Logo Astuces-Jardin.fr
Icône de menu hamburger
Astuces-Jardin.fr, 2021

Pourquoi opter à un arrosage automatique ?

  1. Entretien du jardin >
  2. Arroser pelouse >
  3. L'arrosage >
  4. Arrosage automatique
Arrosage automatique

Pourquoi choisir un système d’arrosage automatique ?

L’arrosage est une besogne fatigante et vous aimeriez vous en passer ? Optez donc pour l’arrosage automatique qui est une excellente solution. Aussi, le fait que toutes les plantes n’ont pas les mêmes besoins en eau rend l’arrosage automatique plus pratique et plus modulable. Si vous hésitez à opter pour cette solution, voici des raisons qui vous convaincront.

Un arrosage efficient

L’arrosage automatique favorise le développement harmonieux des plants. Il permet à chaque plant de recevoir la quantité d’eau nécessaire à son épanouissement. Il évite le développement des mauvaises herbes qui sont inévitables lors des arrosages manuels. Contrairement à l’arrosage manuel qui consiste à traîner des bouts de tuyau qui se coincent et inondent accidentellement le sol, l’arrosage automatique est précis. De plus, système automatique permet un arrosage efficace et couvre une large surface qui permet à l’ensemble des plantes de ne pas manquer d’eau.

Une gestion d’eau optimisée

Grâce à ce dispositif, vous ne gaspillerez pas de l’eau. Effet, certains modèles permettent une gestion efficace de l’eau durant l’arrosage des plantes ou d’un espace vert. Le dispositif vous permet d’arroser directement les racines du plant sans perdre aucune goutte d’eau. De plus, il permet de faire d’importantes économies en eau.Pensez avec un esprit écologique, l’arrosage automatique vous permet de régler la quantité d’eau nécessaire à pour vos végétaux. Ainsi, vous pourrez contrôler vos factures d’eau.

Un système indépendant

Si vous recherchez un matériel doté d’un système embarqué et autonome pour arroser vos plantes, l’arrosage automatique est ce qu’il vous faut. D’un simple geste, vous pouvez arroser de grandes surfaces au lieu de faire des allers-retours longs et fatigants. Avec son système doté de programmateurs, vous pouvez même arroser tout l’été et gardez votre jardin toujours vert et beau si vous êtes absent pour profiter de vos vacances. Il favorise à ce titre une grande autonomie et un gain de temps considérable. Sachez qu’avec un système d’irrigation automatique hunter vous bénéficiez des mêmes avantages.

Les critères pour bien choisir son arrosage automatique

Pour bien choisir votre système d’auto-arrosage, il faut prendre en compte certains critères bien précis.

La superficie du jardin et la nature du sol

Le choix de votre système d’arrosage va être déterminé en premier par la superficie de votre jardin. Ce critère est déterminant pour le choix des tuyaux et de leur diamètre. Ensuite, vous devez prendre en compte la nature du sol pour faire votre choix. Il existe plusieurs types de sols et leur besoin en eau diverge. Par exemple, un sol sableux ne retient pas l’eau tandis qu’un sol limoneux en retient.

Les besoins en eau des végétaux

Pareillement aux sols, les végétaux n’ont pas les mêmes besoins en eau. Il faut donc l’assistance d’un jardinier pour vous aider dans votre choix. Il vous permettra de trouver le système d’arrosage automatique pour réguler les quantités d’eau selon la disposition des fleurs et plants de votre jardin. Cependant, sachez que les jeunes arbres nouvellement plantés auront besoin de plus d’eau que les potagers, les haies et la pelouse.

La disposition du jardin et la pression de l’arrivée d’eau

Vous devez aussi vous intéresser à la disposition de votre jardin pour effectuer le bon choix. En effet, l’agencement de votre terrain vous permettra de prendre connaissance de l’emplacement des obstacles et de la configuration de l’espace. En prenant en compte ce critère, vous pourrez bien arroser votre jardin automatiquement. Enfin la pression de l’arrivée d’eau est le dernier critère pour bien choisir ce dispositif. Pour déterminer la pression idéale, mesurez-la avec un manomètre. Cependant, sachez qu’un réseau d’arrosage équipé d’une turbine unique délivrera une pression minimale de 2 bars et un débit de 1 200 l/h en entrée.

Les différents systèmes d’arrosage automatique

Il existe plusieurs catégories de systèmes d’arrosage automatique que vous pouvez mettre en place pour l’arrosage de votre jardin.

Arrosage automatique enterré

Idéal pour les grandes surfaces, l’arrosage automatique enterré est aussi efficace sur de petites surfaces. Il est parfait pour les haies et massifs et peut aussi être intégré pour alimenter les plantes en bacs, en pots et les jardinières. Plus discret et plus esthétique, il n’est pas facile à mettre en œuvre. Son installation nécessite l’enfouissement des canalisations imposant ainsi que le creuser des tranchées. Il est du ressort des professionnels et est installé lors des travaux de conception du jardin.

Quand il fonctionne, il ne laisse apparaître que des arroseurs escamotables qui sortent du sol sous l’effet de la pression. Pour cette raison, il nécessite l’ajout d’une pompe, des électrovannes, de buse et de plusieurs autres accessoires. Mais le reste du temps, il demeure invisible et laisse apparaître le jardin dans toute sa splendeur. Enfin, il existe plusieurs types d’arroseurs enterrés. Ils sont choisis en fonction des végétaux à arroser.

L’arrosage en pluie fine est par exemple indiqué pour les massifs de fleurs. Son installation nécessite des turbines. Ces dernières sont aussi indiquées pour les pelouses. Quant aux arroseurs escamotables oscillants, ils sont indiqués pour les grandes surfaces. Ils peuvent couvrir jusqu’à 150 m2 de surface.

Arrosage automatique goutte à goutte

Encore appelé l’arrosage de surface, l’arrosage goutte à goutte est simple par sa configuration. Il est le système d’arrosage le plus économique qui soit car il ne projette pas l’eau sur les feuilles des plantes. Avec ses goutteurs dont le débit peut être réglé, il permet une programmation de votre arrosage à la carte. Ainsi, vous pouvez répondre efficacement au besoin en eau de chaque plante. Il a également l’avantage d’éviter le contact de l’eau avec le feuillage des plantes. Cette caractéristique limite le développement de plusieurs maladies tel que le mildiou sur les tomates ou encore le marsonia en ce qui concerne les rosiers.

Système très répandu, son cout d’installation est très accessible. Fonctionnant en basse pression, il peut être mis en place dans les zones géographiques où l’eau est peu disponible. Aussi, pour faciliter son utilisation, les fabricants conçoivent des kits « prêts à poser » adaptables à vos surfaces. Réalisés avec des outils de plomberie, vous arrosez efficacement les jeunes semis de pomme de terre et des tomates de votre potager selon vos envies.

Pour le goutte-à-goutte, on utilise aussi les tuyaux poreux ou les micro-asperseurs. Alimentés en eau, les tuyaux sont posés directement sur le sol. Leur paroi poreuse laisse filtrer l’eau en quantité très infirme. Ces installations sont dirigées par un programmateur qui contrôle la circulation de l’eau et son débit. Il permet d’approvisionner le jardin en eau de façon autonome.

Quel type d’arrosage automatique choisir pour son gazon ?

Pour l’arrosage de gazon, c’est l’installation d’un réseau d’arrosage de surface qui est recommandée. Il est simple à installer et ne demande pas de grosses dépenses en termes de mise en œuvre. Si ce système offre de nombreuses possibilités, celles-ci obéissent toutes aux mêmes principes. En effet, pour un arrosage automatique de surface, le système doit disposer d’un programmateur. Il permet de déclencher l’arrosage à l’heure voulue et pour une durée déterminée. Il faut également un réducteur de pression ou centrale d’irrigation. Enfin, il faut des raccords en té, des turbines, des goutteurs, pour diffuser l’eau en forme de pluie fine.

Les systèmes enterrés conviennent aussi pour l’arrosage du gazon. Ils émettent des jets d’eau semblable à celle d’une pluie naturelle. Leur installation est délicate et nécessite le tracé de petites tranchées dans votre jardin. Celles-ci seront alimentées de turbine et de tuyère escamotables qui disparaissent dans le sol une fois l’arrosage terminé. Toutefois, à défaut de creuser, on peut faire usage des plates bandes que l’on peut mettre sur des sacs en plastique.

Selon la superficie du terrain, les tuyères et turbines sont choisies pour couvrir les distances d’arrosage plus ou moins important. Les tuyères peuvent projeter de fines gouttes d’eau jusqu’à 4 m 50, quant aux mini-turbines, elles atteignent 4 m à 7 m, et les turbines couvrent jusqu’à 10 m.

Quels sont les prototypes d’arrosage automatique pour une pelouse ?

Le meilleur système d’arrosage automatique adapté aux pelouses est l’arrosage automatique par aspersion. Il existe deux sortes d’arrosage par aspersion : l’arrosage par aspersion proprement dit et l’arrosage par micro-aspersion.

L’arrosage par aspersion

Il agit comme une pluie naturelle et permet d’irriguer de grandes surfaces. Il existe plusieurs formes d’arrosage par aspersion. Encore appelés sprinklers, les arroseurs par aspersion sont soit oscillants, circulaires ou semi-circulaires, à impulsion, sur trépied, sur traîneau, sur pic, etc. Système très élaboré, il peut également être utilisé pour l’arrosage des massifs d’arbustes et de vivaces. Pour ces dernières fonctions, il présente toutefois quelques inconvénients. En effet, il a la faiblesse de ne pas pouvoir cibler les plantes à arroser. Il peut donc régulièrement mouiller les feuillages des plantes qui n’apprécient pas l’excès d’eau. Aussi, son usage mal orienté cause le développement des mauvaises herbes.

L’arrosage par micro-aspersion

Le modèle d’arrosage par micro-aspersion corrige les insuffisances de l’arrosage par aspersion. Il offre un arrosage plus ciblé. Il délivre une pluie fine à basse pression qui permet l’alimentation en eau de grands massifs. Plus simple, son débit et son rayon d’arrosage peuvent être réglés. Facile à installer, ce système réglable nécessite peu de pièces. Il a également l’avantage d’être simple à entretenir. En effet, les asperseurs sont placés hors-sol et ne sont donc pas souillés par la terre. Quant au déplacement des asperseurs, il est facile à mettre en œuvre. Enfin, l’usage de kit comme les raccords simples ou en ‘T’ facilite la configuration du réseau en fonction de la surface à arroser.

Quel modèle d’arrosage automatique opté pour son potager ?

De l’avis même des jardiniers, l’arrosage goutte à goutte fait l’unanimité. Il est l’un des meilleurs systèmes en raison de son efficacité et de son adaptabilité. Il est idéal pour alimenter en eau les bacs et jardinières et est adapté pour la culture de plusieurs produits. Il peut aussi être très efficace sur des espaces plus importants pour l’arrosage automatique de potager, de haie ou de massifs. Il convient parfaitement à la majorité des plantations, sauf celles des arbres anciens qui ont un système racinaire déjà développé.

La seule faiblesse de cette technique d’arrosage automatique est qu’elle nécessite un nombre de tuyaux trop important. Aussi, le fait que ceux-ci soient posés en surface le rend moins discret et peu élégant. Toutefois, le goutte à goutte demeure l’installation privilégiée des jardiniers. Même si vous ne disposez pas d’une arrivée d’eau, vous pouvez vous alimenter grâce à une pompe à faible pression. Aussi, pour faciliter son utilisation, les fabricants conçoivent des modèles vendus avec un réservoir. Ainsi, vous pouvez arroser votre jardin même s’il n’est pas équipé de robinet.

Quel est le système d’arrosage automatique adapté pour des tomates ?

Les tomates sont des légumes particulièrement gourmandes en eau. Elles nécessitent jusqu’à 1 litre d’eau par jour quand elles atteignent un niveau de développement important. Cette quantité est influencée par des facteurs tels que le type de sol, la variété de tomates cultivée, le type de plantation, etc. Dans le même temps, elles sont aussi très sensibles à l’excès d’humidité. En effet, cette dernière provoque le Mildiou et autres maladies qui entravent la bonne croissance de jeunes plants. L’une des astuces pour éviter cette contamination est d’arroser les tomates tôt le matin afin de permettre aux feuilles de sécher à la lumière du jour.

Si le feuillage de la tomate n’aime pas l’excès d’humidité, le meilleur système d’arrosage est le goutte-à-goutte. Il préserve les plants contre le stress hydrique qui engendre des manifestations physiologiques comme le cul noir de la tomate. Parfaitement adaptée à la culture des tomates, la méthode goutte à goutte vous permet même de vous s’absenter quelques jours. Toutefois, il est recommandé de pailler le sol pour conserver l’humidité.

Quelle est la pression idéale pour votre système d’arrosage automatique ?

La maîtrise de la pression d’eau est indispensable pour le bon fonctionnement de votre arrosage. Elle est exprimée en bar. Si votre source d’alimentation en eau est reliée au réseau de la ville, vous bénéficiez directement d’une eau sous pression. Mais si vous vous approvisionnez grâce à un puits ou un réservoir d’eau, l’utilisation d’une pompe est indispensable surtout pour un système d’arrosage automatique enterré. Ce dernier a besoin d’une pression de 3,5 bars minimum pour bien arroser. Quant au système d’arrosage goutte à goutte, il a au contraire besoin d’un réducteur de pression.

Le système goutte à goutte a besoin d’une très faible pression d’eau pour fonctionner sans abîmer le réseau, ce n’est pas le cas du système enterré. Ainsi, si vous optez pour l’installation d’un réseau enterré, il vous faut mesurer la pression d’eau de votre alimentation grâce à un manomètre.

Cette information vous permettra de régler vos arroseurs en conséquence. En effet, c’est grâce à la pression de l’eau qu’on peut mesurer la portée des jets d’eau lors de l’installation. Ainsi, elle conditionne les distances des différentes turbines pour optimiser le système d’arrosage. Aussi, faut-il ajouter qu’une pression trop forte abîme l’installation en délogeant les goutteurs. Et quand elle est faible, les goutteurs émettent des jets à courte distance qui inondent une partie du terrain au détriment des autres qui ne reçoivent pas d’eau.

Faites installer votre système d’arrosage automatique par un professionnel

Automatiser l’arrosage de son jardin ne doit pas s’improviser. Avant d’acheter les accessoires tels que les goutteurs, les tuyères, et programmateur, il faut bien planifier votre projet. Il faut nécessairement l’aide d’un paysagiste ou d’un jardinier. Ce dernier saura en fonction de vos végétaux, le débit d’eau nécessaire à leur croissance et par conséquent le système d’arrosage approprié.

Si votre projet nécessite l’installation d’un système d’arrosage enterré, il faut les conseils d’un professionnel de l’irrigation. Car, si le plombier peut installer les tuyaux sans difficultés, l’aide du jardinier est indispensable pour orienter les débits d’eau selon les besoins des plantes. Il conçoit le plant après une étude et vous fournit un devis détaillé. En étudiant votre terrain et en réalisant un plan sur une fiche, l’expert peut établir avec précision vos besoins. Il est indispensable d’évaluer le nombre de coude, les bouchons, les jonctions et autres outils nécessaires à la réalisation du projet avec détails.

L’eau n’étant pas une ressource inépuisable, les systèmes d’arrosage automatique sont essentiellement conçus pour limiter son gaspillage. Aussi, en dépend la santé de vos végétaux. Ils relèvent donc du domaine des professionnels. Ces derniers sont au fait des enjeux économiques et environnementaux et proposent des équipements de pompage et d’arrosage indiqués. Alliant intelligence et pragmatisme, ils mettent en place le système d’arrosage devant accroître la rentabilité de votre activité.

Pourquoi choisir l’arrosage automatique solaire ?

L’arrosage automatique solaire est une solution pratique pour humidifier vos plantes de manière autonome. C’est d’ailleurs un alternatif écologique contrairement aux autres modèles d’arroseurs automatiques.

Le matériel d’un arroseur automatique solaire

De plus en plus élaborées, les solutions d’arrosage automatique solaire sont composées de :

  • une pompe qui permet de puiser l’eau
  • un programmateur d’arrosage qui permet d’automatiser l’arrosage des plantes
  • un panneau solaire qui permet d’alimenter la batterie ou les piles rechargeables fournies.

Ainsi, ils fonctionnent en permanence grâce à leur panneau solaire qui alimente les piles rechargeables du système. Ils constituent la version moderne du système d’arrosage DIY et offrent une très grande indépendance.

Les atouts de l’arrosage automatique solaire

Fonctionnant de façon automatisée, certains modèles vous permettent d’arroser jusqu’à 20 plantes en pot ou jardinières. Grâce à leur programmeur, vous pourrez définir la fréquence d’arrosage. Il permet également de déterminer la quantité d’eau souhaitée.

Simple et peu encombrant, vous pouvez installer votre arrosage automatique solaire à l’intérieur ou sur la terrasse. Grâce à son système d’arrosage goutte-à-goutte, il garantit un arrosage uniforme des plantes. Son unité centrale peut être placée à l’endroit qui vous convient. il peut être placé aussi bien sur le rebord du balcon, fixer sur un mur ou encore posé sur une table. Peu importe son positionnement, les solutions d’arrosage automatique solaire fonctionnent parfaitement. Vous pouvez opter pour un ensemble d’arrosage solaire aquabloom qui est un véritable concentré technologique.

Quels sont les avantages et particularités d’un système d’arrosage automatique connecté ?

Aujourd’hui, la domotique vous permet prendre le contrôle à distance de vos appareils et équipements. Grâce à la technologie des appareils connectés, vous serez capable de piloter votre installation d’arrosage automatique depuis de votre tablette ou smartphone.

Les avantages d’un système d’arrosage connecté

Les systèmes d’arrosage automatiques connectés offrent une plus grande indépendance aux propriétaires de maison. Dotés de connexions Bluetooth et Wifi, ces arroseurs connectés vous permettent de programmer des séquences d’arrosage aisément. De plus, ils permettent un arrosage optimal grâce à leur système de commandes doté de minuterie. D’autre part, votre installation est optimisée et est équipée de capteurs pour analyser le taux d’humidité du sol afin d’envoyer des demandes d’interruption ou non de l’arrosage.

Un autre avantage d’opter pour ce type de système est qu’il vous fait économiser vos dépenses en eau. Si la bonne santé des plantes et le gain de temps sont des arguments phares des systèmes d’arrosage connectés, l’économie d’eau n’en est pas moins importante. En effet, le gaspillage est minimisé grâce à l’efficience qu’offrent ces solutions connectées. Ce sont des technologies de pointe en matière d’arrosage. Grâce à leur capteur de pluie ou d’humidité, il envoie des notifications sur votre appareil aussitôt que la météo change.

Les particularités d’un dispositif d’arrosage connecté

Un système d’arrosage de nouvelle génération fonctionne avec un programmateur connecté et nécessite peu d’entretien. Le programmateur, un petit boîtier électronique permet de sélectionner les heures, la durée, le débit et la fréquence d’arrosage. Selon les modèles, il fonctionne à l’énergie solaire, soit branché au réseau électrique ou grâce aux piles. Ils disposent également d’une sonde d’humidité qui analyse les données météorologies et fonctionnent en automatique selon vos réglages. En effet, il peut arrêter l’arrosage si elle constate la tombée de la pluie ou si le degré d’humidité sélectionné est atteint. De la même façon, elle peut activer une cession d’arrosage si les données entrées l’exigent.

Quel investissement pour un système d’arrosage automatique ?

Il vous sera difficile de fixer une fourchette de prix pour l’installation d’un système d’arrosage automatique et de l’ensemble du matériel. Si vous faites poser votre arroseur automatique par un professionnel, vous devez connaître quelques estimations pour établir votre budget.

Le prix d’un arroseur automatique

Le coût du matériel d’un système d’arrosage automatique est assez abordable. Si vous envisagez de faire l’installation de votre arroseur vous-même il est indispensable de connaître le tarif du matériel. Vous devez débourser en moyenne 20 euros pour l’achat d’un asperseur de jardin. Vous trouverez aussi le pistolet arroseur au même prix que l’asperseur. Par contre, le prix du tuyau est d’un euro par mètre et celui du raccord de tuyaux est de 3 euros par jonction.

Le montant d’un programmateur va varier entre 30 et 200 euros. Vous pourrez constater que le programmateur constitue le matériel le plus onéreux dans un arrosage automatique. Son achat peut équivaloir jusqu’à 40 % du budget que vous aurez prévu pour l’achat des différents matériels. Sachez que le prix de l’ensemble du matériel pour l’arrosage automatique pour un jardin de superficie inférieur à 100 m²est d’environ 400 euros. Cependant, ce montant pourra augmenter nettement le prix total avec la pose.


Le prix pour l’installation d’un système d’arrosage automatique

Sachez d’abord qu’il existe deux différents moyens pour humidifier automatiquement les plants de son jardin. Vous aurez le choix entre l’arrosage enterré et l’arrosage non enterré. Sachez que l’installation d’un arroseur automatique hors matériel est généralement chiffrée entre 5 et 10 euros par mètre carré. Toutefois, notez que le prix diminue régulièrement en fonction de la superficie du terrain.

Si la taille du terrain est assez grande, le coût d’installation du système d’arrosage automatique peut être avantageux. Il est par exemple plus simple d’alimenter un grand rectangle de 2 500 m² comparativement à un petit jardin de 250 m². En effet, il vous sera compliqué de solder moins de 10 euros du mètre carré si vous possédez un jardin de petite taille.

Tableau récapitulatif sur les prix d’un arroseur automatique et son installation

Ce tableau est un résumé sur les coûts d’un système d’arrosage automatique et son installation.

Prix d’un arroseur automatique

Système d’arrosage automatique : le matérielTarif du matériel
L’asperseur de jardin20 euros en moyenne
Le pistolet arroseur20 euros
Le tuyau1 euro le mètre
Le raccord de tuyaux3 euros par jonction
Le programmateurentre 30 et 200 euros
Système d’arrosage automatique : le matérielTarif du matériel
Ensemble matériel pour une surface inférieure à 100 m2400 euros

Prix installation d’un système d’arrosage automatique

nstallation d’un arroseur automatiquePrix installation
Pose d’un système d’arrosage automatique hors matériel5 à 10 euros/mètre carré
Pose d’un système d’arrosage automatique sur un petit jardin de 250 m²moins de 10 euroslemètre carré

Vous êtes informé désormais de l’essentiel à savoir pour bien choisir votre arrosage automatique. N’hésitez pas à mettre en pratique les astuces de ce guide lors de votre prochain achat d’un arroseur automatique.

Astuces-Jardin.fr, 2021