Logo Astuces-Jardin.fr
Icône de menu hamburger
Astuces-Jardin.fr, 2021

Conseils et astuces sur les barbecues à cuisson basse température

  1. Ameublement de jardin >
  2. Le barbecue >
  3. Barbecue à cuisson basse température
cuisson basse température barbecue

Le barbecue à cuisson basse température est un appareil basé sur le principe low and slow. En français, cela signifie que la cuisson d’aliment avec l’appareil se fait lentement à température réduite. Pour préparer le porc sauce, le filet de boeuf ou la poitrine de canard, il faut donc s’armer de patience lorsqu’il s’agit de ce type de barbecue. Chaque cuisson dure en moyenne trois heures. Néanmoins, l’appareil présente l’avantage de conserver correctement les saveurs et consomme moins d’énergie. Ceci, à condition que vous ayez toutes les informations nécessaires pour faire le meilleur choix possible de barbecue à cuisson basse température.

Critères pour un choix adéquat de barbecue basse température

Le barbecue basse température est disponible dans n’importe quelle enseigne spécialisée dans la vente de baratte ou de plancha. Un choix judicieux doit suivre des étapes précises. C’est-à-dire que vous devez prendre en compte un certain nombre de critères.

Le type de combustible à utiliser

Les barbecues à cuisson basse température utilisent généralement quatre types de combustibles à savoir :

  • le gaz,
  • le charbon,
  • les granules,
  • et l’électricité.

Chacun de ces combustibles présente des caractéristiques qui lui sont propres. Ainsi, un barbecue de ce type utilisant le gaz est conseillé pour la cuisson rapide. Son allumage est très rapide et la régulation de la température se fait aisément. Toutefois, la chaleur produite est souvent sèche.

Le charbon de son côté est un combustible idéal pour les BBQ polyvalents. Un modèle de barbecue au charbon peut s’utiliser aussi bien comme un four, un fumoir ou un grill. La chaleur qu’il produit est plutôt humide. Le charbon de bois est par ailleurs le préféré des cuisiniers en chef.

Les granules offrent un compromis entre les avantages offerts le charbon et le gaz. Leur utilisation est facile là où la production de chaleur est humide. Le véritable souci se trouve au niveau de sa température limitée à 200 °C. Ce qui est insuffisant pour la cuisson de certains morceaux de viande.

Les barbecues fonctionnant à l’électricité manquent souvent de puissance et disposent d’une surface de cuisson limitée. Ils s’utilisent généralement dans des lieux où la cuisine au gaz ou au charbon est interdite.

Privilégier la qualité à la puissance

Les marques qui commercialisent les barbecues mettent généralement en avant le nombre de BTU. Il s’agit d’un paramètre qui désigne la capacité des brûleurs à chauffer en une heure une surface donnée. Celui-ci est utile, mais n’est pas le plus important. Il ne faut pas en tenir compte prioritairement dans son choix de barbecue. Il faut plutôt prendre en compte :

  • l’épaisseur du barbecue,
  • le type d’isolation équipant la cuve et le couvercle,
  • la cheminée d’évacuation,
  • et la circulation d’air.

Ces quatre paramètres aident à disposer d’une meilleure conservation, une bonne répartition et une rapide évacuation de la chaleur. Ils permettent aussi de gagner quelques minutes de cuisson.

Le type de brûleurs

Un BBQ dispose de trois types de brûleurs différents. Les brûleurs principaux constituent le premier type. Ils permettent d’assurer une cuisson directe, indirecte ou une convection aux aliments, avec ou sans poele. Le deuxième type de brûleur qu’on peut retrouver sur un BBQ est le brûleur latéral.

Il est conçu pour la préparation de légumes et reste limité face à des produits comme le homard ou le roti de veau. Le brûlot réservé aux viandes en général est le brûleur arrière. Il s’agit du brûleur par excellence pour les préparations d’agneau ou de bœuf. Les brûleurs sont le coeur d’un barbecue, vous devez donc évaluer vos besoins afin de savoir lesquels doivent équiper votre BBQ.

Le matériau ayant servi à la fabrication

Vous avez également le choix entre trois types de barbecue en vous basant uniquement sur le type de matériau. Il s’agit de :

  • l’acier recouvert de céramique,
  • la fonte,
  • et l’acier inoxydable.

Le premier type de matériau offre un avantage au niveau de son coût abordable. Cependant, il supporte mal les variations de température et nécessite un nettoyage régulier. Le deuxième matériau de son côté retient correctement la chaleur, mais rouille très vite.

S’agissant du troisième matériau, il faut dire qu’il transmet correctement la chaleur. Son problème se situe au niveau de son coût très élevé.

Les accessoires essentiels

Pour profiter au maximum de votre barbecue à cuisson basse température, vous devez prévoir un thermomètre de cuisson, d’une plaque de cuisson et d’un boitier-fumoir. Muni d’un fil et d’une sonde, le thermomètre permet de mesurer la température de cuisson d’un plat.

La plaque de cuisson permet essentiellement de couper l’arrivée d’air chaud. Ce qui permet de conserver au mieux toutes les saveurs contenues dans la préparation. Le boitier-fumoir est réservé aux barbecues au gaz. Il aide ces derniers à fumer la viande.

Les accessoires supplémentaires

Même s’ils ne sont pas essentiels au fonctionnement d’un BBQ, ils peuvent quand même faire la différence. Il s’agit notamment du cas de la spatule et des pinces. Elles offrent un meilleur contrôle sur les aliments et évitent de faire tomber par mégarde ses brochettes de poulet ou ses bacons.

D’autres accessoires comme la housse de protection, la brosse de nettoyage et un pinceau peuvent également avoir leur utilité. Le pinceau s’utilise pour huiler les barbecues. Idéalement, il faut l’utiliser avec un papier absorbant imprégné d’huile au lieu de s’en servir directement.

Quelques conseils pour une meilleure cuisson au barbecue basse température

Les barbecues à charbon sont les meilleurs modèles sur le marché. Ils permettent de réaliser une cuisson lente optimale afin de conserver les saveurs. À défaut de ce modèle, vous pouvez opter pour un barbecue à gaz équipé d’un fumoir. Il présente des avantages similaires à ceux d’un barbecue à charbon.

Utiliser un thermomètre de cuisson est vivement recommandé pour vos préparations. Grâce lui, vous n’aurez plus besoin de vous préoccuper de la durée de cuisson. Il suffit de choisir une méthode de cuisson pour une recette. Lorsque la température idéale sera atteinte, vous saurez que le plat est prêt. Il faut également penser à maintenir la pièce à cuire dans un environnement humide lorsqu’il s’agit de viande afin qu’elle ne se dessèche pas. La meilleure façon d’y arriver est d’ajouter de temps à temps de l’eau à la préparation.

Il n’est pas recommandé de recourir à une fourchette pour retourner des pièces comme les morceaux de viande. Il vaut mieux utiliser une pince ou une spatule pour ne pas perdre le jus. Par ailleurs, l’utilisation du sel en barbecue se fait soit avant la cuisson soit au cours de la cuisson. Le poisson est l’un des rares aliments que vous pouvez saler à l’avance. Pour le reste il vaut mieux le faire au cours de la cuisson si le besoin se fait sentir.

Astuces-Jardin.fr, 2021