manage_search

Outils pour retourner la terre : nos conseils pour bien les choisir

  1. Outils de jardin >
  2. Outils pour retourner la terre
outil pour retourner terre

La terre est un élément dont il faut continuellement prendre soin pour préserver sa fertilité. Lorsque vous décidez de retourner la terre, vous devez utiliser les matériels adéquats pour réussir cette étape et profiter de tous ces atouts. En réalité, le retournement de la terre se fait pour préparer le terrain aux futurs semis qui vont y rester. Une terre bien retournée permet aux productions de bien se développer. À cet effet, il vous faut bien choisir vos outils de jardin afin de bien aménager l’espace à cultiver. Selon le travail à effectuer et l’espace du jardin, plusieurs critères sont à prendre en compte lors du choix de vos matériels de travail. Découvrez donc les meilleurs conseils et astuces pour bien choisir ces outils.

Pourquoi retourner la terre ?

Opposé à la permaculture, le retournement de la terre est adopté par de nombreux jardiniers. L’objectif principal à atteindre à travers le bêchage est de réussir sa culture.
Il est donc indispensable de préparer le sol à la semence, en s’assurant de préserver les organismes et la matière organique à soutenir avec des engrais ou du compost.
Ainsi, bêcher la terre consiste à la débarrasser de toute herbe étrangère ou des cailloux qu’on pourrait y trouver, afin que les racines s’épanouissent.

Pendant la période hivernale, le sol subit de nombreux contrecoups dus à la pluie, le gel et la neige. Une fois l’hiver passé, il est temps de retirer le paillis et de laisser sécher les sols. Ces derniers doivent se réchauffer tandis qu’il faut les travailler peu avant les premières plantations. C’est également à ce moment qu’il faut retirer les racines indésirables et mauvaises herbes afin d’épargner les futurs semis et de garantir le bon développement des plantes. Seules certaines plantes comme le pissenlit peuvent être utiles à la biodiversité durant cette période de « nettoyage ». Lorsque la terre se réchauffe, il faut par ailleurs l’aérer, en s’assurant de ne pas dégrader l’écosystème. Cela passe par un retournement de sol en surface.

Retourner la tête peut ainsi comporter plusieurs atouts dont :

  • décompacter le sol et briser les mottes : cela facilite la diffusion de l’air et de l’eau et ainsi l’épanouissement des racines
  • incorporer plus facilement les engrais utiles à l’amélioration des sols
  • freiner la repousse des herbes indésirables et limiter les contaminations cryptogamiques

Les outils pour retourner la terre et la préparer

Pour retourner la terre, il existe différents outils dont vous pouvez vous servir afin d’optimiser le travail. Choisissez l’outil en fonction du type de travaux. Voici quelques conseils pour vous guider.

La bêche : l’outil facile d’utilisation

Il s’agit d’un outil qui permet de travailler votre jardin. Elle est souvent confondue avec la pelle, mais il n’en est rien. Utilisé le plus souvent pour un bechage, la beche est aussi employée pour le bêchage double ou les brises mottes. C’est un outil qui s’enfonce très facilement dans le sol pour vous assurer un retournement idéal. Becher permet aussi d’aérer la terre. Le prix moyen de cet outil est environ de 15 euros.

La pelle : pour mieux retourner la terre

pelle

La pelle est un outil très connu de tous. D’ailleurs, tout bon jardinier qui se respecte doit l’avoir dans son lieu de stockage. En effet, la pelle est un excellent outil pour retourner la terre et pour la préparer à accueillir de la vie. C’est un outil très facile d’utilisation et vous permet de mieux travailler votre jardin. Elle coûte environ entre 1,65 euro et 176,95 euros selon le type de pelle.

Comment retourner la terre avec la pelle ?

Si retourner le sol apparaît comme un exercice simple, son application dépend énormément de l’outil à utiliser. L’usage de la pelle est souvent recommandé pour retourner plusieurs sols, et ce quelles que soient leurs qualités. Pour pleinement profiter de cet équipement, il est important de savoir la manier avec méthode et maîtrise. Pour travailler sans vous mettre en danger, pensez à vous équiper de gants de protection et des bottes en bon état. Une fois bien équipé, lancez-vous. En tenant le manche de la pelle, enfoncez l’acier dans le sol. Pour mieux retourner le sol, servez-vous de vos pieds couverts par les bottes pour exercer une force sur l’acier. Cela permet d’aller plus en profondeur pour retourner le sol. Faites cette action de manière répétitive pour avoir le résultat escompté.

La fourche : l’outil indispensable

fourche

La fourche par sa structure rappelle un peu la forme du râteau. Elle est d’une grande utilité pour vous, car elle s’insère facilement dans la terre pour la retourner. Il existe différentes sortes de fourches, mais le prix oscille entre 10 et 50 ou 60 euros.

Quand retourner la terre du jardin et du potager ?

Pour mieux travailler la terre sans autant souffrir et bénéficier de ces avantages, il convient de respecter certaines règles. Le climat et la saison étant aussi impliqués dans cette activité, il serait préférable de choisir l’automne et le printemps.
Retourner la terre du jardin ou du potager à la fin de l’automne permet au sol de se décompter et de se préparer à la semence durant l’hiver.
Pendant cette époque de l’année, le paillage permet de protéger la terre et la nourrit. Cela participera grandement à l’obtention d’un résultat satisfaisant à l’arrivée du printemps.

Quelles machines pour retourner la terre ?

Travailler la terre demande beaucoup d’énergie et de temps. Pour contourner ces contraintes et obtenir un résultat satisfaisant, l’usage des machines est recommandé. Il existe en effet deux types de machines nécessaires pour retourner le sol dans son jardin ou son champ.

Il s’agit de la motobineuse ou du motoculteur. La motobineuse est un outil motorisé destiné à travailler la surface de la Terre. C’est un outil très maniable qui sert à remuer et émietter le sol et il est souvent utilisé par les particuliers, pour travailler leur jardin.

Cette machine existe en deux différentes versions : La motobineuse électrique et la motobineuse thermique. C’est un outil très prisé par les jardiniers, puisqu’il est adapté aux travaux de puissance.

Contrairement à la motobineuse, le motoculteur est recommandé pour sa polyvalence. C’est à la fois un substitut de la roue, de charrue, de la lame à neige et de la remorque. Il convient donc aux travaux des grands espaces. Plus puissant et plus efficace que la motobineuse, cet outil simplifie la tâche au jardinier.

Autre avantage principal de cette machine est qu’elle est capable de retourner la terre en profondeur, effectuer les travaux de labour et de nettoyage de terrain. C’est également un outil qui fonctionne même dans une terre humide, grâce à sa puissance. La motobineuse autant que le motoculteur peut maintenir leur fonctionnement sur une longue période avec un bon entretien.

Quand retourner la terre au motoculteur ?

motoculteur

Bien que l’automne et le printemps soient les moments propices pour retourner la terre, l’usage du motoculteur n’est pas soumis à une période définie. Ceci est rendu possible notamment grâce à la puissance de cette machine. Le plus important est que le sol remplisse les conditions favorables à cette phase. Il est donc recommandé de le retourner quand il est bien humide.

Bien choisir ses outils pour retourner la terre et l’aérer 

Pour bien travailler la terre et la mettre dans les conditions requises pour accueillir de nouvelles semences, il est important d’utiliser les outils adéquats pour ne pas l’agresser.

Le louchet pour parvenir à bout des terres argileuses

C’est un outil qui vous sert uniquement lorsque la terre de votre potager est argileuse ou très humide. Sa structure rappelle un peu celle de la bêche. Cependant, ces outils diffèrent un peu. Le louchet vous permet de retirer peu de terre et de vous faciliter le travail. Cet outil peut vous coûter jusqu’à 50 euros.

La binette pour mieux travailler la surface de la terre

Il s’agit d’un outil qui peut être substitué à la beche. En effet, la binette sert à travailler la partie superficielle de la terre sans pour autant aller en profondeur. Elle permet aussi de sarcler la surface du sol pour optimiser le retournement. Son prix est compris entre 2 et 79 euros.

La houe : un outil important pour le retournement de la terre

Outil plutôt célèbre chez les amateurs comme chers les professionnels, la houe un outil qui permet de labourer le sol. Elle permet d’enlever les mauvaises herbes et d’assainir le sol. Les labours sont nettement plus faciles avec cet outil. La tranche de prix varie entre 3 et 229 euros selon le type de houe.

Le Sarcloir et le croc : deux outils complémentaires pour entretenir le sol

Ce sont deux outils complémentaires permettent l’entretien du sol. Ces outils permettent de vous débarrasser des pierres, des racines et des mauvaises herbes. Cet ensemble coûte entre 1 euro et 176 euros.

La grelinette pour mieux séparer les couches de terre

La grelinette est un outil plus bénéfique pour vous que pour la terre. Elle vous aide à faire moins d’effort et à éviter les douleurs lombaires qui peuvent résulter des travaux de jardinage. Elle optimise la séparation des différentes couches de terre. Vous pouvez l’avoir pour la modique somme de 56 euros. Néanmoins, le prix peut aller jusqu’à 125 euros.

Les outils pour ameublir la terre 

Lorsque la terre est retournée, le processus ne s’arrête pas là. Il vous faut ameublir cette dernière afin d’optimiser le développement de la culture de vos légumes. Pour le faire, plusieurs outils sont disponibles sur le marché.

La griffe : outil pratique et facile à manier

griffe de jardin

Cet outil de jardinage permet de vous faciliter la vie et de nettoyer la terre manuellement, et à même le sol. La griffe est très facile d’utilisation. Un amateur comme un professionnel peut s’en servir. Elle coûte entre 20 et 50 euros selon la forme.

La serfouette panne et fourche : l’outil idéal pour dire adieu aux mauvaises herbes

La structure de cet outil rappelle une combinaison de la binette et de la fourche. L’ensemble de cet outil permet de creuser et de désherber la terre. En plus, cet outil permet de casser les mottes et d’ameublir convenablement la terre. Elle coûte environ 8 euros.

La serfouette panne et langue pour retourner efficacement la terre

De la même famille que la serfouette panne et fourche, cet outil permet en plus de désherber la terre, de la sarcler et de couper les racines. Très pratique, c’est un outil important dans le processus de retournement de la terre. Elle coûte environ 23 euros.

Le râteau pour assainir la terre

Le râteau n’est pas un outil inconnu des jardins. D’ailleurs, il est tellement pratique que tout bon jardinier ou amateur le possède dans sa cave. Elle permet d’émietter la terre pour la niveler et la rendre plus propre. Il coûte entre 3 et 100 euros environ.

Guide pour casser les mottes de la terre ?

Avoir des mottes de terre dans notre jardin ne réjouit pas. Elles empêchent en réalité de travailler la terre convenablement et donnent un surplus de travail. Heureusement, avec le bon équipement et la bonne astuce, vous pouvez venir à bout de toutes les mottes de terre de votre jardin.

La clé pour facilement retirer la motte de la terre est d’humidifier le sol. L’eau étant un liquide, elle altère et réduit la dureté du sol. Vous pouvez donc arroser le sol, suivant une quantité raisonnable, ce paramètre dépendra de la demande du sol et compte tenu de son degré de résistance. Ensuite, il est conseillé de laisser du temps au sol pour être totalement humidifiée. Vous pourrez attendre jusqu’à 8 h ou 9 h. Dans certains cas, l’attente peut s’allonger bien plus longtemps. Elle peut même durer au-delà de 24 h, vous devez patienter et commencer le travail une fois que le sol sera prêt.

Le cassage des mottes se réalise avec une pioche ou encore une fourche bêche. Assurez-vous de disposer d’un outil de travail de bonne qualité pour un cassage facile avant de démarrer les travaux. Le mode d’emploi des deux outils est similaire. Vous maintenez fermement le manche dans vos deux mains. Vous enfoncez ensuite d’un coup la partie acérée dans le sol. Votre coup doit être puissant pour casser les mottes de terre. Réitérez l’action sur les parties les plus dures. Si vous désirez casser les mottes de la terre sans vous gêner, servez-vous d’un motoculteur. Ce puissant outil vous guide pour économiser de l’énergie et du temps. Assez coûteux comparativement aux deux outils précédents, il possède l’avantage d’être plus performant et adapté au travail sur une grande surface.

Comment bien choisir les outils pour retourner et creuser le sol ?

Le retournement de la terre est tout un processus. Il faut l’ameublir, la préparer, la creuser et la cultiver. Pour le faire, certains outils sont utilisés afin d’optimiser le travail.

La tarière à larmes pour creuser la terre en toute facilité

tarière à larmes

Cet outil vous offre de nombreux avantages. Il vous permet de creuser plus facilement des trous dans le sol. Non seulement vous creusez les trous, mais les trous creusés sont très profonds. Voilà donc de quoi vous soulager lors de vos travaux de retournement de terre. Elle coûte un peu plus de 1000 euros.

Le plantoir pour des trous de terre plus ingénus

Le plantoir est un outil qui permet de faire des trous pointus dans le sol. Ce sont des trous d’une forme précise pour accueillir certains types de semences. Très pratique, ce type d’outil simplifie la vie à ses utilisateurs. Il coûte environ 6 euros en moyenne.

Quels outils pour éliminer les mauvaises herbes ?

Les mauvaises herbes sont de grands obstacles dans le processus de retournement de la terre. Ainsi, pour mieux retourner la terre, vous devez utiliser des outils comme le scarificateur.

Le scarificateur pour se débarrasser des herbes

Lorsque le sol est recouvert de mousses ou de végétaux, le scarificateur vous aide à vous en débarrasser très rapidement. Avec une structure proche de celle du râteau, le scarificateur enlève effacement les herbes qui étouffent votre sol. Très pratique, cet outil favorise l’ensemencement. Il coûte entre 32 et 460 euros.

Le dresse bordure pour supprimer les mottes de terre

Le dresse bordure est un outil pratique pour les jardiniers. Il permet à ses utilisateurs de couper les mottes de terre présentes sur le gazon ou sur la pelouse. Le prix de cet outil varie en fonction du modèle choisi. Cependant, il coûte entre 11 et 429 euros environ.

Comment choisir son outil pour retourner la terre en fonction du prix ?

Le prix est un élément à prendre en compte afin de choisir l’outil idéal selon votre budget. Pour choisir les outils de retournement de la terre, privilégiez aussi les matériaux de fabrication. Vous devez vous assurer que le manche est conçu soit en eucalyptus, soit à base du hêtre ou du frêne. Ce sont des matériaux adaptés aux travaux de jardinage quotidiens.

Il est important de notifier que pour retourner la terre, vous n’avez pas forcément besoin d’un outil électrique (à l’image du motoculteur ou de la motobineuse)surtout en hiver. Ce sont des appareils à moteur qui peuvent agresser votre terre à cause la chaleur qu’elles envoient. Ceci, en raison de leur caractère thermique.

Vous avez désormais toutes les cartes en main pour choisir le meilleur outil afin de bien retourner votre terre. Après avoir retourné la terre, vous pouvez y mettre de l’engrais bio et du compost afin de favoriser la pousse de vos fraises ou de vos légumes. Arrosez bien vos plantes à une fréquence journalière. C’est une astuce qui favorisera la fertilité du sol.

Les prix des différents outils pour aérer la terre

Vous retrouverez ici le récapitulatif des outils utiles au bêchage de la terre.

OutilsPrix de départ conseillé
Pelle9,90 €
Fourche28 €
Louchet17 €
Motobineuse89 €
Motoculteur560 €
Mini-binette acier / plastique3 €
Binette acier forgé24,50 €
Houe24,50 €
Sarcloir à main17 €
Croc36 €
Grelinette95 €
Griffe à main18 €
Griffe acier télescopique48 €
Serfouette28,90 €
Râteau11,90 €
Tarière manuelle49 €
Tarière thermique254 €
Pioche de terrassier24 €

Les meilleures boutiques en ligne pour acheter ses outils pour aérer la terre

Si votre surface de jardin à cultiver est de petite surface, vous n’aurez probablement pas besoin d’équipements d’une solidité grandiloquente. Mais si votre jardin est de grande surface, que les conditions climatiques sont exigeantes ou que vous bénéficiez des sols de la campagne, il vous faudra probablement de l’équipement plus sophistiqué. Quel que soit le type d’outil qu’il vous faudra, Truffaut, Leroy Merlin et Gamm Vert sauront vous fournir en matériel de bonne qualité à différents tarifs.

Truffaut

Truffaut est une jardinerie présente aussi bien en magasin physique qu’en ligne. L’enseigne vend aussi bien des graines que des tondeuses et des carrés potagers. Mais vous y trouverez essentiellement des outils de jardinage prévus pour petits jardiniers comme personnes plus expertes.

Des promotions ont lieu toute l’année ainsi que des périodes de soldes ponctuelles. Les gammes de prix y sont intermédiaires.

Leroy Merlin

Initialement expert en bricolage, Leroy Merlin est une chaîne de magasins qui présente un beau catalogue de jardinage également. Vous y trouverez aussi bien des outils manuels que motorisés pour jardinier amateur que professionnel et à des prix très intéressants.

Scrutez les catalogues situés à l’entrée du magasin ainsi que la version en ligne pour ne jamais rater la moindre promotion. Sachez que l’enseigne procède également à des fins de série intéressantes plusieurs fois dans l’année.

Gamm Vert

Spécialiste du monde agricole, Gamm Vert compte un nombre intéressant d’outils de jardinage qui permettent le travail de la terre. La gamme de prix est cependant supérieure à celle affichée par Leroy Merlin et même Truffaut. Étant donné la spécialité de la chaîne, vous ne manquerez toutefois pas de bons conseils en termes de cultures et d’entretien de vos sols.

Notre avis sur les outils pour aérer la terre

À l’instar de tout outil, l’objet de son usage ainsi que sa fréquence d’utilisation détermineront la nature de l’outil le plus adapté. Bien que le retournement de sol ne soit pas une tâche que l’on fait tous les jours, la surface à couvrir ainsi que ses caractéristiques (terre argileuse par exemple), peut influencer le choix final quant à la solidité de l’équipement.

Si vous avez à tenir un jardin de moins de 20 m², principalement urbain, il est inutile de vous procurer du matériel en acier forgé et trempé. Si néanmoins, vous vivez sur une surface cultivable de plus de 100 m² et que la terre est susceptible d’être argileuse, il vous faudra vous équiper en conséquence.

FAQ

Comment retourner de la terre facilement ?

Selon l’outil que vous utilisez, vous devriez être en mesure de creuser des tranchées d’une trentaine de centimètres de profondeur environ, puis ôtez chaque parcelle de terre en la plaçant sur le côté. Si vous souhaitez placer des engrais dans la terre, c’est le moment opportun. Vous n’aurez ensuite qu’à recouvrir ces engrais de la terre précédemment enlevée et retournée.

Comment retourner la terre sans effort ?

Pour retourner la terre sans effort, il vous faudra utiliser le bon outil et adapté à votre taille. Les outils nécessaires au retournement de terre sont :

  • la fourche bêche dont les dents entrent dans la terre facilement et rapidement sans abîmer le sol.
  • la pioche de terrassier si le terrain est dur
  • la griffe (ou le croc) si vous souhaitez briser les mottes
  • le râteau

Mais c’est essentiellement la fourche écologique (ou Grelinette) télescopique qui décompacte la terre tout en préservant la vie souterraine qui permet de réaliser votre tâche de jardinage sans fatigue.

Quel outil pour remplacer le motoculteur ?

La bêche est l’outil qui, normalement, devrait permettre de préparer la terre manuellement. Cependant, le bêchage est une technique qui peut s’avérer physiquement exigeante si les surfaces sont grandes. C’est la raison pour laquelle les grandes étendues de terre font davantage appel à un motoculteur ou une motobineuse.
Comment bêcher une terre trop dure ?

La bêche et la fourche à bêcher sont les deux outils les plus robustes et composés de dents qui permettent un travail de la terre lourde et dure, aussi appelée argileuse. La fourche possède un manche droit et une poignée qui facilite la prise en main. L’élément déterminant de ces deux outils doit également être la matière qui compose les dents. La fourche comme la bêche doivent inclure des dents en acier forgé et trempé.

Partager ce contenu

Astuces-Jardin.fr, 2024