Logo Astuces-Jardin.fr
Icône de menu hamburger
Astuces-Jardin.fr, 2021

Conseils pour bien choisir son outil pour retourner la terre

  1. Outils de jardin >
  2. Outil retourner la terre
outil pour retourner terre

La terre est un élément dont il faut continuellement prendre soin pour préserver sa fertilité. Lorsque vous décidez de retourner la terre, vous devez utiliser les matériels adéquats pour réussir cette étape et profiter de tous ces atouts. En réalité, le retournement de la terre se fait pour préparer le terrain aux futurs semis qui vont y rester. Une terre bien retournée permet aux productions de bien se développer. À cet effet, il vous faut bien choisir vos outils de jardin afin de bien aménager l’espace à cultiver. Selon le travail à effectuer et l’espace du jardin, plusieurs critères sont à prendre en compte lors du choix de vos matériels de travail. Découvrez donc les meilleurs conseils et astuces pour bien choisir ces outils.

Les outil pour retourner la terre et la préparer

Pour retourner la terre, il existe différents outils dont vous pouvez vous servir afin d’optimiser le travail. Choisissez l’outil en fonction du type de travaux. Voici quelques conseils pour vous guider.

La bêche : l’outil facile d’utilisation

Il s’agit d’un outil qui permet de travailler votre jardin. Elle est souvent confondue avec la pelle, mais il n’en est rien. Utilisé le plus souvent pour un bechage, la beche est aussi employée pour le bêchage double ou les brises mottes. C’est un outil qui s’enfonce très facilement dans le sol pour vous assurer un retournement idéal. Becher permet aussi d’aérer la terre. Le prix moyen de cet outil est environ de 15 euros.

La pelle pour mieux retourner la terre

La pelle est un outil très connu de tous. D’ailleurs, tout bon jardinier qui se respecte doit l’avoir dans son lieu de stockage. En effet, la pelle est un excellent outil pour retourner la terre et pour la préparer à accueillir de la vie. C’est un outil très facile d’utilisation et vous permet de mieux travailler votre jardin. Elle coûte environ entre 1,65 euro et 176,95 euros selon le type de pelle.

La fourche : l’outil indispensable

La fourche par sa structure rappelle un peu la forme du râteau. Elle est d’une grande utilité pour vous, car elle s’insère facilement dans la terre pour la retourner. Il existe différentes sortes de fourches, mais le prix oscille entre 10 et 50 ou 60 euros.

Bien choisir ses outils pour retourner la terre et l’aérer 

Pour bien travailler la terre et la mettre dans les conditions requises pour accueillir de nouvelles semences, il est important d’utiliser les outils adéquats pour ne pas l’agresser.

Le louchet pour parvenir à bout des terres argileuses

C’est un outil qui vous sert uniquement lorsque la terre de votre potager est argileuse ou très humide. Sa structure rappelle un peu celle de la bêche. Cependant, ces outils diffèrent un peu. Le louchet vous permet de retirer peu de terre et de vous faciliter le travail. Cet outil peut vous coûter jusqu’à 50 euros.

La binette pour mieux travailler la surface de la terre

Il s’agit d’un outil qui peut être substitué à la beche. En effet, la binette sert à travailler la partie superficielle de la terre sans pour autant aller en profondeur. Elle permet aussi de sarcler la surface du sol pour optimiser le retournement. Son prix est compris entre 2 et 79 euros.

La houe : un outil important pour le retournement de la terre

Outil plutôt célèbre chez les amateurs comme chers les professionnels, la houe un outil qui permet de labourer le sol. Elle permet d’enlever les mauvaises herbes et d’assainir le sol. Les labours sont nettement plus faciles avec cet outil. La tranche de prix varie entre 3 et 229 euros selon le type de houe.

Le Sarcloir et le croc : deux outils complémentaires pour entretenir le sol

Ce sont deux outils complémentaires permettent l’entretien du sol. Ces outils permettent de vous débarrasser des pierres, des racines et des mauvaises herbes. Cet ensemble coûte entre 1 euro et 176 euros.

La grelinette pour mieux séparer les couches de terre

La grelinette est un outil plus bénéfique pour vous que pour la terre. Elle vous aide à faire moins d’effort et à éviter les douleurs lombaires qui peuvent résulter des travaux de jardinage. Elle optimise la séparation des différentes couches de terre. Vous pouvez l’avoir pour la modique somme de 56 euros. Néanmoins, le prix peut aller jusqu’à 125 euros.

Les outils pour ameublir la terre 

Lorsque la terre est retournée, le processus ne s’arrête pas là. Il vous faut ameublir cette dernière afin d’optimiser le développement de la culture de vos légumes. Pour le faire, plusieurs outils sont disponibles sur le marché.

La griffe : outil pratique et facile à manier

Cet outil de jardinage permet de vous faciliter la vie et de nettoyer la terre manuellement, et à même le sol. La griffe est très facile d’utilisation. Un amateur comme un professionnel peut s’en servir. Elle coûte entre 20 et 50 euros selon la forme.

La serfouette panne et fourche : l’outil idéal pour dire adieu aux mauvaises herbes

La structure de cet outil rappelle une combinaison de la binette et de la fourche. L’ensemble de cet outil permet de creuser et de désherber la terre. En plus, cet outil permet de casser les mottes et d’ameublir convenablement la terre. Elle coûte environ 8 euros.

La serfouette panne et langue pour retourner efficacement la terre

De la même famille que la serfouette panne et fourche, cet outil permet en plus de désherber la terre, de la sarcler et de couper les racines. Très pratique, c’est un outil important dans le processus de retournement de la terre. Elle coûte environ 23 euros.

Le râteau pour assainir la terre

Le râteau n’est pas un outil inconnu des jardins. D’ailleurs, il est tellement pratique que tout bon jardinier ou amateur le possède dans sa cave. Elle permet d’émietter la terre pour la niveler et la rendre plus propre. Il coûte entre 3 et 100 euros environ.

Comment bien choisir les outils pour retourner et creuser le sol ?

Le retournement de la terre est tout un processus. Il faut l’ameublir, la préparer, la creuser et la cultiver. Pour le faire, certains outils sont utilisés afin d’optimiser le travail.

La tarière à larmes pour creuser la terre en toute facilité

Cet outil vous offre de nombreux avantages. Il vous permet de creuser plus facilement des trous dans le sol. Non seulement vous creusez les trous, mais les trous creusés sont très profonds. Voilà donc de quoi vous soulager lors de vos travaux de retournement de terre. Elle coûte un peu plus de 1000 euros.

Le plantoir pour des trous de terre plus ingénus

Le plantoir est un outil qui permet de faire des trous pointus dans le sol. Ce sont des trous d’une forme précise pour accueillir certains types de semences. Très pratique, ce type d’outil simplifie la vie à ses utilisateurs. Il coûte environ 6 euros en moyenne.

Quels outils pour éliminer les mauvaises herbes ?

Les mauvaises herbes sont de grands obstacles dans le processus de retournement de la terre. Ainsi, pour mieux retourner la terre, vous devez utiliser des outils comme le scarificateur.

Le scarificateur pour se débarrasser des herbes

Lorsque le sol est recouvert de mousses ou de végétaux, le scarificateur vous aide à vous en débarrasser très rapidement. Avec une structure proche de celle du râteau, le scarificateur enlève effacement les herbes qui étouffent votre sol. Très pratique, cet outil favorise l’ensemencement. Il coûte entre 32 et 460 euros.

Le dresse bordure pour supprimer les mottes de terre

Le dresse bordure est un outil pratique pour les jardiniers. Il permet à ses utilisateurs de couper les mottes de terre présentes sur le gazon ou sur la pelouse. Le prix de cet outil varie en fonction du modèle choisi. Cependant, il coûte entre 11 et 429 euros environ.

Comment choisir son outil pour retourner la terre en fonction du prix ?

Le prix est un élément à prendre en compte afin de choisir l’outil idéal selon votre budget. Pour choisir les outils de retournement de la terre, privilégiez aussi les matériaux de fabrication. Vous devez vous assurer que le manche est conçu soit en eucalyptus, soit à base du hêtre ou du frêne. Ce sont des matériaux adaptés aux travaux de jardinage quotidiens.

Il est important de notifier que pour retourner la terre, vous n’avez pas forcément besoin d’un outil électrique (à l’image du motoculteur ou de la motobineuse)surtout en hiver. Ce sont des appareils à moteur qui peuvent agresser votre terre à cause la chaleur qu’elles envoient. Ceci, en raison de leur caractère thermique.

Vous avez désormais toutes les cartes en main pour choisir le meilleur outil afin de bien retourner votre terre. Après avoir retourné la terre, vous pouvez y mettre de l’engrais bio et du compost afin de favoriser la pousse de vos fraises ou de vos légumes. Arrosez bien vos plantes à une fréquence journalière. C’est une astuce qui favorisera la fertilité du sol.

Astuces-Jardin.fr, 2021