Il indiquera aussi les matériels de travail sans oublier le produit antimousse à acquérir. L’intérêt de se référer à un professionnel est d’éviter d’abimer votre toiture lorsque vous faites le travail vous-même. Cependant lorsque vous décidez d’utiliser vous-même le produit antimousse, voici les attitudes à tenir :

  • connaitre le matériel à utiliser pour mieux se protéger ;
  • s’informer sur la météo des 2 ou 3 jours à venir ;
  • éviter d’appliquer l’anti mousse les jours de grand vent ou de chaleur ;
  • enlever vos récupérateurs d’eau de pluie avant de poser l’antimousse.

Il est conseillé de porter un masque, des gants et mettre des moyens de protections comme une échelle pour ne pas tomber du toit. Le traitement avec l’anti mousse se réalise sur une surface sèche dans une période non pluvieuse. Les expériences ont montré que lorsqu’il y a beaucoup de vent, il est difficile de pulvériser l’anti mousse. De plus, il s’évapore très vite sans faire effet. Finalement, il est important de protéger les plantes de votre jardin en évitant que les prochaines pluies ne drainent l’anti mousse sur le jardin.

Les ingrédients pour la fabrication de son anti mouse naturel

La fabrication d’anti mousse naturel est une alternative intéressante lorsque vous ne voulez pas utiliser les produits anti-mousse du commerce. Cela devient d’autant plus utile lorsque les allées, la terrasse et les dallages sont entièrement verts dans la maison. En effet, le balcon et la terrasse sont les endroits les plus utilisés dans un espace de vie ou habitation. Pour cette raison, ces environnements doivent être protégés des mousses pendant les périodes humides où ils apparaissent. En effet, les mousses font glisser car elles absorbent l’eau. En plus, elles peuvent s’insérer entre les dalles et les détruire. En dehors de tous ces dégâts, elles changent la couleur des surfaces attaquées en verdâtre très désagréables à voir. Renonçant à recourir aux fongicides et aux algicides, il est préférable d’essayer des astuces de lutte naturelles.

La solution naturelle la plus efficace se prépare avec 4 produits différents.

L’acide citrique

On retrouve l’acide citrique principalement dans les agrumes et le citron. Des procédures industrielles existent pour produire l’acide citrique en qualité et en grande quantité. En fait, cette substance a pour provenance l’aspergillus niger et le saccharose. L’aspergillus est une moisissure. Le rôle de l’acide citrique est d’avoir un effet desséchant sur les mousses. L’effet servira à tuer les principes de reproduction du végétal et arrêter sa prolifération.

Le bicarbonate de soude

Le bicarbonate est un produit qui a de multiples possibilités d’utilisation au quotidien. Lorsqu’il est ajouté à l’acide citrique, son action vise alors à renforcer l’effet anti mousse. Par ailleurs, il est reconnu pour son action très efficace sur les lichens. Il suffit de le répandre seul sur ceux-ci. Lorsque vous mélangez l’acide citrique, l’eau et le bicarbonate de soude, il se produit une réaction d’effervescence. Cette réaction est importance car elle permet d’obtenir une réaction acido-basique qui donne du dioxyde de carbone. Un gaz qui s’évapore sous forme de bulle et qui produit du citrate de sodium. Ce dernier anéantit les mousses efficacement.

L’huile de tournesol

C’est un ingrédient important dans la fabrication de l’anti mousse. Elle doit être mélangée avec le bicarbonate de soude et l’acide nitrique. Son rôle principal est de servir d’asphyxiant dans la solution de l’anti mousse.

L’huile essentielle de Tea tree

L’huile de la tea tree est mise dans la solution dans le but de profiter de ses vertus anti fongiques afin d’augmenter les effets de l’anti mousse. Une fois que vous rassemblez les ingrédients, il ne reste qu’à procéder au mélange. Pour cela, il faut préparer une eau tiède pour préparer facilement la solution.

La procédure de fabrication

Il suffit de commencer par mettre 5 litres d’eau tiède dans un récipient assez volumineux et pratique. Cette quantité est une simple recommandation. Vous pouvez l’augmenter proportionnellement à la quantité d’anti mousse que vous souhaitez obtenir en fonction de la surface à traiter.

Dans l’eau tiède, mettez 75 grammes de bicarbonate de soude pure et 300 grammes d’acide citrique. Ensuite, versez de l’huile de tournesol à raison de 2 cuillères à soupe dans la solution. Après cette étape, veuillez verser jusqu’à 7 gouttes de tea tree dans le récipient. Maintenant que tous les éléments sont entrés dans la composition de l’anti mousse, vous pouvez procéder à un mélange homogène de l’ensemble à l’aide d’un bois. Il faut ensuiteverser la solution dans un vaporisateur ou un pulvérisateur. Pour une grande surface, il faut être pret à utiliser un pulvérisateur de 5 litres. Les petites surfaces se traitent facilement avec des vaporisateurs de 500 ml de capacité.

L’utilisation de produit anti mousse naturel

Pour un traitement proprement dit avec l’anti mousse fait maison, il faut vaporiser directement la surface sur laquelle se trouvent les mousses. Cependant avant de commencer par asperger l’endroit, il faut s’assurer qu’il est sec car dans cet état, l’anti mousse a plus d’effet. En principe, ce mélange dessèche non seulement les mousses mais aussi les champignons et les lichens. L’avantage ici, c’est que vous avez la garantie qu’il s’agit d’une lutte naturelle et écologique. Il est important de signaler qu’en utilisant ce mélange, il faut éviter de le verser sur des surfaces comme le marbre, le granit et la terre cuite. Ces matières sont sensibles aux composants du mélange. Après l’aspersion de la solution, il faut attendre au moins 3 jours pour voir que les mousses sont desséchées sur les surfaces traitées. C’est maintenant le moment d’utiliser votre brosse-nettoyant et votre balai avec de l’eau pour rincer et nettoyer les endroits où vous avez arraché les mousses.

D’autres moyens naturels pour combattre la mousse

Il existe une multitude de procédures de fabrications d’anti mousse naturelles.

L’acidité naturelle du citron pour traiter la mousse

Le citron bio est l’un des ingrédients naturels pour le traitement des surfaces à la maison. Il tient sa qualité de son acidité naturelle c’est-à-dire l’acide citrique pur et non industriel. Il permet d’éradiquer les mousses sans aucun effet secondaire sur les surfaces et l’environnement. Il suffit de le mélanger avec un peu d’eau pour nettoyer plusieurs types de surfaces tels que la toile, le PVC, la pierre, etc. Il suffira de permettre à la solution du citron de pénétrer la mousse sur laquelle elle est appliquée pendant des jours et ensuite de brosser et de rincer. Après quelques jours, le mur ou la surface traitée s’assèche et les traces de la mousse disparaissent totalement grâce au citron. Pour avoir plus de faciliter, il est conseillé d’utiliser le jus de citron transformé en poudre. Il faut simplement répandre ou mettre dans un peu d’eau l’acide citrique en poudre qui sera versé sur la surface.

Le bicarbonate de soude dans le cas spécifique de lichen

Ce produit chimique est très puissant dans le traitement contre la mousse. La plupart des temps, il est utilisé uniquement pour faire disparaître totalement le verdissement de la maison. La procédure est de mélanger de l’eau chaude et du bicarbonate de soude. Pour un volume d’un litre, il faut verser 2 cuillerées à soupe pour avoir une solution équilibrée. Ensuite pour l’application, il faut répandre la solution sur la surface à traiter et attendre pendant une demi-heure. Pour finir, il faut utiliser votre brosse et de l’eau pour rendre propre votre environnement.

Le liquide vaisselle et le savon noir pour éliminer la mousse

Ici, la technique consiste à mettre la brosse dans un récipient rempli de liquide de vaisselle et du savon noir. La seconde étape est de frotter énergiquement les surfaces couvertes par la mousse jusqu’à ce que celle-ci se dégage. Pour avoir un bon résultat, il faut répéter le geste sur la surface et attendre 30 min pour rincer à l’eau tiède.

Opter pour l’utilisation de l’eau de cuisson

Aussi curieux que cela puisse paraître, vous pouvez utiliser l’eau de cuisson des pâtes, du riz et même de pommes de terre pour venir à bout des mousses. La raison est que l’eau de cuisson des aliments cités est riche en amidon. Ce dernier se révèle comme un anti mousse puissant. En plus, les mousses ne peuvent pas résister à la température de l’eau de cuisson. Cette solution a donc une double action qui améliore son efficacité. Il ne coûte rien en plus. Du coup, ceux qui sont des consommateurs réguliers de ces aliments peuvent réserver l’eau de cuisson pour détruire progressivement les mousses chez eux. Cette technique est d’ailleurs écologique. Plus l’eau de cuisson sera riche en amidon, plus vous aurez des résultats rapides et efficaces. Vous aurez en plus la chance de répéter cette application autant de fois qu’il le faut pour obtenir un résultat satisfaisant.

Utiliser des cartons ou des morceaux de moquette pour éliminer les mousses

Cette technique un peu insolite porte cependant ces fruits chez ceux qui l’ont essayée. La seule difficulté est qu’elle ne peut pas être appliquée sur la toiture. Il est constaté que lorsque la lumière ne vient plus sur les surfaces de mousses, celles-ci se fanent et disparaissent. Pour appliquer cette technique, il faut recouvrir les endroits colonisés par les mousses avec de vieux cartons et des moquettes.

Combattre la mousse avec du sel

Cette méthode fonctionne surtout pour éradiquer les mousses des allées loin du jardin. Il faut diluer une grosse quantité de sel dans un récipient d’eau. L’étape suivante est de vaporiser le mélange sur les mousses et de rincer immédiatement. Dans le cas où vous ne voulez pas faire une solution d’eau, il faut juste creuser un trou sous les mousses et y faire des depots de morceaux de sels.

L’huile essentielle de basilic pour empêcher le développement de lichen

Cette huile a des vertus fongicides et désherbantes. Il suffira de verser quelques gouttes dans un seau d’eau et en préférence avec un savon noir en liquide. Répandre ensuite le mélange sur les mousses puis attendre pour qu’elles fassent son effet. Ensuite, vous devez utiliser votre balai ou brosse pour faire le nettoyage final. Cette huile s’utilise surtout sur les mousses présentes dans les allées.

Utilisation du vinaigre blanc pour éliminer la mousse

Pour avoir un résultat efficace, il faut utiliser un vinaigre blanc pur. L’utilisation doit être directement faite sur la racine de la mousse. Une autre manière d’utilisation est de diluer de moitié avec de l’eau chaude et verser le mélange sur la mousse. Cette méthode donne surtout de bons résultats lorsqu’il fait vraiment chaud. La solution sera répandue surtout sur les mousses de la terrasse et des dalles.

Une infinité de solutions s’offre à vous pour combattre la prolifération des mousses chez vous. C’est à vous de faire le choix que vous jugez plus pratique.

Astuces-Jardin.fr, 2021